Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Pro Bowl

Pro Bowl: le Top 10 des grands absents

Comme chaque année, la sélection du Pro Bowl frustre certains joueurs d’une sélection qu’ils trouvaient mérités. Et comme chaque année, les absences sont une source de débat sans fin pour les fans et les journalistes.

Si cette année semble une bonne cuvée avec peu de scandale, Touchdown Actu vous a préparé un top 10 des personnalités qui manqueront au soir du 27 janvier… à moins qu’ils soient appelés pour un remplacement d’ici là.

Omniprésent à Seattle, Richard Sherman n'a pas séduit les votants.

Omniprésent à Seattle, Richard Sherman n’a pas séduit les votants.

1- Richard Sherman, Cornerback, Seattle Seahawks
Stats 2012 : 61 plaquages, 1 sack, 3 fumbles forcés, 7 interceptions, 23 passes défendues
S’il devait y avoir un scandale, ce serait lui. Surement desservi par l’affaire de dopage dans laquelle il est empêtré depuis un mois, le défenseur de Seattle s’est tout de même imposé parmi les tous meilleurs à son poste cette année. Avec ses 7 interceptions personnelles et ses 23 passes défendues (meilleur de la ligue à égalité avec Keenan Lewis), il a largement aidé Seattle à obtenir le rang de meilleur défense de la ligue aux points encaissés. Les Seahawks n’ont d’ailleurs droit qu’à un seul représentant de leur défense dans la sélection. C’est peu pour un groupe aussi productif.

2- Daryl Washington, Linebacker, Arizona Cardinals
Stats 2012 : 123 plaquages, 9 sacks, 2 fumbles forcés, 1 interception
Le défenseur des Cardinals paie clairement le mauvais bilan de son équipe (5-10) alors que ses statistiques individuelles parlent pour lui. Il n’est plus qu’a un sack d’être le premier joueur de la franchise à obtenir dix sacks et cent plaquages dans la même année, et ce serait seulement le quatrième linebacker jouant à l’intérieur à réussir ceci depuis 1985 ! Il ajoute à cela une interception et deux fumbles forcés qui prouvent qu’il n’est pour rien dans le mauvais bilan de son équipe.

3- Mike Pouncey, Center, Miami Dolphins
Alors que son frère jumeau est sélectionné pour le compte des Steelers, Mike restera à la maison fin-janvier. Et ce n’est pas par rapport à son niveau de jeu, puisque certains assistants coach déclarent qu’il n’est pas seulement le meilleur centre de l’AFC, mais de la ligue. Seulement, son frère joue aux Steelers, équipe populaire s’il en est, et il paye le succès du Bills Chris Myers.

4- Vincent Jackson, Wide Receiver, Tampa Bay Buccaneers
Stats 2012 : 69 réceptions, 1334 yards, 8 touchdowns

C’est le premier de trois receveurs dans ce classement, ce qui montre une chose: il y a une très bonne qualité dans la NFC à ce poste. Depuis son arrivée en provenance de San Diego, Jackson aligne les bons matches en se permettant une excellente moyenne de 19.3 yards par réception, dépassant de quasiment 200 yards son record en carrière! Julio Jones et Victor Cruz semblent moins régulier, mais pour cette position c’est moins le choix qui est critiqué que le manque de place dans le roster pour cette poste, très dense en qualité.

5- Eric Weddle, Safety, San Diego Chargers
Stats 2012 : 89 plaquages, 1 sack, 2 fumbles forcés, 3 interceptions

Son niveau de jeu n’est pas remis en cause: s’il réalise moins d’interception que l’an passé, il force deux fumbles (ce qui ne lui était jamais arrivé) et réalise plus de plaquages en défense, tout en allant plus loin sur ses interceptions. Il est dépassé à la renommée par le futur hall of famer Ed Reed à son poste, mais surtout par Eric Berry de Kansas City Chiefs (cinq joueurs selectionnés!) et Laron Landry des Jets.

Roddy White ne participera pas à son quatrième Pro Bowl consécutif.

Roddy White ne participera pas à son quatrième Pro Bowl consécutif.

6-Roddy White, Wide Receiver, Atlanta Falcons
Stats 2012 : 87 réceptions, 1309 yards, 7 touchdowns

Alors qu’il reste encore un match à jouer, White n’est plus qu’a 80 yards de son record personnel de 2010 (1389 yards) tout en ayant sa seconde meilleure moyenne des yards parcourus par catch. Encore une saison pleine pour l’ex-quadruple pro-bowler (2008-2009-2010-2011) qui n’a tout simplement jamais raté un match en saison régulière, tout en dépassant la barre des 1000 yards chaque année depuis 2007.

7- Andrew Luck, Quaterback, Indianapolis Colts
Stats 2012 : 54,3% de passes complétées, 4183 yards, 21 touchdowns, 18 interceptions, 75,6 d’évaluation.

Son destin semblait lié à celui de Robert Griffin III jusqu’au titre de Rookie of the Year, mais voilà: le joueur des Redskins sera au Pro Bowl tandis que le jeune quaterback des Colts le regardera depuis son fauteuil. Cela semble injuste que RGIII soit le seul quaterback rookie de cette sélection, d’autant qu’il y a débat avec Matt Schaub des Texans, et que cette troisième place semblait à sa portée. Même s’il a lancé plus d’interceptions que Griffin ou Russell Wilson, Luck a aussi lancé pour plus de yards, il a reçu moins d’aide au sol et il a porté son équipe à plus de victoires, notamment en signant quelques fins de match de folie.

8- Dez Bryant, Wide Receiver, Dallas Cowboys
Stats 2012 : 88 réceptions, 1311 yards, 12 touchdowns

Pour lui encore, la densité à ce poste en NFC pèse lourd dans sa non-présence. Néanmoins, après un début de saison en deçà, il porte l’attaque des Cowboys depuis la mi-saison, le tout avec un doigt fracturé et il est une des raisons pour laquelle les texans restent en course pour les playoffs. Malgré des statistiques meilleures et une influence dans le jeu importante, il restera néanmoins sur son canapé pendant que Victor Cruz et Julio Jones seront sur le terrain. Mais même en considérant la sélection de ces deux receveurs comme injuste, nous aurions encore trois remplaçants à mettre à leur place. Sacré casse-tête…

9- C.J Spiller, Running Back, Buffalo Bills
Stats 2012 : 183 courses, 1185 yards, 6 touchdowns

Spiller paye le fait d’être moins utilisé par son équipe que ses concurrents. Il est pourtant détenteur de la meilleur moyenne de la ligue en yards parcouru par course (6.5 yards/course, meilleure moyenne sur les 15 premiers matchs depuis…1960!), tout en multipliant les courses de plus de 20 yards. Régulier, il apporte beaucoup mais n’est pourtant pas choisi pour ce Pro Bowl.

10- Drew Brees, Quaterback, New Orleans Saints
Stats 2012 : 62,7% de passes complétées, 4781 yards, 39 touchdowns, 18 interceptions, 94,9 d’évaluation

Drew Brees paye à la fois l’éclosion de Griffin III et la mauvaise saison des Saints, tandis que ses statistiques sont moins bonnes que celle de la saison dernière, tout en restant dans ses standards. C’est tout de même étonnant de ne pas voir l’un des tout meilleurs quaterbacks de la ligue dans cette sélection, même si encore une fois la densité à ce poste en NFC explique parfaitement cela.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
21-Nov à 3:30SEA1.65pariez1.85ATL
23-Nov à 19:30DET1.85pariez1.65MIN
23-Nov à 23:30DAL1.75pariez1.75
24-Nov à 3:30WAS1.22pariez3.1NYG
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une