Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Avant match

NFL Finales de conférence : ce qu’il faudra surveiller ce dimanche

Plus qu’une seule marche avant le Super Bowl ! À ce stade de la compétition, toutes les équipes poursuivent leur propre défi. Pour Atlanta, il s’agit de confirmer et d’emmener Tony Gonzalez encore plus près du titre avant la retraite. Les 49ers, eux, veulent franchir la marche sur laquelle ils ont trébuché de peu l’an dernier.

Dans l’AFC, c’est une histoire de retraite aussi pour Ray Lewis qui va devoir encore devoir galvaniser ses troupes pour éviter que Tom Brady n’atteigne son sixième Super Bowl, plus que n’importe quel autre quarterback. Baltimore voudra aussi venger sa défaite de l’an dernier contre New England au même stade de la compétition.

Les Falcons vont devoir essayer de contenir l'explosif Colin Kaepernick.

Les Falcons vont devoir essayer de contenir l’explosif Colin Kaepernick.

Coup d’envoi dimanche à 21 heures
Atlanta Falcons (1) – San Francisco 49ers (2)
On prend les même paramètres et on recommence ? Dimanche dernier, les Falcons ont reçu une équipe très forte au sol et en défense équipée d’un quarterback mobile. Ce dimanche, ce sera la même chose.

D’abord, il va falloir trouver un moyen de contenir Colin Kaepernick, qui est sur une autre planète en ce moment. Au sol, le quarterback de San Francisco est capable d’aller chercher d’énormes gains. Et comme si ça ne suffisait pas, il est capable de quelques belles séries à la passe. L’idée des Falcons sera sûrement d’essayer de stopper le jeu au sol mené par Frank Gore pour mettre plus de pression sur Kaepernick et ensuite essayer de le garder dans la poche. Plus facile à dire qu’à faire. Surtout sans un John Abraham à 100%.

Mais Atlanta a aussi de quoi répondre. Contre les Seahawks, Matt Ryan n’a pas encaissé le moindre sack. La pression sera sûrement encore plus forte sur sa ligne offensive ce dimanche mais ses receveurs n’auront pas Richard Sherman et Brandon Browner sur le dos. Ryan, Julio Jones, Roddy White et Tony Gonzalez devraient donc encore trouver des solutions pour progresser dans les airs.

Mais la clé devrait encore être le jeu au sol des Falcons. Hyper efficaces la semaine dernière, Michael Turner et Jaquizz Rodgers auront encore un rôle capital. S’ils réussissent de nouveau à être productifs, Atlanta pourra gérer le chrono, laisser Kapernick sur le bord du terrain et l’empêcher de prendre du rythme. Car si le match s’anime, alors tout sera possible.

Un peu d’opportunisme en défense serait en suite le super-bonus pour Atlanta. Leurs defensive backs sont talentueux et capables de quelques coups d’éclats.

Après la victoire face à Seattle, Dunta Robinson a expliqué que les Falcons doivent avoir davantage le « killer instinct. » Ce sera clairement nécessaire. Car les 49ers ne les laisseront probablement pas prendre le large.

Face à New England, le défi est grand pour Ray Lewis et sa défense.

Face à New England, le défi est grand pour Ray Lewis et sa défense.

Coup d’envoi lundi à 00h30
New England Patriots (2) – Baltimore Ravens (4)
Ray Lewis a écarté un futur Hall of Famer de son chemin. Il va falloir en sortir un second s’il veut retrouver le Super Bowl. Et la tâche s’annonce immense. Car stopper Tom Brady et son attaque sera bien LE défi numéro un des Ravens.

Même privés de Rob Gronkowski, les Patriots ne manquent pas d’arme. Non seulement Brady dispose toujours de Wes Welker, Brandon Lloyd et Aaron Hernandez, mais il a aussi le duo de coureurs Stevan Ridley et Shane Vereen pour l’aider. En semaine 3 de la saison régulière, les Ravens ont battu New England (31-30). Mais depuis, Baltimore a perdu le cornerback Lardarius Webb. Une absence qui pourrait peser lourd.

Les Ravens ont pour eux l’expérience. Ray Lewis, Ed Reed et Terrell Suggs sont toujours capables d’arracher un ballon décisif. Mais ce sera très dur.

Si Baltimore réussit à ralentir Brady, il y aura une carte à jouer. Ray Rice peut peser sur le jeu et fatiguer la défense adverse. Et Joe Flacco peut utiliser son gros bras pour mettre en difficulté la couverture en profondeur des Patriots. Torrey Smith avait d’ailleurs signé un gros match en septembre dernier avec 6 réceptions, 127 yards et 2 touchdowns.

Il y a donc des possibilités pour les Ravens. Mais il faudra d’abord ralentir Tom Brady. Pour ça, il n’y a pas des milliers de solutions. Il faut lui mettre la pression, le secouer, le sortir de son rythme. Un nouveau défi pour Ray Lewis et son escouade.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
12-Déc à 3:30MIA4pariez1.12NE
15-Déc à 3:25IND1.92pariez1.6DEN
16-Déc à 23:30DET1.3pariez2.7CHI
17-Déc à 3:25KC1.85pariez1.65
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu