Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Résumés

Semaine 14 (22h, 2h) : Les Patriots en playoffs, les 49ers et Chargers dans la course

Pas beaucoup de suspense dans les matchs de la seconde partie de soirée mais des victoires qui comptent. Les Patriots ont eu raison des Bears et du froid (36-7) pour devenir la première équipe à décrocher sa place en playoffs cette saison.

Les Chargers et les 49ers ont signé des victoires qui les rapprochent à un match de la tête de leur division et qui leur permet donc de continuer à espérer une qualification pour les phases finales. Les Saints et les Eagles ont eux continué leur marche vers les playoffs pendant que les Jets subissaient un deuxième revers en deux semaines.

Les conditions de jeu étaient extrêmes ce dimanche à Chicago.

Chicago Bears (9-4) – New England Patriots (11-2) : 7-36
Comme contre les Jets, le choc attendu aura tourné à la démonstration. Impressionnants de maitrise sous la neige et dans un vent glacial, les Patriots ont détruit les Bears. Après deux touchdowns de l’attaque, c’est la défense qui a ajouté un touchdown sur un retour de fumble. New England a ensuite profité d’un fumble perdu par Jay Culter (12/26, 152 yards, 2 int) près de sa end zone pour ajouter un field goal. Enfin, à la dernière seconde de la première mi-temps, Tom Brady (27/40, 369 yards, 2 TDs) a trouvé Deion Branch (8 rec, 151 yards, 1 TD) pour le coup de grâce. 33-0 à la mi-temps, le match était plié. Surtout que les Bears n’ont rien montré de convaincant, aussi bien en attaque qu’en défense. Cette victoire offre aux Patriots leur place en playoffs. Les Bears restent à la première place de la NFC Nord malgré la défaite.

San Diego Chargers (7-6) – Kansas City Chiefs (8-5) : 31-0
L’absence de Matt Cassel aura été insurmontable pour les Chiefs. Dominés dès le début du match, Kansas City s’est retrouvé mené 21-0 à mi-temps sans pouvoir proposer la moindre réponse offensive. Jamaal Charles (10 courses, 40 yards) a été bien limitée par une défense qui a pu se concentrer sur lui tant Brodie Croyle (7/17, 40 yards) n’a pas représenté une menace. A l’inverse, Philip Rivers (18/24, 226 yards, 2 TDs, 1 int) et les siens ont déroulé en attaque pour s’assurer un succès tranquille qui les replace dans la course au titre de la division AFC Ouest. San Diego ne compte plus qu’un match de retard sur Kansas City. Si Cassel ne revient pas vite, les Chiefs sont en gros danger.

New Orleans Saints (10-3) – Saint-Louis Rams (6-7) : 31-13
Les champions en titre continuent de dérouler. Vite devant grâce à deux touchdowns de Marques Colston (5 rec, 46 yards, 2 TDs) dans le premier quart, les Saints n’ont jamais lâché leur proie. La défense a apporté sa pierre à l’édifice en interceptant deux fois Sam Bradford (18/32, 231 yards, 2 int) dont une retournée pour un touchdown de 96 yards par Malcolm Jenkins au moment ou Saint Louis menaçait de revenir à un point. C’est la 6e victoire consécutive de Drew Brees (25/40, 221 yards, 3 TDs, 2 int) et ses coéquipiers. New Orleans n’est toujours qu’à un match des Falcons en haut de la NFC Sud.

Alex Smith et les 49ers sont de nouveau dans la course aux playoffs.

San Francisco 49ers (5-8) – Seattle Seahawks (6-7) : 40-21
Finalement, peut-être que Mike Singletary a eu une bonne idée en remettant Alex Smith dans le groupe de départ. Sous l’impulsion de Smith (17/27, 255 yards, 3 TDs), les 49ers n’ont laissé aucune chance aux Seahawks. La différence s’est faite dans le deuxième quart-temps, remporté 20-0 par San Francisco. Un écart de 23 points à la mi-temps accentué par 10 nouveaux points au retour des vestiaires. L’attaque des Seahawks a livré un non match. Rien au sol et un Matt Hasselbeck (27/42, 285 yards, 2 TD, 4 int) intercepté quatre fois. Très bonne affaire pour les 49ers qui reviennent à un match des Rams et des Seahawks dans la NFC Ouest alors qu’ils doivent encore rencontrer une fois chacune de ces deux équipes.

New York Jets (9-4) – Miami Dolphins (7-6) : 6-10
Sous une pluie battante, les attaques n’ont pas été à la fête. Dans le premier quart, Mark Sanchez (17/44, 216 yards, 1 int) a perdu deux ballons (une interception, un fumble) que les Dolphins ont transformé en un field goal et un touchdown. Ce matelas de 10 points a été suffisant pour tenir tout le match. Ni Sanchez, ni ses coureurs n’ont trouvé de solution et les Jets se sont contentés de deux field goal. Miami peut remercier sa solide défense car Chad Henne (5/18, 55 yards, 1 TD) et son escouade n’ont vraiment pas fait mieux. Les Jets encaissent leur deuxième défaite de suite mais restent en position de se qualifier pour les playoffs. Il faudra quand même mieux jouer pour s’assurer la qualification car les hommes de Rex Ryan doivent encore affronter les Steelers, les Bears et les Bills lors des semaines restantes.

Dallas Cowboys (4-9) – Philadelphia Eagles (9-4) : 27-30
Michael Vick (16/26, 270 yards, 2 TDs, 2 int) n’a pas été exceptionnel mais il a été très bien aidé par LeSean McCoy (16 courses, 149 yards) au sol et DeSean Jackson (4 rec, 210 yards, 1 TD) dans les airs pour mener les Eagles à la victoire. Les Cowboys ont livré une belle résistance en menant même 20-14 dans le troisième quart. Mais la dernière période a été à l’avantage de Philadelphie avec deux field goals inscrits et un touchdown de Jackson. Dallas s’est rapproché à 4mn22 du terme sur le deuxième touchdown de Jason Witten (7 rec, 69 yards, 2 TDs) mais les texans n’ont pas réussi à empêcher les Eagles de manger le reste du chrono sur le drive suivant. Philly reste en tête de la NFC Est.

Arizona Cardinals (4-9) – Denver Broncos (3-10) : 43-13
La débâcle continue pour les Broncos. Cette fois, c’est même une humiliation. Denver a encaissé le premier touchdown du match sur une course de… Jay Feely ! Après une feinte de field goal, le kicker a couru dans la end zone pour marquer. Avant de s’occuper lui-même de la transformation bien-sûr. Le tout sous le regard amusé du coach Ken Whisenhunt et les yeux désabusés des Broncos. Feely n’est que le quatrième kicker en 40 ans à marquer un touchdown au sol. Pour ajouter à la catastrophe, les Broncos ont laissé Tim Hightower courir pour 148 yards et 2 touchdowns en 18 courses. Kyle Orton, pourtant fiable sous les ordres de Josh McDaniels s’est complètement raté (19/41, 166 yards, 3 int) et n’a laissé aucune chance à son équipe de revenir dans le match. Pour son premier match en tant que titulaire, le quarterback rookie des Cardinals John Skelton a rendu une copie plus que moyenne : 15/37, 146 yards. Il a au moins eu le mérite de ne pas perdre de ballon.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une