Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Résumés

Semaine 11 (19h) : Les Vikings hués à domicile, Sanchez en héros, Pittsburgh tranquille

Neuf matchs étaient au programme de la première partie de soirée dimanche et toutes les émotions ont encore été au rendez-vous. La déception pour les fans des Vikings qui ont accompagné par des sifflets le naufrage de leur équipe face aux Packers. La joie intense pour ceux des Jets qui ont vu Mark Sanchez mener leur équipe à une victoire incroyable à 16 secondes de la fin. La sérénité à Pittsburgh ou les Steelers ont tranquillement battu les Raiders.

Dans les autres rencontres, Carolina, Cincinnati et Detroit se sont enfoncés. Les Chiefs ont repris la tête de leur division AFC Ouest, les Redskins se sont remis sur le bon chemin et les Jaguars ont signé une nouvelle victoire.

Brad Childress a peut-être coaché son dernier match avec les Vikings. Son équipe semble en tout cas en pleine débacle.

Minnesota Vikings (3-7) – Green Bay Packers (7-3) : 3-31
La saison des Vikings prend une tournure de plus en plus attristante. Inefficaces en attaque, les hommes en violet n’ont rien pu faire en défense contre un Aaron Rodgers (22/31, 301 yards, 4 TDs) parfait et un Greg Jennings (7 rec, 152 yards, 3 TDs) déchainé. Brett Favre (17/38, 208 yards, 1 int) et ses coéquipiers ont eu le droit aux sifflets nourris de leur public dès le milieu du troisième quart-temps. Pour ne rien arranger, les tensions semblent ronger le collectif. Après son interception, Favre a été vu en train de s’accrocher verbalement avec un coach. Ce sont ensuite des joueurs de la défense qu’on a aperçu se quereller sur le banc de touche. Un des entraineurs a même du séparer deux joueurs visiblement très énervés. Tout semble partir en vrille à Minnesota. Il faudrait maintenant un miracle pour atteindre les playoffs. Le poste de Brad Childress est plus que jamais en danger. Pour Green Bay par contre, tout va bien. Les Packers se sont même payé le luxe de faire rentrer Matt Flynn en fin de match pour ne pas risquer une blessure d’Aaron Rodgers.

Carolina Panthers (1-9) – Baltimore Ravens (7-3) : 13-37
Après avoir réussi à rester dans le match au début du dernier quart (13-20), les Panthers ont du céder face aux grands joueurs qui composent la défense des Ravens. C’est d’abord Ed Reed qui a frappé avec une interception suivie d’une passe latérale pour Dawan Landry qui inscrit un touchdown. Quelques instants plus tard, Ray Lewis enfonce le clou avec une nouvelle interception qu’il retourne lui-même pour un touchdown. Dommage pour Brian St. Pierre qui avait tenu à peu près correctement jusque là. Mais il ne pouvait rien faire face à une équipe aussi complète que celle de Joe Flacco (24/33, 301 yards, 1 TD).

Cincinnati Bengals (2-8) – Buffalo Bills (2-8) : 31-49
Pendant une mi-temps, il a semblé que les Bengals allaient facilement s’imposer puisqu’ils sont rentrés aux vestiaires en menant 31 à 14. Et puis en deuxième mi-temps… plus rien. 35 points des Bills et aucun de Cincinnati. Encore une fois, Carson Palmer (19/34, 230 yards, 2 TDs, 2 int) est le symbole de l’irrégularité de son équipe. Il a lancé ses deux touchdowns en première mi-temps et ses deux interceptions dans la deuxième partie du match. Cedric Benson (25 courses, 124 yards, 1 TD) s’est enfin réveillé et Terrell Owens (3 rec, 63 yards, 1 TD) a encore sorti de bonnes actions mais en vain. Leur défense, pourtant elle aussi excellente au début du match a complètement laché prise en fin de match, pour le plus grand bonheur de Ryan Fitpatrick (21/34, 316 yards, 4 TDs, 2 int), Fred Jackson (21 courses, 116 yards, 2 TDs) et Steve Johnson (8 rec, 137 yards, 3 TDs).

Santonio Holmes porté en triomphe après son touchdown décisif à 16 secondes de la fin.

New York Jets (8-2) – Houston Texans (4-6) : 30-27
Pour la deuxième semaine consécutive, les Texans sont victime d’une fin de match exceptionnelle de leur adversaire. Tout semblait pourtant fait à 55 secondes de la fin lorsque les Texans ont inscrit un field goal pour prendre 4 points d’avance. Certains spectateurs New-Yorkais commençaient même à quitter le stade. Mais Mark Sanchez (22/38, 315 yards, 3 TDs, 1 int) va mener un drive aussi improbable qu’impressionnant marqué par une passe de 42 yards pour Braylon Edwards (4 rec, 86 yards, 1 TD) puis une dernière de 6 yards dans la end zone pour Santonio Holmes (7 rec, 126 yards, 2 TDs) à 16 secondes de la fin ! Le stade explose. Les Jets repassent devant et Mark Sanchez vient de frapper un grand coup auprès des fans de la ville et de tous ceux qui le considéraient encore comme le point faible de son équipe. La passe désespérée de Matt Schaub (19/33, 254 yards, 1 TD) n’y changera rien. Les Jets gagnent ce match et restent en tête de la conférence AFC. Houston continue de décevoir après un bon début de saison.

Dallas Cowboys (3-7) – Detroit Lions (2-8) : 35-19
John Kitna s’est fait plaisir face à son ancienne équipe. Le quarterback des Cowboys a brillé avec une bonne fiche à la passe (18/24, 147 yards, 3 TDs) et un touchdown sur une course de 29 yards en fin de match en guise de cerise sur le gâteau. Menés à la mi-temps (10-7), les joueurs de Dallas ont bien profité des erreurs de Detroit sur un retour de punt puis un fumble pour repasser devant et ne plus jamais être inquiétés. Il y a de la vie dans cette équipe depuis la prise de fonction de Jason Garrett.

Jacksonville Jaguars (6-4) – Cleveland Browns (3-7) : 24-20
Du suspense jusqu’au bout encore une fois avec ces deux équipes. Après un touchdown de Maurice Jones-Drew (24 courses, 132 yards, 1 TD et 3 rec pour 87 yards) à 1mn11 de la fin pour passer devant, les Browns avaient l’occasion de repasser devant en inscrivant un touchdown. Mais Colt McCoy (17/28, 241 yards, 1 TD, 1 int), très bon et pendant ce match et auteur de belles actions pour échapper à la pression, se fait intercepter à 13 secondes de la fin alors que son attaque tentait l’impossible. Les Browns et les Jaguars se sont rendus coup pour coup, notamment au sol ou Jones-Drew et Peyton Hillis (21 courses, 48 yards et 6 rec pour 95 yards et 1 TD) ont brillé. Les Jaguars ont survécu à un mauvais match de David Garrard (20/34, 254 yards, 2 TDs, 3 int).

Souvent pour son efficacité, parfois pour de mauvais coups, James Harrison était encore omnisprésent contre les Raiders.

Pittsburgh Steelers (7-3) – Oakland Raiders (5-5) : 35-3
La bataille annoncée n’a pas eu lieu. Les Raiders ont inscrit les 3 premiers points du match mais ensuite, tout a été à l’avantage des Steelers. Rashard Mendenhall (23 courses, 59 yards, 1 TD) a inscrit le premier touchdown puis Ben Roethlisberger (18/29, 275 yards, 3 TDs) a les passes de touchdowns en y ajoutant un touchdown au sol sur une course de 16 yards. Si les Steelers n’ont pas été inquiétés, c’est aussi grâce à la qualité de leur défense. James Harrison (5 plaquages, 2 sacks, 1 int, 1 fumble forcé) et son escouade ont complètement neutralisé l’attaque d’Oakland. Harrison s’est distingué par son jeu exceptionnel mais aussi malheureusement pour un mauvais geste : un plaquage musclé sur Jason Campbell (7/19, 70 yards, 1 int) après que le quarterback ait lancé le ballon. Campbell a du quitter le terrain pour laisser sa place à Bruce Gradkowski (13/24, 98 yards, 1 int) qui n’a pas fait beaucoup mieux. Autre mauvais geste, celui de Richard Seymour. Le defenseur des Raiders a donné un coup à Roethlisberger au niveau du visage alors que le quarterback venait « discuter » après une action. Seymour a été immédiatement été exclu de la rencontre.

Kansas City Chiefs (6-4) – Arizona Cardinals (3-7) : 31-13
Pas beaucoup de suspense lors de ce match ou les Chiefs ont dominé sans vraiment être mis en danger. Après l’ouverture du score sur un field goal des Cardinals, Kansas City a enchainé 3 touchdowns pour se mettre à l’abri dès le milieu du troisième quart. Dwayne Bowe (6 rec, 109 yards, 2 TDs), Thomas Jones (15 courses, 71 yards, 2 TDs) et Matt Cassel (15/24, 193 yards, 2 TDs) ont chacun signé une belle rencontre. Pour une fois, Derek Anderson (25/46, 295 yards, 1 TD) n’a pas fait de catastrophe mais son équipe a manqué d’efficacité en attaque.

Tennessee Titans (5-5) – Washington Redskins (5-5) : 16-19 (après prolongation)
Beaucoup de blessés dans cette rencontre. Clinton Portis est retourné à l’infirmerie aussi vite qu’il en était sorti en se blessant encore à l’aine. Vince Young (12/16, 165 yards, 1 fumble perdu) à quant à lui laissé sa place au rookie Rusty Smith (3/9, 62 yards, 1 int)après s’être blessé au pouce de la main droite. Poussives en attaque, ces deux équipes ont du attendre la prolongation pour se départager. Le match aurait pu se terminer à la fin du temps réglementaire mais Graham Gano n’a pas trouvé la cible sur un field goal de 47 yards. Il s’est rattrapé en prolongation en convertissant une tentative de 48 yards pour donner la victoire aux Redskins. Santana Moss (6 rec, 106 yards, 1 TD) et Donovan McNabb (30/50, 376 yards, 1 TD, 1 int) ont bien répondu à Chris Johnson (21 courses, 130 yards). Randy Moss est toujours aux abonnés absent avec aucune passe captée.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
23-Nov à 19:30DET2pariez1.55MIN
23-Nov à 23:30DAL1.85pariez1.65
24-Nov à 3:30WAS1.22pariez3.1NYG
26-Nov à 20:00ATL1.17pariez3.45TB
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une