Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

A la une

Les trophées de la rédaction : Joueur offensif de l’année

Le 2 février, la NFL va remettre ses trophées individuels de fin de saison. En attendant, pendant toute la semaine, la rédaction de Touchdown Actu vous livre ces choix.

Aujourd’hui, le trophée de joueur offensif de l’année. Beaucoup de beau monde dans cette catégorie mais c’est Peyton Manning qui remporte le plus de suffrages dans la rédaction.

Calvin Johnson a survolé les couvertures aériennes qui ont tenté de le stopper.

Calvin Johnson a survolé les couvertures aériennes qui ont tenté de le stopper.

Alain Mattei – News, Podcast
Calvin Johnson – Detroit Lions
Rien que pour sa capacité à surnager au milieu de la médiocrité ambiante qui sévit aussi bien dans le staff que dans l’effectif de Detroit, Johnson mérite une médaille. Même en étant attendu par toutes les défenses adverses puisqu’il était la seule arme offensive de son équipe, Johnson a réussi à accumuler les réceptions et les yards. Par moment, Megatron a l’air tout simplement inarrêtable. Il est sans contestation le meilleur receveur de la ligue actuellement.

Raphaël Masmejean – Newseur, Podcast
Tom Brady – New England Patriots
Dur combat encore une fois. Je vais dire Tom Brady même si certaines stats sont moins sa faveur que pour Peyton Manning ou Aaron Rodgers.Mais le quarterback des Patriots est simplement celui qui conduit l’attaque héritière du « Greatest Show on Turf ». L’attaque des Patriots est celle qui a marqué le plus de points cette saison, la conduite en no-huddle de cette attaque est une pure merveille.

Johan Devaux – Newseur
Adrian Peterson – Minnesota Vikings
Ridicule. C’est le seul mot qui me vienne à l’esprit en repensant la saison 2012/2013 d’Adrian Peterson. Comment un coureur qui ne tenait pas sur ses jambes il y a moins d’un an a-t-il pu accumuler 2097 yards au sol et menacer le record absolu établi par Eric Dickerson? Et encore, ce n’est pas comme si les Vikings disposaient de tous les éléments nécessaires à une telle performance. La blessure de Percy Harvin notamment a limité les menaces, laissant aux défenses le soin de bien concentrer leur attention sur Peterson. Résultat? 2097 yards cumulés au sol! Ridicule. A tel point que Leslie Frazier s’est reposé sur lui pour l’ultime drive de la saison, en plein two-minutes warning. Quatre portés qui ont permis aux Vikings de retrouver les playoffs. Ridicule…

Nelson Caignard – Newseur
Peyton Manning – Denver Broncos
Vous l’aurez sans doute compris, j’ai du choisir entre Manning et Peterson, m’étant juré que je ne pouvais mettre un seul joueur gagner les deux trophées. L’explication pour Peterson tombera demain. Pour Manning c’est simple. Il a été le meilleur joueur en attaque. Il arrive dans une attaque inconnue pour lui. Dans un environnement inconnu pour lui. Il a subi 4 opérations chirurgicales sur sa nuque (il a donc essuyé plus d’opérations que de défaites cette année). Et il nous sort sa meilleur saison statistique depuis 2004. Il a élevé le niveau de l’attaque des Broncos vers un tout autre niveau. Et puis bon, endosser le rôle de quarterback, d’entraineur des receveurs et de coordinateur offensif, c’est pas donné à tout le monde ! Alors bon, Tim Tebow également avait emmené les Broncos en playoff, mais avec Manning, les receveurs n’ont plus à être des acrobates pour capter les ballons.

Philippe Barcellona – Chronique, Podcast
Peyton Manning – Denver Broncos
Ai-je vraiment besoin de commenter ce choix ? C’est sûr, sa saison s’est achevée sur une sale note en playoffs, mais combien de quarterbacks sont capables de revenir à ce niveau, dans une nouvelle équipe ? J’ai même trouvé Manning meilleur que sur certaines de ses très bonnes saisons chez les Colts. L’une des raisons, c’est le travail qu’il a fait sur ses lancers à sa gauche. La saison blanche dont il a eu besoin pour revenir, il l’a aussi mise à contribution pour améliorer certains points de son jeu, et son retour a été étincelant. Un exemple.

MVP l'an dernier, Aaron Rodgers a encore joué à très haut niveau cette année.

MVP l’an dernier, Aaron Rodgers a encore joué à très haut niveau cette année.

Clément Orione – Chroniqueur
Aaron Rodgers – Green Bay Packers
39 touchdowns, 8 interceptions, 108 d’évaluation. Alors certes cette année on en a moins parlé que Brady/Manning, mais pour moi Rodgers réussi encore une saison phénoménale avec une des lignes les plus faibles de la ligue. Il est le quaterback qui se fait le plus sacké depuis quelques saisons, et il arrive à jouer à un telle niveau que cela ne se ressent même pas dans ses lignes statistiques. Sa précision dans la Redzone en fait pour moi l’arme la plus puissante de la NFL dans cette zone-ci.

Raoul Villeroy – Newseur
Calvin « Megatron » Johnson – Detroit Lions
J’aime bien les records, j’avoue. Mais là, il faut être un fou pour ne pas être admiratif du record qu’il a battu cette année. 1964 yards. 19 terrains et demi. Certes son quarterback arrose le terrain de ballons comme une pelouse des Miami Dolphins pendant un match mais tout de même. Il n’aura pas mené son équipe en playoffs (bel euphémisme) mais il a gagné mon crédit pour le titre de joueur offensif de l’année.

Romain Therasse – Graphiste
Andrew Luck, QB, Indianapolis Colts
Forcément, s’il n’est pas rookie de l’année, Luck mérite amplement sa place ici. Il a « quasiment » réussi à faire oublier Manning du côté d’Indianapolis, il a réussit à faire passer les Colts de 2-14 à une équipe sur laquelle il faudra compter dans les prochaines saisons.
Un petit moment sur RGIII (à qui je souhaite un bon rétablissement) qui aurait mérité un titre, on a la chance d’avoir 3 excellents QBs, ne boudons pas notre plaisir !

Antoine Cartiser – Chroniqueur
Peyton Manning – Denver Broncos
On pourrait aussi lui donner le titre de comeback de l’année bis avec Adrian Peterson. J’avoue le choix est très dur mais Manning est un peu juste pour le trophée de MVP mais il correspond à ce titre de joueur offensif de l’année. Il fait une saison énorme où il retrouve des statistiques plutôt bonnes sans pour autant faire exploser tous les compteurs comme à Indianapolis. En effet sa saison est bonne mais pas démente, on sait qu’il peut faire encore mieux et qu’il ne s’agit pas de son meilleur niveau. Pour moi il n’est pas MVP à cause de cette petite chose qui lui manque cette saison pour vraiment impressionner tout le monde. Je lui donne ce titre plus pour son travail et son professionnalisme sur le terrain pendant toute la saison ainsi que son comportement irréprochable en dehors plutôt que pour ses performances pures.

Jérémy Marchandeau – Chroniqueur
Adrian Peterson – Minnesota Vikings
C’est bien connu, la NFL est une ligue de quarterbacks. Peyton Manning, Tom Brady ou encore Aaron Rodgers, excellents tout au long de la saison, mériteraient tous une récompense. Mais pour moi, aucun joueur offensif n’a été plus important à son équipe qu’Adrian Peterson. Revenu de l’enfer après une très sérieuse blessure au genou l’an dernier, Peterson a été tout simplement exceptionnel en 2012 ! Portant la franchise du Minnesota sur ses épaules (ou plutôt ses cuisses), AD a affolé les compteurs avec 2097 yards au sol (6 yards en moyenne par course !). Si cela n’a pas suffi pour battre le record mythique d’Eric Dickerson (2105 yards en 1984), les courses de l’ancienne star de l’université d’Oklahoma ont permis aux Vikings d’atteindre les playoffs, un peu à la surprise générale (pour rappel, le quarterback local s’appelle Christian Ponder – on est loin du calibre des autres quarterbacks appelés à disputer les playoffs…).

Jeremie Chopart – Newseur
Drew Brees – New Orleans Saints
Les Saints ont connu une saison très compliquée mais rien ne change dans le rendement de Drew Bress !! Après l’histoire du Bountygate et la suspension de Sean Payton, on aurait pu penser à une baisse de régime de la part de certains joueurs de la franchise de la Nouvelle Orleans. Certes, la saison fût assez dure mais en aucun cas pour leur quaterback. Une nouvelle saison avec plus de 5000 yards à la passe qui fait de Drew Brees le premier joueur a franchir trois fois cet exploit. Une saison a 5177 yards pour 43 touchdowns. Woa ! Une chose est sûre, si vous voulez voir des passes, des touchdowns et du spectacle, regardez jouer Drew Bress !!

Jean Belvèze – Newseur
Calvin Johnson – Detroit Lions
Après un début de saison assez poussif (638 yards en 8 match tout de même, mais seulement 1 TD), Calvin Johnson a tout simplement explosé. 1326 yards en 8 matchs, la statistique est surréaliste. Certes il a été aidé par un Stafford qui arrosé toute la saison, mais Johnson a quand même battu (et de loin) les 1884 yards de la légende Jerry Rice en terminant la saison à 1964 yards (et petits 5 TDs). Il porte littéralement les Lions à bout de bras et mérite une reconnaissance. Cependant, comme Rice l’a déclaré (peut-être un peu rancunier), les grands joueurs ne se contentent pas d’aligner des stats mais jouent les playoffs et gagnent le titre suprême. En espérant que Calvin Johnson ne soit pas le nouveau Barry Sanders des Lions.

Qui est pour vous le joueur offensif de l'année ?

View Results

Loading ... Loading ...

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
24-Sep à 15:30JAX2.25pariez1.42BAL
24-Sep à 19:00BUF2.15pariez1.47DEN
24-Sep à 19:00CAR1.3pariez2.7NO
24-Sep à 19:00CHI3.1pariez1.22PIT
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une