Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Avant match

Divisional round : Ce qu’il faudra surveiller ce week-end

Les vacances sont terminées pour les leaders. Après une semaine de repos, les Steelers, Falcons, Bears et Patriots entrent dans les playoffs. Et aucun d’entre eux n’est assuré de voir les finales de conférence. A ce niveau de la compétition, tous les matchs s’annoncent équilibrés et la différence devrait souvent se faire dans les dernières minutes.

Il y en aura encore une fois pour tous les goûts ce week-end. Les amateurs de défense se jeteront sur le premier match du samedi qui mettra au prise les énormes défenses des Steelers et des Ravens. Falcons et Packers se retrouveront ensuite pour un duel entre deux très belles équipes.

Le dimanche, les Seahawks tenteront de continuer leur belle aventure dans ces playoffs avec un déplacement à Chicago. Une victoire ferait définitivement de Seattle les Arizona Cardinals de cette année. Ce divisional round prendra fin du côté de la Nouvelle Angleterre ou les rivaux Patriots et Jets règleront sur le terrain les conversations qui ont eu lieu toute la semaine.

Ben Roethlisberger a terminé la dernier match entre les Steelers et les Ravens avec le nez cassé et du sang sur le maillot.

Samedi 15 janvier
Coup d’envoi à 22h30
Pittsburgh Steelers (2) – Baltimore Ravens (5)
Le match ou la défense triomphera. Les deux équipes se détestent, les deux défenses sont plus que viriles. Lors des deux matchs de saison régulière, que les deux équipes se sont partagés, personne n’a marqué plus de 17 points. Ben Roethlisberger a terminé la dernière rencontre avec le nez cassé. Il va y avoir du sport.

Évoluant dans la même division, ces deux équipes se connaissent parfaitement. Il n’y aura donc pas de grosses surprises. La défense sera à la base de tout. Les deux équipes possèdent les deux meilleurs safety de la ligue et des linebackers d’exception. La grande question est donc de savoir qui aura suffisamment de ressources en attaque pour aller incrire les quelques points qui feront la différence. Ben Roethlisberger semble avoir l’avantage de l’expérience sur Joe Flacco mais le Steeler dispose d’une ligne et d’un jeu au sol moins efficaces. Même en attaque, c’est donc très équilibré. Le sort de la rencontre devrait se jouer sur une ou deux pertes de balles provoquées par les défenses.

La clé : Qui réussira à marquer des points ?

Coup d’envoi dans la nuit de samedi à dimanche à 02h00

Atlanta Falcons (1) – Green Bay Packers (6)
Le match allé en semaine 12 avait été marqué par une égalisation d’Aaron Rodgers à 56 secondes de la fin puis le field goal de la victoire des Falcons à 9 secondes du terme. Ce match de playoffs pourrait être tout aussi serré.

Solides dans tous les secteurs du jeu, les Falcons auront en plus l’avantage d’évoluer à domicile ou ils ne perdent que très rarement. Leur attaque est plus complète que celle des Packers car ils disposent d’un couleur régulier avec Turner et d’une ligne plus solide. Roddy White est aussi un petit cran au dessus des meilleurs receveurs de Green Bay. Mais du côté de la défense, ce sont les Packers qui ont le dessus. Dom Capers fait des miracles avec son escouade. Clay Matthews est partout et cette saison il devrait succéder à son coéquipier Charles Woodson au palmarès du défenseur de l’année. Le facteur X de cette rencontre pourrait donc encore être le duo Brandon Jackson – James Starks. Avec un jeu au sol efficace, l’attaque de Green Bay est beaucoup plus dure à arrêter. Les coureurs doivent donc réaliser un nouveau gros match pour donner l’avantage à leur équipe. Une superbe rencontre en perspective.

La clé : Le jeu au sol des Packers.

Jay Cutler va jouer le premier match de playoffs de sa carrière.

Dimanche 16 janvier
Coup d’envoi à 19h00
Chicago Bears (2) – Seattle Seahawks (4)
Ces deux équipes se sont affrontées en semaine 6 et les Seahawks l’avaient emporté (23-20). Mais depuis, les Bears ont trouvé une meilleure dynamique en attaque, notamment en impliquant plus leurs coureurs. C’est d’ailleurs là que la différence pourrait se faire. Les deux attaques aériennes sont capables de produire des yards régulièrement. Mais au sol, la régularité n’est pas toujours au rendez-vous. L’équipe qui arrivera à dominer le jeu au sol prendra donc forcément une grosse option sur le match puisqu’elle maitrisera le chrono, donnera du repos à sa défense et enlèvera un peu de pression sur les épaules de son quarterback.

La défense des Bears est bien meilleure que celle des Seahawks. Avec des joueurs d’expérience comme Brian Urlacher et Julius Peppers, elle a largement les moyens de ralentir Seattle. Son seul point faible ce sont les lignes arrières. Une faille que Matt Hasselbeck va tenter d’exploiter. Le quarterback de Seattle aura l’avantage de l’expérience face à un Jay Cutler qui jouera son premier match en playoffs. Capable des plus gros cartons comme d’explosions en vol impressionnantes, Cutler est régulier depuis quelques semaines. Reste à voir comment il va réagir à la pression d’un match de playoffs qui se jouera probablement sous la neige. Enfin, attention aux équipes spéciales de Chicago, toujours capables d’ajouter quelques points au tableau des scores.

La clé : L’attaque des Bears

Coup d’envoi à 22h30
New England Patriots (1) – New York Jets (6)
Les Jets ont forcément envie de se venger après l’humiliation (45-3) subie en semaine 13. Depuis le départ de Randy Moss, Tom Brady n’a plus vraiment de receveur numéro 1. Et cela semble très bien lui convenir. Il dispose d’une multitude de cibles de qualité et les Jets n’ont donc plus de receveur désigné sur lequel placer Darrelle Revis. Les possibilités semblent infinies pour Brady. D’autant que le jeu au sol suit le mouvement. BenJarvus Green-Ellis et Damien Woodhead, l’ancien Jets, apportent de gros gains et un équilibre important. La mission des défenseur des Jets sera donc très compliquée. New York semble pouvoir mettre moins de pression sur le quarterback adverse que l’an passé. Il va donc falloir verrouiller les cibles de Brady tout en essayant de l’atteindre. Un programme chargé.

La chance des Jets, c’est que la défense des Patriots n’est pas toujours au niveau de l’attaque. Les nombreux jeunes qui composent l’escouade défensive de New England peuvent verrouiller le match sur des longues périodes mais sauront ils gérer la pression des playoffs ? En face d’eux, Shonn Green et LaDainian Tomlinson s’appuieront sur une grosse ligne offensive pour dominer le match au sol. Les équipes spéciales des Jets sont aussi très fortes et pourraient donner de bonnes positions sur le terrain à l’attaque. Même s’il est encore trop souvent le maillon faible de son équipe malgré de bons receveurs, Mark Sanchez a montré qu’il répond toujours présent dans les moments importants. S’il réussit un match plein, les Jets ont une chance de suivre le rythme des Pats’. Sinon, il risque de ne pas y avoir de finish serré et les Jets verront leur saison se terminer dans la neige de Foxborough.

La clé : Mark Sanchez contre la jeune défense des Patriots.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
23-Nov à 19:30DET2.05pariez1.52MIN
23-Nov à 23:30DAL1.8pariez1.7
24-Nov à 3:30WAS1.22pariez3.1NYG
26-Nov à 20:00ATL1.17pariez3.45TB
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une