Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Résumés

Semaine 15 (19h) : Les Eagles à la dernière seconde, les Colts se sauvent, Kansas City tient

Matt Dodge, le punter rookie des Giants s’est fait copieusement enguirlandé (c’est la saison) par son coach Tom Coughlin. Au lieu de dégager le ballon en dehors du terrain, Dodge en effet eu la mauvaise idée d’envoyer le ballon dans les mains de DeSean Jackson. Le receveur des Eagles est ensuite allé inscrire le touchdown de la gagne à la dernière seconde. Le point final d’une victoire incroyable des Eagles.

A Indianapolis, les Colts ont repoussé la menace Jacksonville. Peyton Manning et ses coéquiers ont battu les Jaguars pour reprendre la première place de leur division AFC Sud.

A l’Ouest, rien de nouveau. Les Chiefs, qui enregistraient le retour de Matt Cassel, conservent leur première place dans l’AFC Ouest grâce à un succès sur les Rams.

Tout ca et le reste, voici ce qu’il faut retenir des premiers matchs de dimanche.

Michael Vick a encore sorti une énorme performance pour faire remonter son équipe au score dans le dernier quart.

New York Giants (10-4) – Philadelphia Eagles (9-5) : 31-38
Quelle fin de match ! Menés de 21 points après quelques minutes dans le dernier quart, les Eagles sont revenus sous l’impulsion d’un énorme Mike Vick (21/35, 242 yards, 3 TDs, 1 int – 10 courses, 130 yards, 1 TD). Après avoir réussi un onside kick, Philadelphie a égalisé à 1mn24 de la fin. Mais l’incroyable était encore à venir. Les Eagles ont stoppé de suite l’attaque des Giants pour la forcer à un punt à 14 secondes de la fin. Un punt retourné pour un touchdown par DeSean Jackson alors que le chrono s’écoulait jusqu’à zéro ! Jackson avait même laissé échapper le ballon sur la réception du punt avant de le reprendre et de transpercer la couverture de New York. Enorme déception pour les Giants qui ont dominé les trois premiers quarts grâce notamment à Eli Manning (23/39, 289 yards, 4 TDs, 1 int) et Mario Manningham (8 rec, 113 yards, 2 TDs). Cette victoire permet aux Eagles de prendre seuls la tête de la NFC Est.

Indianapolis Colts (8-6) – Jacksonville Jaguars (8-6) : 34-24
Les Jaguars avaient l’occasion de remporter leur division mais ils n’ont jamais vraiment inquiété les Colts. Peyton Manning (29/39, 229 yards, 2 TDs) a rapidement trouvé Austin Collie par deux fois pour porter l’avantage des Colts à 14-3. Donald Brown (14 courses, 129 yards, 1 TD) a aussi ajouté un touchdown en début de troisième quart. Les Jaguars sont bien revenus en fin de match. L’écart est tombé à 3 points à 1mn54 de la fin mais l’onside kick tenté par Jacksonville a ensuite été retourné pour un touchdown par Tyjuan Hagler pour mettre fin aux espoirs de Jacksonville. Pour gagner, les Colts ont notamment bien limité Maurice Jones-Drew (15 courses, 46 yards). C’est une grosse occasion manquée pour les Jags’. Les Colts reprennent leur destin en main. Deux victoires et ils seront en playoffs. Seul point noir de la soirée, Austin Collie a de nouveau quitté le match avec une commotion.

Baltimore Ravens (10-4) – New Orleans Saints (10-4) : 30-24
Ray Rice a démoli la défense des Saints à lui tout seul. Sa fiche : 31 courses pour 153 yards et 1 touchdown coté sol et 5 réceptions pour 80 yards et 1 touchdown dans les airs. Malgré cette performance, les Saints sont bien restés dans le match grâce notamment à Drew Brees (29/46, 267 yards, 3 TD, 1 int). Les champions en titre ont même récupéré le ballon en attaque avec 2mn51 à jouer et seulement 3 points de retard. Mais leurs espoirs ont été totalement anéantis lorsqu’une passe de Brees a été déviée puis interceptée. Cette victoire permet aux Ravens de s’installer fermement sur une potentielle qualification pour les playoffs.

Saint Louis Rams (6-8) – Kansas City Chiefs (9-5) : 13-27
Matt Cassel est bien remis de son appendicectomie. Après deux field goal des Rams dans le premier quart, le quarterback des Chiefs (15/29, 184 yards, 1 TD, 1 int) a repris les choses en main en trouvant Leonard Pope pour un touchdown. Jamaal Charles (11 courses, 126 yards, 1 TD) a ajouté un autre touchdown dans la foulée. La défense des Chiefs a aussi intercepté Sam Bradford (21/43, 181 yards, 2 int) deux fois pendant que l’attaque ajoutait des points. Steven Jackson (19 courses, 67 yards, 1 TD) a amorcé ce qui aurait pu être une remontée avec un touchdown dans le dernier quart mais Thomas Jones (22 courses, 62 yards, 1 TD) lui a rapidement répondu pour sceller la victoire de Kansas City. Les Chiefs gardent donc les commandes de la division AFC Ouest avec toujours un match d’avance sur les Chargers.

Dave Rayner a mis fin à une série de 26 défaites consécutives à l'extérieur des Lions.

Tampa Bay Buccaneers (8-6) – Detroit Lions (4-10) : 20-23
Fin de série pour les Lions. L’équipe de Detroit restait sur 26 défaites à l’extérieur. Un field goal de 34 yards de Dave Rayner en prolongation a mis un terme à ce triste record. Rayner avait déjà permis aux Lions d’accrocher la prolongation en réussissant un coup de pied de 28 yards à la dernière seconde du temps réglementaire. Tampa a souvent eu l’avantage au score mais n’a jamais réussi à se détacher suffisamment malgré les bonnes prestations de Josh Freeman (21/32, 251 yards, 1 TD) et LeGarrette Blount (15 courses, 110 yards, 1 TD). Tampa manque une occasion de revenir sur les Giants au classement et reste pour le moment aux portes des playoffs.

Miami Dolphins (7-7) – Buffalo Bills (4-10) : 14-17
Les Dolphins ont encore une fois été à la peine en attaque. Le jeu au sol est toujours peu efficace, les actions en wildcat ne surprennent plus personne et Chad Henne (33/45, 276 yards, 1 TD, 1 int), même s’il rend une fiche correcte, a lancé une interception coûteuse. Ryan Fitzpatrick (16/26, 223 yards, 2 TDs, 1 int) ne se sont pas fait priés pour profiter de la léthargie offensive de leur adversaire. Le quarterback a réussi deux beaux coups d’éclats avec des passes de touchdown difficiles mais réussies pour assurer la victoire de son équipe. Buffalo a aussi profité de la faillite totale de Dan Carpenter. Le kicker des Dolphins a manqué les 4 coups de pied qu’il a tenté. Deux fois à 48 yards, une fois à 61 yards et un autre à 53 yards. Miami voit ses derniers espoirs de playoffs s’évanouir avec cette défaite.

Tennessee Titans (6-8) – Houston Texans (5-9) : 31-17
Les Titans ont pris les commandes du match dès les premières minutes en inscrivant 3 touchdowns dès le premier quart temps. Les Texans ne s’en sont jamais remis. Chris Johnson (24 courses, 130 yards, 1 TD) et Kenny Britt (6 rec, 128 yards) se sont encore illustrés. Du côté des Texans, le seul fait de match notable est une bagarre entre deux défenseurs de l’équipe (dont Brian Cushing) juste après une action. L’altercation a même couté 15 yards de pénalité à leur équipe. Une vision assez étonnante. Certains joueurs des Titans applaudissant même ce spectacle un peu triste d’une équipe qui implose. Cette victoire permet aux Titans de stopper une série de 6 défaites. Les deux équipes n’ont plus aucune chance d’atteindre les playoffs. Randy Moss n’a encore pas capté un seul ballon.

Dallas Cowboys (5-9) – Washington Redskins (5-9) : 33-30

Cette rencontre a commencé de manière catastrophique pour les Redskins. Non seulement l’attaque des Cowboys a été la première à marquer mais en plus Rex Grossman (25/43, 322 yards, 4 TDs, 2 int) a lancé une interception un peu n’importe comment. Mais au fil des minutes, le nouveau titulaire de Washington est rentré dans la rencontre pour mener son équipe à un comeback improbable. Malheureusement pour lui, son attaque a calé à 3mn16 de la fin avant que les Cowboys n’inscrivent un field goal à 55 secondes du terme pour s’assurer la victoire. L’ultime tentative de Grossman a la dernière seconde a été interceptée. Une nouvelle victoire pour Jason Garrett, sa quatrième en six matchs depuis qu’il a pris les reines des Cowboys en cours de saison.

Carolina Panthers (2-12) – Arizona Cardinals (4-10) : 19-12
Jimmy Clausen (13/19, 141 yards, 1 TD) a enfin décroché sa première victoire en tant que titulaire en NFL. Il peut remercier le gros travail de Jonathan Stewart (27 courses, 137 yards) et les quatre field goals réussis par John Kasay. Avec un jeu au sol totalement absent, les Cardinals n’ont pas réussi grand chose malgré un Larry Fitzgerald (9 rec, 125 yards) qui semble de plus en plus seul dans cette équipe.

Cincinnati Bengals (3-11) – Cleveland Browns (5-9) : 19-17
Il était temps, mais Cedric Benson (31 courses, 150 yards, 1 TD) s’est enfin réveillé. Sa performance et le fait que sa défense ait réussi à contenir Peyton Hillis (14 courses, 59 yards) sont largement à l’origine du succès des Bengals. Cette victoire met fin à une série de 10 défaites. La soirée n’a quand même pas été totalement rose pour les Bengals qui ont perdu Terrell Owens pour la fin de la saison à cause d’une blessure au genou.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Signatures Free agency

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une