Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

L’instant ciné : Happiness Therapy

11LAWRENCE1_SPAN-articleLarge

Nommé huit fois aux Oscars, Happiness Therapy est un film qui fait la part belle à la NFL. Petite présentation par Charles-Edouard Li Sen Lie, un de nos visiteurs qui nous a gentiment proposé ce papier.

Adaptation du roman Silver Linings Playbook de Matthew Quick paru en 2008, Happiness Therapy suit le parcours d’un fan des Eagles de Philadelphie obligé par la justice à se soigner pour reprendre sa vie en main.

Un scénario original et deux acteurs de premier plan

Pat Solitano (Bradley Cooper) sort de l’hôpital psychiatrique de Baltimore. Prof suppléant dans un collège de Philadelphie, il avait, en rentrant chez lui, trouvé sa femme dans les bras d’un autre collègue, qu’il avait alors sévèrement corrigé. Pat arrêté, le diagnostic tombe : il souffre de bipolarité, qui se manifeste par des changements d’humeur soudains. De retour chez ses parents à Philadelphie, Pat décide de changer pour reconquérir sa femme et va rencontrer Tiffany (Jennifer Lawrence), qui tente elle aussi de reconstruire sa vie après la mort de son mari et la perte de son travail. Tous deux passent rapidement un marché : Tiffany aidera Pat à reconquérir sa femme s’il accepte de l’aider à participer à un concours de danse. La rencontre de ces deux personnages au caractère imprévisible va faire des étincelles et ne va pas manquer d’inquiéter l’ensemble de leurs proches !

Un petit air de NFL

Le film se déroule dans un des quartiers pavillonnaires de Philadelphie, au sein d’une famille fan des Eagles : le père, Pat Sr (Robert DeNiro), est un bookmaker officieux et terriblement superstitieux qui manipule ou arbore à chaque apparition bon nombre de produits dérivés de la franchise ; la mère, Dolores (Jacki Weaver), prépare tous les dimanches de matches un vrai festin recouverte de son maillot de Kevin Kolb. Se déroulant au cours de la saison 2008, le film, s’il ne propose aucune image de football – la NFL ayant décliné l’invitation –, regorge de clins d’œil comme les résultats de plusieurs matches de l’époque ou encore le lâcher de ballon à 1 yard de la endzone de DeSean Jackson ! Un joueur d’importance dans la trame du film, puisque c’est son maillot – un cadeau de son frère – qui symbolise, pour Pat, la nouvelle vie qu’il se construit.

Un hommage au football

Le titre original – Silver Linings Playbook –qui reprenait l’idée de la ligne de 1st down à atteindre, tant pour Pat que pour une équipe de football, était certes plus parlant pour des fans de football, mais moins vendeur en France. Le film ne déçoit pourtant pas : un psy fan absolu des Eagles, une escapade entre frères au stade dans l’ambiance d’avant-match, des copains à la fois sérieux et excentriques, des bagarres et des paris… bref, un film qui fait la part belle aux personnages « vrais » et aux situations réalistes, récompensé par 8 nominations aux Oscars (meilleur acteur, meilleure actrice, meilleur second rôle masculin, meilleur second rôle féminin, meilleur réalisateur, meilleur scénario adapté, meilleure photographie et meilleur montage).

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
24-Oct à 2:30PHI1.33pariez2.6WAS
27-Oct à 2:25BAL1.47pariez2.15MIA
29-Oct à 15:30CLE3.45pariez1.17MIN
29-Oct à 19:00BUF1.55pariez2OAK
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu