Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Course au MVP

Course au MVP – Semaine 10

Nous avions trop répété depuis le début de la saison que les résultats collectifs primaient tout autant que les performances individuelles dans ce classement pour ne pas considérer que la défaite des Falcons à La Nouvelle-Orléans est un vrai tournant dans cette course au MVP.

Les Falcons ne sont plus invaincus, malgré une très belle performance de Matt Ryan, et cela ouvre donc la porte à d’autres candidats qui, eux non plus, n’avaient pu garder le bilan de leurs équipes immaculé.

A l’image de plusieurs conférences en NFL, la désignation du « Most Valuable Player » de la saison sera serré, sans doute même jusqu’à la dernière journée.

Même après une année d’absence et un changement d’équipe, Peyton Manning reprend ses bonnes habitudes en haut de la course au MVP.

1. Peyton Manning (+2) Quarterback – Denver Broncos (6-3) / 2705 yards à 69,7% – 21 touchdowns pour 6 interceptions.
Le revoilà au top. C’est paradoxalement suite au plus mauvais match qu’il ait effectué depuis la semaines que le déjà quadruple MVP s’empare du trône. Néanmoins, son « plus mauvais match »reste une performance où le futur First Ballot Hall of Famer (élu au premier tour de scrutin) a encore lancé pour plus de 300 yards (301, exactement) et où son évaluation a été de 103,1 , ce qui ferait envie à bien des quarterbacks dans la ligue. Les Broncos restent donc sur une série de 4 victoires de suite et devraient pouvoir continuer sur cette lancée face à des Chargers en chute libre (4 défaites sur les 5 derniers matches). Le « Sheriff » fait donc de nouveau la loi sur la NFL et, si l’on en juge aux réactions des observateurs, cela semble réjouir pas mal de monde.

2. Matt Ryan (-1) Quarterback – Atlanta Falcons (8-1) / 2771 yards à 68,4% de réussite – 20 touchdowns pour 7 interceptions, 98 yards à la course pour 1 touchdown.
Son trône ne tenait qu’à un fil et il semble que Jabari Greer, le cornerback des Saints, l’ait coupé avec la même vista qu’il a défendu la dernière passe de Matt Ryan pour Roddy White dans la dernière minute de la défaite des Falcons au Superdome dimanche. Matt Ryan a pourtant effectué un très bon match, lançant pour 411 yards (son record en carrière) et 3 touchdowns. Il a néanmoins été beaucoup moins précis qu’à l’habitude (34/52 à 65,4% et une interception), lançant sans doute un peu trop à l’image du match gagné de peu contre Washington en semaine 5. Il va lui falloir rebondir face à la défense des Cardinals, qui est la principale qualité de l’équipe d’Arizona et qui compte dans ses rangs quelques Pro-Bowlers en puissance (Calais Campbell, Daryl Washington, Patrick Peterson).

3. JJ Watt (-1) Defensive End – Houston Texans (8-1) / 41 plaquages – 10,5 sacks – 10 passes défendues.
Dans la pluie et le froid de Chicago, JJ Watt a laissé briller ses coéquipiers des lignes arrières, Kareem Jackson et Danieal Manning, et a fourni une aide précieuse à son Nose Tackle, Earl Mitchell, pour bloquer efficacement le jeu de courses de Chicago (seulement 73 yards pour le duo Matt Forte/Michael Bush en 19 tentatives). Or, le Defensive End est à son meilleur lorsqu’il peut aussi participer activement à la défense contre la passe, ce que Chicago n’était pas vraiment à même de tenter avec ce temps et la blessure de Cutler. Malgré tout, le défenseur des Texans est toujours en course pour le titre de MVP et l’attaque assez pathétique des Jaguars devrait pouvoir l’aider à mettre en péril les positions de ses deux principaux concurrents, Manning et Ryan.

4. Aaron Rodgers (-) QuarterbackGreen Bay Packers (6-3) / 2383 yards à 67,0% – 25 touchdowns pour 5 interceptions, 162 yards a la course.
Semaine de repos pour les Packers qui aura permis à leurs receveurs cabossés (Greg Jennings, Donald Driver, Jermichael Finley et Jordy Nelson) de se soigner et de, peut-être, apporter du soutien à James Jones et Randall Cobb, les deux plus réguliers ces dernières semaines, et ainsi donner plus de possibilités au quarterback Rodgers. Il faut aussi se rappeler que le #12 sort d’un match moyen contre les Cardinals en semaine 8, en partie à cause des passes tombées par ceux auxquels il les avait adressées. Un match de division ultra-important contre les Lions après une semaine de repos, Aaron Rodgers sera certainement extrêmement motivé et y trouvera peut-être terrain idéal pour envisager le podium de la course au MVP.

Dur, dur d’arrêter Arian Foster.

5. Arian Foster (+1) Running-BackHouston Texans (8-1) / 872 yards à la course pour 10 touchdowns – 92 yards en réception pour 2 touchdowns.
Une réception splendide sur le seul touchdown du match, une présence sur tous les flancs de l’attaque (29 courses et 5 réceptions pour 117 yards au total), le running-back continue sa saison très solide et participe au superbe bilan des Texans, en tête de la Ligue maintenant que les Falcons ont perdu leur premier match. Si le titre de meilleur coureur semble difficile à aller chercher avec les deux monstres le précédant (Adrian Peterson et Marshawn Lynch), le titre AFC reste une très forte probabilité, au vu de la domination exercée par les Texans des deux côtés du terrain.

6. Tom Brady (-1) Quarterback – New England Patriots (6-3) / 2645 yards à 64,8% de réussite – 18 touchdowns pour 3 interceptions, 12 yards à la course pour 2 touchdowns.
Face à la faible défense des Bills (5ème plus mauvaise de la ligue au nombre de touchdowns encaissés à la passe avec 18), Tom Brady a été plus maladroit que d’habitude(23/38 à 60,5%) et a plus été l’accompagnateur de son jeu au sol que le leader qu’il a toujours été depuis son intronisation à la tête des Pats en 2001. A part l’explosion offensive contre des Rams faibles en défense, et malgré un vrai bon running-back, Tom Brady semble poursuivre sa saison mi-figue mi-raisin, bonne au niveau des chiffres mais décevante au niveau de l’impression d’ensemble.

7. Adrian Peterson (Nouvel Entrant) Running-back – Minnesota Vikings (6-4) / 1128 yards pour 7 touchdowns, 155 yards en réception.
Avec Adrian « All Day » Peterson, il semble que la chirurgie du futur ait trouvé son patient zéro. Car comment croire que le running-back n’a pas bénéficié d’une technologie encore inconnue de 99,9% des praticiens pour se retrouver à un tel niveau 10 mois après s’être rompu deux ligaments dans le genou? Encore faramineux ce weekend avec 171 yards et 1 touchdown, ses 157 yards de moyenne sur les 4 derniers matches ont permis à Minnesota de rester dans la course aux playoffs et de pallier à la faillite momentanée de leur quarterback Christian Ponder, même si ce dernier s’est plutôt bien rattrapé cette semaine. Si les Vikings accèdent finalement aux playoffs, nul doute qu’Adrian Peterson finira sa course au MVP à l’une des toutes premières places.

8. Charles Tillman (-1) Cornerback – Chicago Bears (7-2) / 43 plaquages, 8 passes défendues, 2 interceptions pour 2 touchdowns, 7 fumbles forcés.
Une semaine formidable pour le cornerback des Bears mais, bien sûr, beaucoup plus par la grâce de la naissance de sa troisieme fille que par le résultat du match contre les Texans. Néanmoins, le corner, avec ses 2 passes défendues et ses 7 plaquages (2ème de l’équipe après Urlacher et ses 9 unités) a tout donné dans ce match et poursuit ainsi sa saison presque parfaite. Le match de ce weekend, contre les 49ers, devrait lui aussi être une belle bataille défensive et Tillman aura sans doute l’occasion de se mettre en évidence, surtout si Alex Smith ne met pas les pieds sur le terrain.

9. Ben Roethlisberger (-1 ) Quarterback – Pittsburgh Steelers (6-3) / 2287 yards à 66,1% de réussite – 17 touchdowns pour 4 interceptions.
Performance en demi-teinte cette semaine pour le quarterback des Steelers, avec cette victoire contre les Chiefs faisant remonter les Steelers à un match des Ravens dans la course à la couronne de l’AFC Nord mais aussi une blessure lui ayant valu de quitter le match peu après le début de la deuxième mi-temps. Cela interrompt donc quelque peu la belle série du natif de Lima (dans l’Ohio, bien sur…) qui lui permet encore de garder une place dans ce Top 10.

Si Russell Wilson peut briller, c’est aussi parce que Marshawn Lynch ouvre le jeu grâce à son efficacité au sol.

10. Marshawn Lynch (Nouvel Entrant) Running-back – Seattle Seahawks (6-4) / 1005 yards pour 5 touchdowns – 137 yards en reception.
4 matches de suite à plus de 100 yards, dont les 3 derniers où il a marqué un touchdown, à part Adrian Peterson, aucun autre running-back n’est actuellement plus performant que Marshawn Lynch. Avec ses 4,7 yards par tentative, « Beast Mode » réduit les défenses adverses à l’état de ruine et compense, quand il y en a besoin, les erreurs de jeunesse de son quarterback, Russell Wilson. Véritable idole du « 12th man » de Seattle, encore tout au souvenir de sa course mémorable face aux Saints en playoffs il y a deux ans, il est le chef d’orchestre de cette équipe des Seahawks qui pourrait venir ennuyer les 49ers pour le titre de la NFC Ouest.

Mentions Spéciales
Petit à petit, Drew Brees (2847 yards à 61,5% de réussite – 25 touchdowns pour 9 interceptions) refait son retard et son arrivée dans le Top 10 ne devrait plus tarder si les Saints continuent à gagner de la sorte. Andrew Luck (2631 yards à 57,5% de réussite – 10 touchdowns pour 9 interceptions) a pu se reposer avant d’aller jouer son premier match à Foxboro, où il pourrait en disputer pas mal d’autres dans le futur. Robert Griffin III (1993 yards à 70,4% – 8 touchdowns pour 3 interceptions, 529 yards à la course pour 6 touchdowns) doit réagir face aux Eagles, dans un match de division ultra-important. Ce sera aussi un match de division pour Josh Freeman (2257 yards à 56,8% de réussite – 18 touchdowns pour 5 interceptions) où il lui faudra continuer sa série de 4 matches sans interception pour monter toujours un peu plus au classement de la NFC Sud. Quant à Eli Manning (2641 yards a 61,3% de réussite – 12 touchdowns pour 11 interceptions), ses superbes matches de début de saison ne semblent plus qu’un lointain souvenir.

Doug Martin (862 yards à la course pour 7 touchdowns, 296 yards en reception pour 1 touchdown) n’a pas connu contre les Chargers la reussite insolente des deux semaines précédentes. Ray Rice (657 yards à la course pour 7 touchdowns, 284 yards en réception) a assuré le service minimum contre des Raiders faiblards et résignés. Frank Gore (753 yards à la course pour 5 touchdowns, 110 yards en réception) a fait mal à la defense de St-Louis mais son homologue Steven Jackson (504 yards pour 2 touchdowns) a prouvé qu’il avait encore de beaux restes, à la course ou en protection du quarterback. Chris Johnson (862 yards pour 4 touchdowns) revient peu a peu à son niveau de CJ2K.

Malgré la défaite, Brandon Marshall (904 yards pour 7 touchdowns) a prouvé qu’il était devenu une vraie cible efficace et fiable. Si Eric Decker marque autant cette année, c’est sans doute car les défenses sont concentrées sur un Demaryius Thomas (891 yards pour 4 touchdowns) redoutable. Dans le match des tight-ends, c’est Jimmy Graham (533 yards pour 7 touchdowns) qui a remporté la confrontation mais la performance de Tony Gonzalez (617 yards pour 6 touchdowns) devrait l’inciter à repousser l’heure de la retraite.

Après trois matches un peu creux, Ahmad Brooks ((4 sacks, 6 QB Hits et 25 QB Hurries) est reparti sur les bonnes bases de son début de saison tandis que ses NaVorro Bowman et Patrick Willis n’ont pu fermer la boutique face aux Rams. Von Miller (10 sacks, 11 QB hits, 30 QB Hurries) a pu se régaler de la défense des Panthers et continue sa très belle saison. A Seattle, Richard Sherman est l’as du quatuor arrière des Seahawks. Enfin, Antoine Winfield (1 sacks, 64 plaquages) a encore démontré sa capacité à donner son corps avec ses 8 plaquages face aux Lions.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
22-Oct à 19:00BUF1.5pariez2.1TB
22-Oct à 19:00CHI2.05pariez1.52CAR
22-Oct à 19:00CLE2.6pariez1.33TEN
22-Oct à 19:00GB2.3pariez1.4NO
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une