Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Avant match

NFL Semaine 14 : ce qu’il faudra surveiller ce week-end

Cela n’était jamais arrivée en NFL, quatre équipes ont validé leur ticket pour les playoffs dès la semaine 13. Tant mieux pour elles. Mais pour les autres, la lutte continue. Et elle s’intensifie.

Dans la NFC, la lutte est plus que jamais ouverte. Les Redskins et Cowboys n’ont par exemple quasiment plus de droit à l’erreur. Ces deux équipes affrontent pourtant respectivement les Ravens et les Bengals, deux autres clubs qui ont besoin de tous les succès possibles. Dans l’AFC, les Bengals justement, mais aussi les Steelers et les Colts sont au coude à coude pour les derniers strapontins.

Les Patriots et les Texans font partie des équipes déjà qualifiées citées plus haut. Mais cela ne devrait pas empêcher l’intensité d’être à son maximum pour leur opposition au sommet lundi soir en conclusion de cette semaine de matches.

Tout ça et le reste, voici ce qu’il faudra surveiller ce week-end.

Décevant ces dernières semaines, Joe Flacco va tenter d’éviter la migraine contre le phénomène Robert Griffin.

Coup d’envoi dimanche à 19 heures
Washington Redskins (6-6) – Baltimore Ravens (9-3)
Le Griffin Show accueille les Ravens. Comme d’habitude, la prestation du rookie des Redskins sera une des attractions de la semaine. Cette fois, le test consistera en une bande de vétérans menée par Haloti Ngata et Ed Reed. Heureusement pour Griffin, la défense des Ravens n’est plus aussi terrifiante que par le passé. Lui et Alfred Morris devraient donc trouver quelques failles.
Étonnamment, la pression pourrait donc se retrouver sur le quarterback qui n’est pas un rookie. Joe Flacco a encore été décevant la semaine dernière et rien n’assure qu’il puisse suivre le rythme de Griffin. Surtout que le quarterback des Ravens est réputé pour avoir plus de mal à l’extérieur.
Cette opposition entre les vieux briscards de Baltimore et la jeune garde de la capitale sera donc un must de ce week-end.

Jacksonville Jaguars (2-10) – New York Jets (5-7)
Seuls les Jets arrivent à rendre un match entre deux équipes au bilan négatif intéressant. Comment va réagir Mark Sanchez après avoir quasiment perdu son job ? Est ce que Tim Tebow sera prêt ? Est ce qu’il va finir par avoir une chance ? Est ce qu’un habitant de Jacksonville, sa ville natale, va kidnapper Sanchez pour voir jouer le numéro 15 ? Tout est possible quand les Jets sont dans un stade.
Dans les faits, ce sont deux équipes avec des attaques très faibles. La défense des Jets étant un peu meilleure, Rex Ryan et ses hommes ont une véritable chance de maintenir leurs minces espoirs de playoffs en vie. Mais ça ne va pas être joli.

Minnesota Vikings (6-6) – Chicago Bears (8-4)
Match capital pour les Vikings. Une défaite mettrais quasiment hors course les coéquipiers d’Adrian Peterson pour les playoffs. Peterson, justement, s’est retrouvé trop esseulé ces dernières semaines. Et malgré l’absence maintenant définitive de Percy Harvin, Christian Ponder va devoir trouver un moyen de se ressaisir. Le quarterback a sorti des évalutations de 41,9 et 58,2 lors de ses deux derniers matches. C’est évidemment tout sauf rassurant avant d’aller affronter une des meilleures défenses de la ligue chez elle.
Même si les dernières semaines n’ont pas été fameuses, Jay Cutler et son attaque ont donc une bonne occasion de se relancer. Quelques points devraient suffire mais il y a là l’occasion d’y mettre la manière. La dernière victoire de Chicago remonte d’ailleurs à deux semaines et c’était déjà contre Minnesota (28-10).

Carolina Panthers (3-9) – Atlanta Falcons (11-1)
Greg Hardy va probablement regretter d’avoir annoncé que les Panthers sont meilleurs que les Falcons. Atlanta a un meilleur quarterback, de meilleurs receveurs et une défense qui vient d’intercepter 5 fois Drew Brees. Les chances sont loin d’être du côté de Carolina.
L’escouade défensive sans réelle star d’Atlanta pourrait provoquer quelques erreurs de Cam Newton et plier ce match. Le numéro 1 de la Draft 2011 joue juste ces dernières semaines, mais les Falcons ont de quoi le faire retomber dans ses travers. En attaque, Matt Ryan et Julio Jones ont toujours le potentiel d’enflammer un match à tout moment. L’idéal serait que le jeu au sol se reprenne, celait éviterait sûrement un match serré.

Pittsburgh Steelers (7-5) – San Diego Chargers (4-8)
Ben Roethlisberger devrait revenir juste à temps pour redonner le coup de collier nécessaire pour atteindre les playoffs sans trop se faire peur. Philip Rivers continue de décevoir et il ne devrait encore une fois pas être à la fête face à la meilleure défense de la ligue. Si Ike Taylor ne sera pas là, Troy Polamalu sera dans les parages pour essayer d’en arracher une ou deux. Et si Rivers déçoit, que dire de Ryan Mathews, censé porter le jeu au sol et qui n’a pas passé les 100 yards une seule fois cette année. Cela ne risque pas d’arriver contre Pittsburgh.
En attaque, Big Ben et ses coéquipiers ne devraient pas avoir trop de problèmes pour trouver la faille et inscrire ce qu’il faut de points pour l’emporter.

DeMarco Murray va tenter d’aider Dallas à rester dans la course aux playoffs.

Cincinnati Bengals (7-5) – Dallas Cowboys (6-6)
Deux équipes remplies de talent s’affrontent dans un match capital pour les playoffs. Les Bengals ont gagné leurs quatre derniers matches et leur attaque tourne de mieux en mieux. BenJarvus Green-Ellis vient d’enchainer trois matches à plus de 100 yards et il permet à Andy Dalton de travailler tranquillement. Même chose à Dallas ou le retour de DeMarco Murray fait du bien à Tony Romo. Avec A.J. Green d’un côté et Dez Bryant de l’autre, ce match ne manque en plus pas de potentiel aérien.
Deux attaque complètes, deux défenses solides (Bengals 8e, Cowboys 11e) et de l’enjeu. La recette pour un match à ne pas rater.

Indianapolis Colts (8-4) – Tennessee Titans (4-8)
Est ce que les Colts vont réussir à gagner un match sans avoir à l’arracher dans le dernier quart ? Cette fois c’est possible. Les Titans sont une des équipes les plus faibles de la ligue actuellement. Leur défense patauge et leur attaque laisse un Jake Locker imprécis se débrouiller derrière une ligne offensive décimée. Si les Colts arrivent à équilibrer leur attaque avec un peu d’efficacité au sol, ils pourraient rapidement mettre la main sur ce match. Et même sans bien courir, cette rencontre est largement à leur portée.

Buffalo Bills (5-7) – Saints Louis Rams (5-6-1)
Deux équipes au potentiel correct qui rivalisent d’irrégularité et vont tenter de garder un infime espoir de playoffs. La défense des Rams et Janoris Jenkins montrent au fil des semaines de plus en plus de solidité. Le rookie enchaine les bonnes sorties et les Bills devront garder un œil sur lui en permanence. D’autant que Saint Louis reste aussi sur 13 sacks au cours des trois derniers matches. Mais le facteur X pourrait être Sam Bradford. C’est en général de son rendement que dépend le sort des Rams.

Tampa Bay Buccaneers (6-6) – Philadelphia Eagles (3-9)
Pendant que les Eagles testent leurs jeunes, les Buccaneers se lancent dans la dernière ligne droite de la course aux playoffs. Tampa est plus solide dans tous les secteurs et l’attaque plus explosive menée par Josh Freeman pourrait faire un carnage face à une défense aux abois.
Nick Foles progresse un peu plus chaque semaine en attaque et les Buccaneers ont la plus mauvaise défense aérienne de la ligue. Il va donc pouvoir encore marquer des points pour la saison à venir. Mais Tampa semble quand même beaucoup plus complet et sur une bien meilleure dynamique.

Cleveland Browns (4-8) – Kansas City Chiefs (2-10)
Quarterback moyen, jeu au sol solide et bonne défense. La recette est la même pour ces deux équipes. Les Browns l’appliquent mieux car ils ont un meilleur quarterback mais Brady Quinn est sorti du bois la semaine dernière. Si les Chiefs gardent le même niveau que la semaine dernière, on pourrait donc avoir droit à un vrai match de football.

Coup d’envoi dimanche à 22h05
San Francisco 49ers (8-3-1) – Miami Dolphins (5-7)
La réaction des 49ers et de Colin Kaepernick après leur défaite contre les Rams va être très attendu. Encore une fois, il devrait être bien aidé par sa défense. Les Niners sont toujours dans le Top 3 contre la passe et la course et Ryan Tannehill va donc passer une soirée compliquée.
Bonne nouvelle pour Kaepernick, les Dolphins ont la 27e défense contre la passe. S’il veut frapper un grand coup, c’est donc l’occasion.

Après un des pires matches de sa carrière, Drew Brees va tenter de se venger sur les champions en titre.

Coup d’envoi dimanche à 22h25
New York Giants (7-5) – New Orleans Saints (5-7)
Le champion 2012 accueille le champion 2010. Les Saints n’ont plus rien à espérer de cette saison ou presque. Disons que c’est leur dernier espoir. Mais ils peuvent au moins se faire un malin plaisir de compliquer la vie des Giants. La défense des Saints est très mauvaise et celle de New York peut aussi autoriser de gros cartons dans les airs. On pourrait donc assister à un beau festival offensif. Surtout que Drew Brees aura à cœur de se racheter après un des plus mauvais matches de sa carrière. Le match risque d’aller à l’équipe dont la défense réussira à se montrer la plus opportuniste.

Seattle Seahawks (7-5) – Arizona Cardinals (4-8)
John Skelton est de retour mais ça ne devrait pas changer grand chose pour les Cardinals. Même sans Brandon Browner, la défense des Seahawks ne devrait pas avoir trop de mal à contenir la triste attaque d’Arizona. Les hommes de Ken Whisenhunt ont gagné le match aller (20-16) mais Russell Wilson et son attaque ont bien progressé depuis. Devant leur public, les Seahawks ne devraient pas avoir trop de mal à marquer suffisamment de points pour s’imposer.

Coup d’envoi dimanche à 02h20
Green Bay Packers (8-4) – Detroit Lions (4-8)
Les Lions ont du potentiel, mais ils trouvent toujours un moyen de perdre. Sur le papier, leur ligne défensive et Calvin Johnson leurs donnent une véritable chance. Surtout face à une ligne offensive et une couverture aérienne aussi moyens. Mais les Packers, eux, font l’inverse. Ils trouvent des moyens de gagner. Cette rencontre pourrait donc être serrée mais l’expérience et la discipline donnent l’avantage à Green Bay dans les pronostics.

Coup d’envoi lundi à 02h30
New England Patriots (9-3) – Houston Texans (11-1)
Le meilleur pour la fin ! Un choc au sommet entre les deux leaders de notre dernier Power Ranking ! La meilleure attaque de la ligue contre J.J. Watt et la défense des Texans. Arian Foster contre la défense opportuniste des Patriots. Il y aura forcément un parfum de playoffs dans ce match.
Un peu plus sensible à la pression ces dernières saisons, Tom Brady va avoir droit à un sacré test face à J.J. Watt, surtout sans Rob Gronkowski dans la zone rouge. Si New England réussit à être devant, le test sera pour le jeu au sol, excellent ces dernières semaines, qui va devoir prouver qu’il peut réussir face à une grosse défense. Pour la défense de New England, le contrat est clair : réussir à provoquer quelques turnovers.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
23-Nov à 19:30DET2pariez1.55MIN
23-Nov à 23:30DAL1.85pariez1.65
24-Nov à 3:30WAS1.22pariez3.1NYG
26-Nov à 20:00ATL1.17pariez3.45TB
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une