Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Le journal des Rookies

La semaine des rookies – Semaine 16

Chaque semaine, Touchdown Actu vous propose un tour d’horizon de ce qu’ont fait les rookies de la NFL avec les rookies offensifs et défensifs de la semaine puis le top 5 des autres. Le journal des rookies sera mis en ligne tous les mercredis.

Alors que la semaine 15 avait permis aux rookies offensifs de s’illustrer, la semaine 16 a vu notamment de grosses performances défensives. Le titre de rookie défensif de l’année semble se préciser de plus en plus alors que pour le rookie offensif de l’année, le flou reste et demeure. Allez c’est parti pour notre tour d’horizon de la semaine 16.

Alfred « Home Run » Morris

Rookie défensif de la semaine
Luke Kuechly (LB) – Carolina Panthers : 9 plaquages, 4 assistances, 1 interception, 2 passes défendues
Clairement, Luke Kuechly n’est pas un rookie comme les autres. Même si l’on met ses statistiques affolantes de côté, il reste à ce jeune joueur une qualité de leadership incroyable. Il donne l’impression de commander cette défense depuis plusieurs saisons, et de connaître la ligue depuis aussi longtemps. Il est toujours très bien placé pour stopper le jeu de course mais ce qui ne se reflète pas dans les lignes statistiques, c’est sa capacité à couvrir les joueurs arrivant dans sa zone. Alors qu’aujourd’hui, la plupart des franchises ont des tightends massifs comme cibles principales, Kuechly montre qu’il est possible de contrer cette mode par un marquage serré et puissant. Son interception vient récompenser son activité exemplaire. Les superlatifs s’accumulent mais sont mérités pour l’ancienne star de Boston College. La « Tackle Machine » risque de faire mal pour les saisons à venir.

Rookie offensif de la semaine
Alfred Morris (RB) – Wasington Redskins : 22 courses, 91 yards, 1 touchdown, 1 réception, 17 yards
Que ce soit RGIII ou Kirk Cousins aux commandes de l’attaque des Redskins, Alfred Morris est toujours aussi constant. Chaque année, le coach de Washington met en place un système de course qui permet à ses runningbacks de sortir de l’anonymat. On dit même qu’avec lui [insérer un nom] fera 1000 yards durant la saison. Néanmoins, le rookie drafté tard réussit une saison pleine et permet de retirer un peu de pression des épaules des quaterbacks rookies. Une de ses grandes qualités est d’arriver à gagner des yards après le premier contact. Alors oui, Alfred Morris a eu des encore meilleures semaines mais il méritait d’être rookie offensif de la semaine 16 pour l’ensemble de son oeuvre.

Harrison Smith, la bonne pioche des Vikings

Top 5 des autres rookies

1-Harrison Smith (S) – Minnesota Vikings : 7 plaquages, 1 sack, 1 passe défendue, 1 fumble forcé
Harrison Smith est tout simplement le meilleur safety de la dernière draft et il l’a encore montré cette semaine. L’ancien défenseur de Notre Dame a été encore époustouflant. Se donnant à 100% sur chaque action, il s’est arraché pour tacler Owen Daniels sur la ligne des 1 yards, permettant à la défense des Vikings de n’offrir qu’un field goal aux Tewans. Mais en plus de cela, Harrison Smith a provoqué un fumble et a même été sacker le quatebarck de Houston. La saison passée, la secondary de Minnesota été pointé du doigt, et l’ajout du safety de Notre Dame a stabilisée cette dernière. Une très, très bonne pioche.

2-Janoris Jenkins (CB) – Saint Louis Rams : 6 plaquages, 1 passe défendue, 1 interception, 1 touchdown
Les questions et hésitations concernant son comportement semblent maintenant bien lointaines. Depuis qu’il a été remis en place par son coach, le cornerback des Rams enchaîne les performances complètes, les agrémentant même régulièrement de touchdowns défensifs. Profitant d’un très bon pass-rush de son équipe, le cornerback a su défendre son receveur quand il le fallait et s’est encore une fois montré opportuniste. La défense des Rams, maintenant qu’elle dispose de quasiment tous ses titulaires, montre qu’il faudra compter sur elle pour les prochaines années et notamment avec Janoris Jenkins.

3-Dont’a Hightower (LB/DE) – New England Patriots : 4 plaquages, 2 assistances, 1 sack, 1 passe défendue
On se souvient que les Patriots avaient surpris énormément de monde en décidant d’être agressifs lors de la dernière draft. Tout tend à croire qu’ils ont bien fait aux vues des performances de leurs rookies défensifs. Dont’a Hightower a encore réussi un match complet, stabilisant le côté d’une ligne défensive déjà très costaude mais qui a eu du mal contre les Jaguars. On parle beaucoup du bien que fait Aquib Talib à la secondary depuis son arrivée, mais il ne faut pas négliger le travail de sape effectuer par le front-7 dont Dont’a Hightower fait partie.

4-Russell Willson (QB) – Seattle Seahawks : 15/24, 171 yards, 4 touchdowns, 1 interception, 6 courses, 29 yards
Peu de yards accumulés à la passe par Russell Wilson mais un match rondement mené ponctué d’une victoire convaincante. Le quaterback des Seahawks a su se préserver de la pression exercée par la défense des 49ers et a offert au public bruyant de Seattle quelques belles échappées. Avec 150 points inscrits en trois matches, on peu dire que l’attaque de Seattle se porte plutôt bien (même si la défense en a inscrit une partie non négligeable). Le « pari Wilson » semble plus payant que prévu, et les Seahawks vont maintenant croiser les doigts pour que les 49ers perdent contre les Cardinals afin de pouvoir décrocher une semaine de repos et surtout des matches à domicile. Effectivement, lorsqu’il joue dans son stade, le quaterback de poche semble inarrêtable.

Blackmon/Henne en attendant Blackmon/Tebow ?

5-Justin Blackmon (WR) – Jacksonville Jaguars : 7 réceptions, 79 yards, 1 touchdown
Critiqué durant tout le début de saison durant lequel Justin Blackmon a été aussi visible que Casper un soir de neige, le receveur des Jaguars semble prendre une toute autre dimension depuis le changement de quaterback. En effet, même si Chad Henne peine autant que Blaine Gabbert à faire gagner son équipe, le premier semble se connecter beaucoup plus facilement avec l’ancienne cible de Brandon Weeden à Oklahoma State. Blackmon semble enfin justifier son choix de draft, ce qui rassure les fans des Jaguars … qui se demandent ce que cela donnerait avec Tim Tebow au snap.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
19-Nov à 20:00CHI2.05pariez1.52DET
19-Nov à 20:00CLE3.2pariez1.2JAX
19-Nov à 20:00GB1.85pariez1.65BAL
19-Nov à 20:00HOU1.6pariez1.92ARI
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une