Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Résumés

Semaine 17 (22h) : Les Colts et les Packers en playoffs

Indianapolis et Green Bay avaient leur destin entre les mains et ils n’ont pas laissé filer leur chance. Les Colts se sont imposés à la dernière seconde contre les Titans (23-20) et les Packers ont arraché un succès contre le Bears (10-3) grâce à leur défense pour accéder aux playoffs.

Les grands déçus de la soirée s’appellent donc New York Giants et Jacksonville Jaguars. Les Giants ont battu les Redskins (17-14) pour rien. Les Jaguars seront un peu moins déçus puisqu’ils se sont largement inclinés à Houston (34-17). Ils auraient donc été éliminés même en cas de défaite des Colts.

Même si les Colts étaient qualifiés grâce à la défaite des Jaguars, Adam Vinatieri n'a pas tremblé pour gagner à la dernière seconde.

Indianapolis Colts (10-6) – Tennessee Titans (6-10) : 23-20
Ça n’a pas été simple mais les Colts ont fini par remporter le dernier match de leur saison régulière pour remporter la division AFC Sud et se qualifier pour les playoffs. Les deux équipes se sont rendu coup pour coup pendant trois quart temps ou Kerry Collins (28/39, 300 yards, 2 TDs) a très bien donné la réplique à Peyton Manning (27/41, 264 yards, 2 TD). Les défenses ont ensuite pris la main dans le dernier quart jusqu’à ce que Adam Vinatieri n’inscrive le touchdown de la victoire d’Indianapolis à la dernière seconde. Les Colts seront donc en playoffs pour la neuvième fois de suite. Ils égalisent un record NFL en la matière. Ils retrouveront les Jets au premier tour la semaine prochaine.

Green Bay Packers (10-6) – Chicago Bears (11-5) : 10-3
Les Packers sont allé chercher leur qualification en playoffs grâce à leur défense. Dans les derniers instants du match, les Bears remontaient le terrain avec l’opportunité d’égaliser quand Jay Cutler (21/39, 168 yards, 2 int) a été intercepté pour la deuxième fois de la soirée à 10 secondes de la fin. La fin d’une soirée difficile pour le quarterback de Chicago qui a notamment été sacké à six reprises. La rencontre a été complètement verrouillée jusqu’à une passe de 46 yards de Aaron Rodgers (19/28, 229 yards, 1 TD, 1 int) pour Greg Jennings (4 rec, 97 yards) dans le 4e quart. Sur l’action suivante, la passe de Rodgers n’a eu qu’un yard à parcourir pour tomber dans les mains de Donald Lee dans la end zone. Ce touchdown, le seul du match, a permis aux Packers de se détacher 10-3, le score final après que les défense des Packers ait empêché toute remontée. Rodgers et les Packers seront donc en playoffs.

Houston Texans (6-10) – Jacksonville Jaguars (8-8) : 34-17
Pour gagner, il aurait fallu défendre. C’est la leçon pour les Jaguars ce dimanche. Dès le début, Arian Foster a annoncé la couleur en inscrivant le premier touchdown du match pour les Texans. L’attaque de Houston s’est ensuite baladée et Foster (31 courses, 180 yards, 2 TDs) a piétiné l’opposition. Sans David Garrard ni Maurice Jones-Drew, les Jaguars n’ont pas été en mesure de suivre le rythme. Revenus à égalité au cours du second quart, ils n’ont ensuite rien pu faire en deuxième mi-temps. Leur manque d’efficacité offensive alors que les Texans continuaient d’accélérer leur a été fatal. Pas de regrets de toute facon puisque les Colts ont gagné leur match et que même une victoire n’aurait donc pas suffit aux Jags’.

Tom Coughlin et les Giants manqueront les playoffs pour la deuxième année de suite.

Washington Redskins (6-10) – New York Giants (10-6) : 14-17
Les Giants devaient gagner et espérer une défaite des Packers. Ils ont fait leur part du boulot en battant les Redskins. Une prestation pas vraiment lisse mais l’important était de gagner. Les Giants n’ont jamais été menés mais ils n’ont jamais creusé un écart immense non plus. New York a finalement bien profité des largesses de la défense des Redskins pour inscrire un touchdown de 92 yards au cours du troisième quart. Washington s’est rapproché mais a surtout été victime de sa maladresse. Rex Grossman (26/44, 336 yards, 2 TDS, 1 int, 2 fumble perdus) a perdu 3 ballons à lui seul et Santana Moss a aussi perdu un fumble. Les deux équipes sont désormais en vacances.

Philadelphia Eagles (10-6) – Dallas Cowboys (6-10) : 13-14
Les Cowboys ont offert un beau cadeau à Jason Garrett pour fêter sa confirmation au poste de head coach. A 59 secondes de la fin, Stephen McGee (11/27, 127 yards, 1 TD) a trouvé Jason Witten (4 rec, 46 yards, 1 TD) pour le touchdown de la victoire. Le potentiel drive de la victoire suivant n’a rien donné pour les Eagles puisque Kevin Kolb (18/36, 162 yards, 1 TD, 3 int) y a été intercepté pour la troisième fois de la soirée. Kolb était un des nombreux remplaçants des Eagles en action puisque Michael Vick, LeSean McCoy, DeSean Jackson, Jason Maclin et quelques autres n’ont pas joué. Ce match était sans enjeu pour les Eagles qui étaient déjà assurés de la place de tête de série numéro 3 des playoffs dans la NFC. Pour Dallas, cette victoire permet de terminer la saison sur une bonne note.

Denver Broncos (4-12) – San Diego Chargers (9-7) : 28-33
Match sans enjeu mais pas sans suspense. Alors que les Chargers avaient largement creusé l’écart, les Broncos sont revenus en fin de match grâce à un kickoff retourné pour un touchdown et une course dans la end zone de Tim Tebow (16/36, 205 yards, 2 TDs, 2 int) à 32 secondes de la fin. Denver a ensuite recouvert l’onside kick pour donner une chance à Tebow de tenter deux passes Ave Maria. Mais sur les deux tentatives, ce sont les défenseurs des Chargers qui ont eu l’avantage et qui ont préservé leur victoire. Mention spéciale dans cette victoire à Ryan Mathews (26 courses, 120 yards, 3 TDs) qui a enfin confirmé les attentes placées en lui en début de saison.

San Francisco 49ers (6-10) – Arizona Cardinals (5-11) : 38-7
Alex Smith (15/29, 276 yards, 2 TDs), Brian Westbrook (13 courses, 79 yards, 2 TDs) et Vernon Davis (3 rec, 96 yards, 1 TD) ont permis aux 49ers de terminer leur saison galère avec un petit sourire. En face, Larry Fitzgerald (11 rec, 125 yards, 1 TD) était encore une fois bien trop seul pour que les Cardinals ne puissent espérer quoi que ce soit.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
23-Nov à 19:30DET2.05pariez1.52MIN
23-Nov à 23:30DAL1.92pariez1.6
24-Nov à 3:30WAS1.22pariez3.1NYG
26-Nov à 20:00ATL1.17pariez3.45TB
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une