Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Avant match

NFL Wild card weekend : ce qu’il faudra surveiller samedi

L’heure des playoffs a sonné ! On gagne ou on rentre à la maison ! Ce samedi d’ouverture sera placé sur le signe du remake.

Les Texans reçoivent d’abord les Bengals dans la même affiche que l’an dernier au même stade de la compétition. Ensuite, les Packers vont tenter de venger leur défaite d’il y a moins d’une semaine.

Matt Schaub va jouer son premier match de playoffs après un mois de décembre difficile.

Matt Schaub va jouer son premier match de playoffs après un mois de décembre difficile.

Coup d’envoi samedi à 22h30
Houston Texans (3) – Cincinnati Bengals (6)
L’an dernier, les Texans avaient facilement gagné (31-10) malgré l’absence de Matt Schaub. Mais ce samedi, les deux équipes sont sur des dynamiques bien différentes. Cincinnati a remporté 7 de ses 8 derniers matches alors que Houston a été défait sur 3 de ses 4 dernières sorties.

Les problèmes des Texans semblent nombreux. Matt Schaub a montré ses limites en décembre avec seulement 1 touchdown pour 3 interceptions en décembre (4 matches). La défense flanche dans les airs, où elle a terminé la saison au 17e rang. Et le problème majeur, c’est que Cincinnati peut appuyer exactement sur ces faiblesses. Andy Dalton et A.J. Green peuvent faire très mal à la défense aérienne. En lorsque Schaub aura le ballon, Geno Atkins (12,5 sacks) et Michael Johnson (11,5 sacks) vont mettre une énorme pression.

Si la défense de Houston est celle qui a le plus fait parler pendant l’année, celle des Bengals n’est pas mal non plus. Elle n’a autorisé que 12,8 points en moyenne ces huit dernières semaines. Ce sera donc un très gros challenge pour les Texans. Arian Foster aura beaucoup de poids sur les épaules. Il doit absolument être le moteur de son attaque pour libérer de la pression des épaules de Schaub.

Le jeu au sol étant toujours primordial en playoffs, la performance de BenJarvus Green-Ellis sera aussi forcément à surveiller. Le coureur est gêné par une douleur aux ischios et il vaudrait mieux qu’il soit à fond. Quand il passe les 100 yards, son équipe ne perd pas.
Même si les Bengals semblent sur une bien meilleure dynamique, la méfiance est quand même de mise. Houston a toujours J.J. Watt qui est capable de faire basculer un match à tout moment sur une action défensive. Et en attaque, Andre Johnson reste toujours capable de porter l’attaque.

Au final, l’expérience ne sera pas forcément où on le croit. Blessé l’an dernier, Schaub débutera son premier match de playoffs en carrière. Dalton, lui, était là l’an dernier.

Christian Ponder sera le facteur X de son équipe.

Christian Ponder sera le facteur X de son équipe.

Coup d’envoi dimanche à 02h

Green Bay Packers (3) – Minnesota Vikings
 (6)
Une semaine après, c’est l’heure de l’acte II. Mais cette fois, c’est dans le froid et sans toit.

Les clés du match restent donc proches. Pour Green Bay, il faut stopper Adrian Peterson. Le coureur a cumulé 409 yards en deux matches contre les Packers cette saison. Il faut absolument que cette défense trouve un moyen de le calmer. Plus facile à dire qu’à faire. Mais si c’est fait, Christian Ponder redeviendra le facteur X. En semaine 17, le quarterback a sorti un des meilleurs matches de sa jeune carrière (120,2 d’évaluation). S’ils stoppent Peterson, les Packers seront ravis de mettre Ponder au défi de refaire la même chose mais dans le froid et face à un public hostile.

Le retour de Charles Woodson et l’expérience des playoffs ont une bonne chance de faire monter le niveau de la défense verte d’un cran. Il n’y a pas le choix. Mais la motivation de la déconvenue de l’an dernier pourrait aussi aider.

En attaque, Green Bay va espérer que DuJuan Harris réussisse à être le James Starks de cette année. En 2011, Starks avait sorti quelques gros matches au sol en playoffs pour équilibrer l’attaque jusqu’au titre. Cette année, c’est à Harris de remplir ce rôle. Même si Harris n’est pas démentiel, Aaron Rodgers sera encore une fois le meilleur joueur sur le terrain. Avec toutes ses cibles disponibles, le quarterback devrait encore faire un carnage. D’autant que la blessure à la main d’Antoine Winfield handicape la défense de Minnesota.

Les Packers sont chez eux, ils sont plus expérimentés et ils ont le plus d’individualités de talent. Sur le papier, ce match est à eux. Les Vikings n’ont rien à perdre, ce qui n’est pas forcément un désavantage.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
12-Déc à 3:30MIA4pariez1.12NE
15-Déc à 3:25IND1.92pariez1.6DEN
16-Déc à 23:30DET1.3pariez2.7CHI
17-Déc à 3:25KC1.85pariez1.65
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une