Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

A la une

L’année des rookies – Les meilleurs rookies défensifs de la saison

Ce jeudi est placé sous le signe des rookies sur Touchdown Actu. On continue avec un retour sur les rookies défensifs qui ont éclaboussé cette année de leur talent.

Harrison Smith, synonyme d’impact et de couverture.

Luke KuechlyLinebacker, Carolina Panthers: 103 plaquages, 62 assistances, 1 sack, 2 interceptions, 8 passes défendues
La « Tackle Machine » n’aura pas mis longtemps à s’adapter à la NFL. Les recruteurs le savaient, Luke Kuechly était un linebacker prêt à l’emploi. Impeccable concernant le placement, l’ancienne star de Boston College finit même la saison régulière avec le meilleur nombre de plaquages ! Mais là où le jeune défenseur est impressionnant, c’est au niveau de la couverture. En effet, aujourd’hui énormément d’équipe ont au moins une cible massive (les tightends) qui est visée dans les moments cruciaux. Il est difficile de couvrir ces joueurs à la fois rapides et massifs. Enfin difficile pour nous simples humains. Car pour Luke Kuechly cela n’a pas l’air si compliqué. Après une saison complète, la « Tackle Machine » s’est imposée comme maître de sa défense pourtant déjà assez fournie en linebackers. Preuve que ce joueur a de l’envie et du talent.

Harrison SmithSafety, Minnesota Vikings: 73 plaquages, 30 assistances, 1 sack, 3 interceptions, 2 touchdowns, 11 passes défendues, 1 fumble forcé
Mark Barron avait vu sa côté grimpé juste avant la Draft. Pourtant, après une saison complète, il s’avère que le meilleur safety alors disponible était Harrison Smith. L’ancien joueur de Notre Dame est un habitué de notre classement des rookies de la semaine et cela grâce à une énorme envie de joueur, d’imposer son jeu et sa volonté. La secondary des Vikings avait souffert durant la saison passée, et le jeune safety a amené un impact immédiat tant dans la couverture aérienne que lors des plaquages pour lutter contre la course. Harrsion Smith a même régulièrement était utilisé en blitz afin d’ouvrir des portes à ses coéquipiers et n’a été récompensé qu’une seule fois par un sack. Une autre force de ce joueur est sa lecture du terrain, tant lorsqu’il s’agit de défendre que lorsqu’il s’agit de remonter le terrain une fois une balle interceptée. Les deux touchdowns qu’il a inscrit cette saison le prouve et avec une intersaison dans les jambes et l’expérience dans la tête, il va falloir s’attendre à voir régulièrement ce joueur faire des grands matches.

Intercepter puis remonter le ballon le plus loin possible, c’est ce que Janoris Jenkins semble bien savoir faire.

Janoris JenkinsCornerback, Saint Louis Rams: 64 plaquages, 9 assistances, 4 interceptions, 3 touchdowns, 14 passes défendues, 1 fumble recouvert, 1 touchdown
Nid à problèmes à la fac, Janoris Jenkins a fait peur à énormément de recruteurs avant la draft. Les Rams lui ont laissé sa chance et ne doivent certainement pas le regretter ! Même s’il a fallu le recadrer une fois sérieusement, le jeune cornerback a été l’un des meilleurs éléments de sa défense. En inscrivant quatre touchowns défensifs sur l’ensemble de la saison, Janoris Jenkins a montré qu’il pouvait être « l’impact player » tant recherché. Très complémentaire avec son partenaire Cortland Finnegan, le joueur des Rams va permettre à la franche de Saint Louis de couvrir les airs pendant quelques saisons s’il continue à joueur au niveau de sa deuxième partie de saison. Et cela est très important quand on sait que son équipe doit rencontrer deux fois par an des joueurs tels que Fitzgerald, Crabtree, etc …

Bobby WagnerLinebacker, Seattle Seahawks:86 plaquages, 54 assistances, 2 sacks, 3 interceptions, 4 passes défendues
Septième meilleur plaquer de la saison régulière, Bobby Wagner est le rival de Luke Kuechly pour le titre de « Tackle Machine ». L’ancien joueur de Utah State, drafté au second tour, a apporté une stabilité et un confort au front-7 des Seahawks. Très à l’aise dans une défense dont on lui a donné les reines, Bobby Wagner n’hésite pas à changer les jeux défensifs en utilisant son excellente lecture. S’il veut progresser, Bobby Wagner doit encore travailler sur le physique pour être encore plus percutant au centre de la ligne. Néanmoins si une défense telle que celle de Seattle a aussi bien fonctionné c’est en grande partie grâce à la constance de ce jeune rookie très prometteur !

Casey HawardCornerback, Green Bay Packers: 40 plaquages, 13 assistances, 6 interceptions, 21 passes défendues, 1 fumble forcé
Drafté à la fin de second tour par les Packers afin d’aider la défense aérienne de ces derniers, Casey Haward s’est imposé au fil de al saison comme un excellent élément. L’un des meilleurs même. En effet, il a réussi à intercepter six balles lors de la saison régulière (cinquième meilleure performance de la saison), dont quatre fois lorsque son équipe était menée au score. Une capacité de couverture très importante sur laquelle les Packers vont pouvoir s’appuyer pendant les prochaines saisons.

Qui est pour vous le meileur rookie défensif de la saison ?

View Results

Loading ... Loading ...

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
22-Sep à 2:25SF1.92pariez1.6LA
24-Sep à 15:30JAX2.3pariez1.4BAL
24-Sep à 19:00BUF2.1pariez1.5DEN
24-Sep à 19:00CAR1.3pariez2.7NO
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une