Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

A la une

NFC Wild-card weekend : les Seahawks et Russell Wilson achèvent un Robert Griffin sur une jambe

Washington Redskins (4) – Seattle Seahawks (5) : 14-24

Dans un match très tendu, les Seahawks sont venus à bout des Redskins malgré un début tonitruant des hommes de la capitale. Après avoir été menés 14-0, Russell Wilson et ses coéquipiers ont verrouillé le match en défense et inscrit 24 points de suite.

Une soirée assez dure pour le public de Washington qui, en plus de la défaite de son équipe, a vu son quarterback rookie Robert Griffin III (10/19, 84 yards, 2TD, 1INT,1 fumble) sortir sur une blessure au genou dans la quatrième quart-temps.

Les Seahawks ont confirmé leurs bonnes impressions de la saison. Avec une défense solide, un jeu au sol puissant et un rookie sans peur, ils s’affirment comme les épouvantails de la NFC.

Le moment clé
A 6 minutes de la fin, les Redskins ne sont encore menés que de 7 points (14-21). Robert Griffin III prend le snap dans ses 10 yards. Mais le quarterback ne capte pas la balle et son genou cède lorsqu’il tente de la ramasser. On craint alors le pire et une rupture des ligaments mais Griffin réussit à sortir du terrain en marchant. Il ne reviendra pas mais le pire semble évité. Le pire sur cette action c’est que c’est un joueur des Seahawks qui s’est emparé de la balle lâché par Griffin à seulement 5 yards de la end zone des Redskins. Même si derrière les Seahawks ne marquent qu’un field goal, les Redskins ne se remettront pas d’un retard de 10 points (24-14).

Robert Griffin a donné le sentiment de lutter toute la soirée avec son genou. Un poids pour l'attaque des Redskins?

Robert Griffin a donné le sentiment de lutter toute la soirée avec son genou. Un poids pour l’attaque des Redskins?

Le film du match :
La première mi-temps voit les équipes dominer chacune un quart-temps. Les Redskins commencent très fort avec deux touchdowns sur leur deux premiers drives (14-0). Robert Griffin III trouve la première fois Evan Royster et Logan Paulsen la seconde fois. Ni l’attaque , ni la défense des Seahawks ne semblent être entrées sur le terrain.

Le second quart marque la réaction des Seahawks. Leur attaque se réveille d’abord avec un field goal (3-14). Sur son drive suivant, Russell Wilson (15/26, 187 yards,1TD,1 fumble) trouve enfin des solutions au sol et à la passe. Il trouve Michael Robinson seul à 2 yards de la end zone pour le touchdown (10-14). La défense des Seahawks se ressaisit aussi et intercepte Griffin. Derrière les Seahawks atteignent la red zone mais se contentent juste d’un field goal (13-14) avant de rentrer aux vestiaires.

Après un échange de punts durant tout le troisième quart et une partie du quatrième quart, le tableau d’affichage bouge enfin à 8 minutes de la fin.  Les Seahawks marquent un touchdown sur une course de 27 yards de Marshaw Lynch (20 portées, 132 yards,1TD). Une course bien aidée par un bloc du quarterback rookie Wilson (19-14). Les visiteurs réussissent même la conversion à deux points (21-14) avec une réception de Zach Miller (4rec, 48 yards).

Sur le drive suivant c’est la catastrophe pour les Redskins. Griffin manque le snap, se blesse et la balle est récupérée par les Seahawks à 5 yards de la end zone des Redskins.  Derrière ça, la défense des locaux est héroïque et n’encaisse qu’un field goal (24-14).  Kirk Cousins finit le match pour les Redskins mais ne parvient pas à ramener les siens dans la course.

MVP : Russell Wilson
Les statistiques sont plutôt du côté de Marshawn Lynch, mais l’homme de ce match est le rookie Russell Wilson. Malgré un début de match compliqué, le jeune quarterback n’a pas montré un seul signe d’inquiétude. C’est par ses courses que les Seahawks se sont relancés en attaque. Le rookie a mené son attaque comme un vétéran et même lorsqu’il commet une erreur (1 fumble), la chance lui sourit (Marshawn Lynch récupère la balle et court 20 yards!).

Le flop : L’utilisation de Robert Griffin
Attention le quarterback n’est pas un flop vis à vis de sa prestation, mais la gestion de son physique par lui et son staff peut poser des questions. Dès le début du match (malgré les 2 touchdowns sur les 2 premiers drives), on a pu constater que le quarterback rookie n’était pas à 100%. Griffin n’a tenté quasiment aucune course ou alors des petites courses bien éloignées de son style habituel. Il est osé de dire qu’en lançant Kirk Cousins plus tôt dans le match le résultat aurait été différent. Cependant il aurait peut être mieux valu un quarterback en forme qu’un Griffin luttant (avec courage!).

La stat : 73
73 yards… C’est le nombre de yards qu’ont gagné les Redskins après leur premier quart-temps de feu. Avec un si petit total, il est assez logique de voir les Redskins perdre leur avance au tableau d’affichage face à des Seahawks qui eux ont gagné 370 yards dans les trois derniers quarts.

La suite
La suite pour les Seahawks se déroule à Atlanta.  La franchise de Seattle ira défier le numéro 1 de la NFC dans un match qui s’annonce passionnant. Les Seahawks ont montré qu’ils ont les armes en attaque et en défense pour poser des soucis aux Falcons.  Pour les Redskins la saison est tout de même une réussite, il faudra confirmer dès l’an prochain le statut de numéro 1 en NFC Est.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
22-Sep à 2:25SF1.85pariez1.65LA
24-Sep à 15:30JAX2.3pariez1.4BAL
24-Sep à 19:00BUF2.1pariez1.5DEN
24-Sep à 19:00CAR1.3pariez2.7NO
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une