Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Avant match

NFL Semaine 11 : ce qu’il faudra surveiller ce week-end

Les rivalités s’aiguisent en NFL. Plus la fin de saison approche, plus les duels de division se multiplient. Ils seront encore six au programme cette semaine.

L’un de ces duels aura un goût étrange. Privés de Ben Roethlisberger, les Steelers vont tenter de survivre face à leurs ennemis jurés de Baltimore. Les blessures sont d’ailleurs un des grands thèmes de la semaine, avec beaucoup de quarterbacks incertains pour des oppositions majeures.

Tom Brady et Andrew Luck, eux, seront bien présents dimanche du côté de Boston. Le rookie va passer un nouveau test en tentant de lancer un nouveau chapitre de la rivalité entre les Colts et les Patriots.

Tout ça et le reste, voici ce qu’il faudra surveiller ce week-end.

Calvin Johnson attend Tramon Williams de pied ferme.

Coup d’envoi dimanche à 19 heures
Detroit Lions (4-5) – Green Bay Packers (6-3)
Festival offensif en vue ! La défense des Lions ne devait déjà pas poser de problèmes à Aaron Rodgers. Mais celle de Green Bay étant affaiblie par les absences de Clay Matthews et Nick Perry, Matt Stafford va aussi avoir de belles ouvertures. Tout ça dans le confort d’un stade couvert, c’est la recette pour un beau festival.
Tramon Williams et Charles Woodson risquent de bien se concentrer sur Calvin Johnson, ce qui va forcer Detroit à trouver des solutions ailleurs. Ça n’a pas toujours été le cas cette saison, mais ce sera essentiel ici. Il faudrait aussi que Ndamukong Suh fasse taire les critiques. Green Bay sortant d’une semaine de repos, la fraicheur sera aussi de leur côté.
S’ils veulent rester dans la course aux playoffs, les Lions doivent gagner.

Washington Redskins (3-6) – Philadelphia Eagles (3-6)
Nick Foles, acte II. En l’absence très probable de Michael Vick, le rookie des Eagles va avoir droit à sa première titularisation. Coup de chance pour lui, les Redskins ont perdu des pass rusher sur blessure au fil de la saison et ils autorisent beaucoup de yards dans les airs. Si Robert Griffin III échappe au pass rushers de Philly, c’est donc un match très ouvert qui pourrait avoir lieu au FedEx Field.
Le rookie de Washington devrait encore une fois faire le show. Étant donné que Nnamdi Asomugah a maintenant presque l’air d’un cornerback banal, Griffin devrait avoir de la place pour s’exprimer. Mais avec deux quarterbacks rookies sur le terrain, c’est la gestion du chrono et le jeu au sol qui pourraient faire la différence. Les deux équipes sont bien armées à ce niveau. Alfred Morris est l’autre phénomène rookie de la saison dans la capitale fédérale. Chez les Eagles, LeSean McCoy est un des meilleurs à son poste… si Andy Reid veut bien lui donner le ballon.

Houston Texans (8-1) – Jacksonville Jaguars (1-8)
Oh, oh… L’équipe la plus complète de la ligue et numéro 1 de notre dernier Power Ranking contre l’équipe la plus en difficulté de la NFL et dernière de ce même Power Ranking. Blaine Gabbert risque de passer une très, très, très… mauvaise soirée contre J.J. Watt et une des meilleures défenses de la ligue. De l’autre côté, Arian Foster et Matt Schaub devraient tranquillement faire ce qu’ils ont à faire.

Saint Louis Rams (3-5-1) – New York Jets (3-6)
Aucune de ces deux équipes n’a plus rien à perdre… dans la course aux playoffs en tout cas. Car une nouvelle défaite des Jets mettrait encore plus de pression sur Rex Ryan et Mark Sanchez. Les deux hommes semblent de plus en plus en difficulté dans leur vestiaire. Cette rencontre est dans leurs cordes, mais il va falloir avoir de la volonté.
Car s’ils ne gagnent pas beaucoup non plus, les Rams ont une vraie volonté de s’accrocher. Et une vraie autorité dans le vestiaire ! Quand un joueur sort des clous, Jeff Fisher sanctionne. En attaque, Sam Bradford est à nouveau performant depuis le retour de Danny Amendola et il a montré contre les Niners qu’aucune défense ne lui fait peur. La défense est aussi très accrocheuse. Chris Long et Cortland Finnegan pourraient faire très mal à Sanchez. Sur le papier, c’est équilibré. Les Jets auront-ils assez d’instinct de survie ?

Dallas Cowboys (4-5) – Cleveland Browns (2-7)
Les Cowboys sont à la relance. Sur le papier, comme d’habitude, ils ont tout ce qu’il faut pour s’assurer. Dans les faits, il va quand même falloir faire attention à ce que Trent Richardson ne fasse pas exploser la défense. Surtout, le duel entre Dez Bryant et Joe Haden va valoir son pesant de cacahuète. Les deux joueurs sont hyper talentueux et le corner des Browns a ce qu’il faut pour chipper un ballon et faire basculer le match. S’il est en mesure de jouer
Et encore une fois, Dallas semble supérieur. La défense a notamment largement de quoi stopper Brandon Weeden. En difficulté la semaine dernière, Morris Claiborne pourra tenter de se relancer face aux faibles receveurs des Browns. Dallas n’a intercepté que 4 ballons cette année, le plus petit total de la ligue a égalité avec les Colts. C’est l’occasion de se lancer.

Josh Freeman et ses coéquipiers peuvent faire un pas de plus dans la course aux playoffs avec une victoire contre Carolina. Ils sont favoris.

Carolina Panthers (2-7) – Tampa Bay Buccaneers (5-4)
Équipeen forme du moment, les Buccaneers vont encore avoir une occasion de briller face à des Panthers aussi faibles en défense qu’irréguliers en attaque. L’atout de Carolina est censé être le jeu au sol. Ce sera un gros test car Tampa a la meilleure défense de la ligue dans ce secteur. Dans les airs, même s’ils autorisent énormément de yards (32e) les Floridiens ont aussi quelques playmakers capables de faire passer une salle soirée à Cam Newton.
L’ancien numéro un de la Draft va devoir cravacher sévèrement pour suivre le rythme de l’attaque des Buccaneers. Doug Martin pose les fondations avec son omniprésence ces dernières semaines, ce qui permet à Josh Freeman de s’éclater avec moins de pression. C’est quasiment un match piège pour les Bucs’. L’occasion pour eux de montrer qu’ils ont définitivement mis de côté les erreurs de jeunesse.

Atlanta Falcons (8-1) – Arizona Cardinals (4-5)
Les espoirs de saison parfaite envolés et un ancien gros free agent licencié, les Falcons ont une belle occasion de se refaire. L’attaque des Cardinals est terriblement poussive, ce qui devrait permettre à Matt Ryan et sa troupe de n’avoir que quelques points à marquer pour l’emporter. Ce match pourrait être l’occasion de donner un peu de rythme au jeu au sol. Michael Turner a déçu contre les Saints. Face à des Cardinals pas vraiment bétons dans ce secteur (23emes), lui et Jaquizz Rodgers pourraient avoir l’occasion de contrôler le tempo. Les Falcons n’ont plus que le 26eme jeu au sol de la ligue, aucune équipe actuellement qualifiable pour les playoffs n’est moins performante qu’eux dans le domaine. Il faut donc redonner un peu de rythme à tout ça.

Kansas City Chiefs (1-7) – Cincinnati Bengals (4-5)
Clairement pas l’affiche la plus glamour de la semaine. Matt Cassel devrait encore une fois mener l’attaque des Chiefs. Mais c’est surtout de la performance de Jamaal Charles que va dépendre le destin de Kansas City. Ca devrait de toute façon être difficile de suivre le rythme du duo Andy Dalton – A.J. Green. Dès sa deuxième saison, le receveur s’est imposé comme un des meilleurs de la ligue à sa position. Un statut qu’il devrait conforter encore ce dimanche.

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Oakland Raiders (3-6) – New Orleans Saints (4-5)
Cela semblait encore impossible il y a quelques semaines mais les Saints ont de très bonnes chances d’équilibrer leur bilan. Les Raiders sont une équipe faible qui risque en plus d’être une nouvelle fois privée de son meilleur joueur, Darren McFadden. Drew Brees et son attaque devraient donc s’en donner à cœur joie pendant que la défense devra être à nouveau opportuniste pour profiter des erreurs que Carson Palmer pourrait faire. Et s’il tente de suivre le rythme de Brees, il y a de fortes chances qu’il en fasse quelques unes.

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Denver Broncos (6-3) – San Diego Chargers (4-5)
Les Chargers ont l’occasion de se venger du match perdu en semaine 6 alors qu’ils avaient mené de 24 points. Mais leur tâche ne va pas être facile. Les Broncos déroulent. Un Peyton Manning en mode MVP vient d’emmener cette équipe sur quatre victoires consécutives avec à chaque fois plus de 30 points inscrits. Le quadruple MVP fait de moins en moins d’erreurs et ce n’est pas la défense de San Diego qui semble pouvoir l’inquiéter. Surtout, si les Chargers veulent avoir une chance, il va falloir que Philip Rivers ne lance pas une interception. Et en ce moment, cela semble être beaucoup lui demander.

Andrew Luck va devoir célébrer beaucoup de touchdowns s’il veut sortir vainqueur de sa première rencontre avec Tom Brady.

New England Patriots (6-3) – Indianapolis Colts (6-3)
Peyton Manning n’est plus là mais ce match reste une rencontre à ne pas manquer. Merci à Andrew Luck pour ça. Le rookie des Colts va avoir le privilège d’être le premier à tester la version de la défense des Patriots avec l’ajout d’Aqib Talib. La prestation de l’ancien cornerback des Buccaneers sera forcément une des curiosités de cette rencontre car la défense des Patriots a bien besoin d’un apport de solidité. Pour que son équipe ait une chance, il faudra que Luck marque beaucoup de points. Car les Patriots, eux, n’attendent personne. La meilleure attaque de la ligue devrait encore dérouler même si Dwight Freeney et Robert Mathis vont tenter de ralentir Tom Brady. Le Golden Boy a tellement d’armes à sa disposition qu’il devrait quand même trouver régulièrement la end zone.

Coup d’envoi dimanche à 02h20
Pittsburgh Steelers (5-3) – Baltimore Ravens (7-2)
Un Steelers – Ravens sans Ben Roethlisberger, Ray Lewis, Troy Polamalu, Lardarius Webb (ou même le récent retraité Hines Ward), ça va être un peu étrange.
Ce qui devait être le choc principal de cette onzième journée se retrouve complètement bouleversé par les blessures. L’enjeu pour les Steelers va être de mettre Byron Leftwitch à l’aise avec un bon jeu au sol. Le quarterback remplaçant de Pittsburgh n’a pas lancé un touchdown depuis 2009 mais il a suffisamment d’expérience pour éviter un désastre. Ensuite, il faudra que la défense des Steelers fasse le boulot. Ca tombe bien, elle est actuellement numéro un contre la passe et en général. Ce sera un gros test pour Joe Flacco qui a parfois été en difficulté cette saison.
L’absence de Roethlisberger redonne le statut de favoris aux Ravens mais attention à ne pas enterrer trop vite la meilleure défense de la ligue devant son public.

Coup d’envoi dimanche à 02h30
San Francisco 49ers (6-2-1) – Chicago Bears (7-2)
La première grande incertitude de cette rencontre est de savoir quels quarterbacks seront sur le terrain. Alex Smith a l’air plutôt bien parti pour jouer. Coté Jay Cutler, c’est encore l’incertitude. Quoi qu’il arrive, cette rencontre va être très défensive. Les Bears continuent de dominer la ligue au nombre de turnovers provoqués et l’escouade de stop des Niners doit se faire pardonner après avoir autorisé plus de 400 yards aux Rams. Cutler et Smith ont la capacité et les armes pour qu’il y ait des points et que ce match s’ouvre un peu. Mais si ce sont les quarterback remplaçants qui ont les commandes, alors ce sera une bataille qui devrait se gagner en défense.

Au repos : Vikings, Giants, Seahawks, Titans

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une