Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

A la une

Les trophées de la rédaction : Coach de l’année

Le 2 février, la NFL va remettre ses trophées individuels de fin de saison. En attendant, pendant toute la semaine, la rédaction de Touchdown Actu vous livre ces choix.

Aujourd’hui, le trophée de coach de l’année.

Bruce Arians a tellement bien pris l'intérim de Chuck Pagano qui a réussi à être embauché par les Cardinals.

Bruce Arians a tellement bien pris l’intérim de Chuck Pagano qui a réussi à être embauché par les Cardinals.

Alain Mattei – News, Podcast
Chuck Pagano et Bruce Arians – Indianapolis Colts
L’histoire est trop belle pour ne pas être récompensée. Chuck Pagano a vécu des mois difficiles et pourtant il est revenu. Pendant ce temps, Arians a mené une équipe de jeune et encore bourrée de lacunes jusqu’à une place en playoffs. Ce n’était peut-être pas les circonstances qu’ils espéraient en début de saison, mais Pagano et Arians ont réussi à insuffler un état d’esprit exceptionnel à leur équipe. Qui aurait parié sur une qualification en playoffs au début de la saison ? Personne. Ça mérite bien un trophée.

Raphaël Masmejean – Newseur, Podcast
Chuck Pagano-Bruce Arians – Indianapolis Colts
Je pense que les deux compères d’Indianapolis méritent une récompense. Ils ont su maximiser les capacités d’Andrew Luck et des rookies qui l’accompagnent. La défense a semblé bien moins ridicule que l’an passé. Au final on passe d’une équipe à 2 victoire en 2011 à une à 9 victoires en 2012. Un vrai progrès donc. De plus les malheurs qu’ont subi les coachs (leucémie pour Pagano et problème cardiaque? pour Arians) renforcent la sympathie des deux bonhommes.

Johan Devaux – Newseur
Bruce Arians – Indianapolis Colts
Chuck Pagano atteint d’une leucémie, il fallait que quelqu’un mène la barque à Indianapolis… et c’est à Bruce Arians que Pagano a accordé sa confiance dès le mois d’octobre. Résultats? Neuf victoires et quatre défaites pour la pire équipe de la saison précédente. Un succès loin d’être télécommandé après l’arrivée à Indianapolis de plus d’une vingtaine de nouvelles têtes dans l’effectif actif entre-temps. Certains appuieront sur la faiblesse du calendrier de la franchise, d’autres sur la réalité du Chuck Strong… il n’empêche que Arians a amené les Colts en Wild-Card en tant qu’intérimaire, dans l’urgence, là où les Saints n’ont cumulé que 7 victoires et 9 défaites dans la même situation (à ceci près qu’eux avaient le temps de voir venir). Si il n’est pas techniquement head-coach, Arians est sans conteste le plus méritant sur la saison 2012/2013.

Nelson Caignard – Newseur
Chuck Pagano et Bruce Arians – Indianapolis Colts
CHUCKSTRONG ! Que dire de ce duo ? Ils prennent en main une équipe qui sortait d’une saison avec un bilan famélique de 2 victoires pour 14 défaites. Une équipe qui perdait son quarterback titulaire, qui au passage est peut-être l’un des meilleurs à avoir jamais joué à ce sport. Une équipe qui perdait aussi tous ses titulaires emblématiques. Bref, une équipe à reconstruire de zéro. Et qu’est-ce qu’ils ont fait ? Ils ont drafté le quarterback avec peut-être le plus haut potentiel qu’on ai jamais vu. Ils ont reconstruit l’attaque presque en totalité. Et ils finissent la saison en playoff… Ah et j’ai oublié de mentionner que Pagano a passé 3 mois à l’hôpital à cause d’une leucémie ?

Philippe Barcellona – Chronique, Podcast
Bill Belichick (New England Patriots) et Pete Carroll (Seattle Seahawks)
Désolé, mais il m’est impossible de les départager. La capacité de Belichick a réinventé les Patriots cette saison m’a bluffé. Il a su incorporer de nouvelles variations à son schéma pour continuer à exploiter au mieux ses receveurs, et ainsi laisser Tom Brady être le quarterback élite qu’il ne cesse d’être. En plus de cela, New England ne joue plus au sol pour l’alibi, mais avec les moyens de faire de gros dégâts, tout en défendant avec beaucoup de discipline. Belichick est encore LE cerveau des coachs NFL. Et puis Pete Carroll, parce que peu de ses confrères (pour ne pas dire aucun) auraient misé sur un QB rookie au détriment d’un free agent payé une fortune. Il a mené l’équipe la plus jeune de la ligue au deuxième tour des playoffs, avec une énergie et un panache qui m’ont plu.

Jim Harbaugh a crée le débat en choisissant Colin Kaepernick. Il a eu raison.

Jim Harbaugh a crée le débat en choisissant Colin Kaepernick. Il a eu raison.

Clément Orione – Chroniqueur
Bruce Arians/Chuck Pagano – Indianapolis Colts
Le mouvement ChuckStrong m’a contaminé. Le duo de coach a été impressionnant dans sa gestion de la saison des Colts. Bruce Arians a réussi un superbe intérim, et son absence en playoffs a laissé l’attaque des Colts sans envie. L’an passé, la franchise d’Indianapolis avait fini avec le pire bilan, et coaching staff est pour beaucoup dans la première très bonne année d’Andrew Luck. Il va maintenant falloir voir ce que va devenir ce duo de coach lors de l’intersaison.

Raoul Villeroy – Newseur
Jim Harbaurgh – San Francisco 49ers
Nommer Kaepernick quarterback titulaire ? Best. Idea. Ever. Ça veut dire que c’était la meilleure idée de tous les temps. N’est ce pas les Packers ?

Romain Therasse – Graphiste
Jim Harbaugh – San Francisco 49ers
J’aurais bien mis Peyton Manning mais c’est un joueur … Mon choix va donc à Jim Harbaugh qui, après avoir année les 49ers en PO et fait de Smith un très bon QB l’an dernier, rebelotte cette année mais avec Kaepernick qui s’est régalé face aux Packers.

Antoine Cartisier – Chroniqueur
Bruce Arians/ Chuck Pagano – Indianapolis Colts
C’est une performance incroyable de ramener une équipe comme les Colts, au fond du trou l’année dernière, à une qualification en playoffs. D’une part car il est très dur de remettre sur pied une équipe disloquée comme celle de 2011, avec un quarterback, un running-back et d’autres rookies. Et d’autre part à cause des évènements extra-sportifs qui ont beaucoup affecté l’équipe, je pense notamment au ChuckStrong et la leucémie. Je mets les deux ensemble pour ce trophée car Arians a fait un travail incroyable en l’absence de Pagano et la qualification en playoffs, c’est grâce à lui notamment.

Jérémy Marchandeau – Chroniqueur
Mike Shanahan – Washington Redskins
Certes, la saison s’est un peu terminée en eau de boudin pour Mike Shanahan, largement critiqué pour sa gestion du cas RG3 lors de l’élimination en playoffs face aux Seahawks. Mais si l’on s’en tient à la saison régulière, le travail de Shanahan a été phénoménal. Sérieusement, qui voyait les Redskins en playoffs dès cette saison ? Pas grand monde, et certainement encore moins quand la fiche indiquait 3 victoires pour 6 défaites. En accordant une confiance inouïe à ses jeunes talents (RG3, Alfred Morris, Kirk Cousins…) sans pour autant froisser l’égo de ses vieux briscards (Santana Moss, London Fletcher, DeAngelo Hall…), Shanahan a su tirer la quintessence d’un groupe homogène et solidaire. Les fondations sont posées ; cette armada pourrait bien régner sur la NFC East dans les années à venir.

Quel est pour vous le coach de l'année ?

View Results

Loading ... Loading ...

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
24-Sep à 15:30JAX2.15pariez1.47BAL
24-Sep à 19:00BUF2.15pariez1.47DEN
24-Sep à 19:00CAR1.33pariez2.6NO
24-Sep à 19:00CHI3.1pariez1.22PIT
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une