Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Résumés

Les Jets s’offrent les Patriots (+ highlights vidéo)

Dominateurs en défense, efficaces en attaque, les Jets ont battu les Patriots (28-14) pour rejoindre les Steelers en finale de conférence AFC. New York a rapidement provoqué des erreurs de New England avec notamment la première interception lancée par Tom Brady (29/45, 299 yards, 2 TDs, 1 int) depuis trois mois. La défense des verts et blancs a collé a merveille les receveurs des Pats’ et le pass rush a souvent atteint Brady, sacké 5 fois. Pendant ce temps, Mark Sanchez (16/25, 194 yards, 3 TDs) a surmonté un début timide pour ensuite faire la différence, bien aidé par Braylon Edwards (2 rec, 52 yards, 1 TD) et un Santonio Holmes (3 rec, 20 yards, 1 TD) décisif. L’écart est monté jusqu’à 21-10 pour les hommes de Rex Ryan. Les Patriots se sont rapprochés à 7 points en fin de match mais par deux fois leur tentative d’onside kick a échouée. C’est une énorme déception pour Tom Brady, Bill Belichick et les Patriots qui ont commis beaucoup d’erreurs inhabituelles et qui ont pêché « dans l’exécution » selon Brady lui-même. Après une fin de saison impressionnante, leur équipe échoue d’entrée en playoffs. New England n’a pas gagné le moindre match de playoffs depuis le Superbowl perdu en 2008. Les Jets, eux, seront en finale de la conférence AFC pour la deuxième année consécutive. Ils se déplaceront à Pittsburgh.

New England Patriots – New York Jets : 21-28

Santonio Holmes a réussi une réception exceptionnelle pour donner un avantage décisif à son équipe.

Le film du match
1er quart temps
Les choses ont bien commencé pour les Patriots. La défense stoppe d’abord les Jets sur leur premier drive. L’attaque progresse ensuite rapidement au cours de sa première possession. Mais David Harris réussit alors ce que personne n’a fait depuis 3 mois. Il intercepte Tom Brady et courre vers la end zone avant d’être stoppé in extremis par Alge Crumpler (3 rec, 39 yards, 1 TD). Quelques actions plus tard, Nick Folk manque un field goal de 30 yards. Les Patriots ont eu chaud. Sur la série suivante, ils ouvrent même le score sur un field goal. 3-0 New England à la fin du premier quart.

2e quart temps
Les Patriots n’y arrivent pas en attaque. Brady est constamment sous pression et il encaisse 5 sacks au total dans la rencontre. Ses receveurs son très bien couverts et ils commettent en plus quelques drops. Pendant ce temps, Mark Sanchez trouve sa zone de confort. Au début du second quart, il trouve LaDainian Tomlinson (10 courses, 43 yards – 2 rec, 2 yards, 1 TD) pour un touchdown. Un peu plus tard dans la période, Bill Belichick prend une des décisions qui ont fait sa légende : sur une 4e et 4 sur ses propres 38 yards, il tente une feinte de punt. Mais Pat Chung laisse échapper le ballon, le recouvre et se fait plaquer immédiatement. Les Jets récupèrent le ballon dans la partie de terrain adverse et en profitent. Sanchez trouve Braylon Edwards dans la end zone pour faire passer le score à 14-3 en faveur de son équipe.

3e quart temps
La défense des Patriots retrouve des couleurs au retour des vestiaires. Elle stoppe tous les assauts adverses. Le problème c’est que l’attaque ne trouve pas son dynamisme habituel. Pas avant les dernières minutes de la période en tout cas. Les Pats’ réussissent enfin à construire un long drive et ils parcourent 80 yards jusqu’à une passe de 2 yards de Brady pour Crumpler dans la end zone. Dans la foulée, Sammy Morris réussit une conversion à 2 points sur un snap direct et un saut dans la end zone. Les Patriots reviennent ainsi à 14-11 à la fin du 3e quart.

4e quart temps
Comme il l’a déjà montré à plusieurs reprises, Mark Sanchez n’a pas peur de la pression. Et il répond à Brady dès le drive suivant. Le quarterback des Jets se connecte avec Santonio Holmes sur une passe de 7 yards que Holmes capte tout en se maintenant dans les limites du terrain de manière impressionnante. Une réception de très grande classe qui rappelle celle qu’il avait réussi lors du Superbowl en 2009 pour donner la victoire aux Steelers. Cet exploit donne l’avantage 21-11 aux Jets avec 10mn55 à jouer. Étrangement, sur le drive suivant, les Pats’ prennent leur temps. Plutôt que de se presser, il appellent beaucoup de jeu au sol et l’horloge s’écoule. A 5mn19 de la fin, Brady et les siens sont stoppés sur une 4e tentative. Ils ont perdu plus de 7 minutes pour rien. Leur défense stoppe New York et Brady récupère le ballon à 3mn29 de la fin. Il mène son équipe à un field goal (21-14) mais l’onside kick qui suit est recouvert par les Jets. Quelques actions plus tard, Shonn Greene marque et le score passe à 28-14 à 1mn46 du terme. Brady mène son équipe à un nouveau touchdown à 24 secondes du terme pour se rapprocher encore à 28-21. Mais l’onside kick est encore recouvert. Cette fois, Mark Sanchez n’a plus qu’à poser le genou au sol pour assurer la victoire de son équipe.

Les moments forts en vidéo :

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une