Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Résumés

La défense envoie les Packers au Superbowl (+ highlights vidéo)

Caleb Hanie a faillit devenir le héros de Chicago. Après la sortie sur blessure d’un Cutler (6/14, 80 yards, 1 int) inefficace et deux séries  (mal)menées par Todd Collins (0/4), Hanie (13/20, 153 yards, 1 TD, 2 int) est entré sur le terrain en fin de troisième quart temps alors que son équipe était menée de 14 points. A la surprise général, le troisième quarterback des Bears a relancé le match et lui et son attaque ont récupéré le ballon à 2mn53 avec seulement un touchdown de retard. Mais c’est là que le rêve s’est terminé. Sur une quatrième tentative dans le camp adverse à 47 secondes de la fin, Hanie a été intercepté par Sam Shields (2 int) qui a ainsi assuré la victoire des Packers.

Un peu plus tôt, BJ Raji a lui aussi intercepté Hanie et retourné le ballon pour inscrire un touchdown qui avait donné l’avantage 21-7 aux Packers. Chicago a répondu avec un touchdown rapide puis en stoppant Aaron Rodgers (17/30, 244 yards, 2 int) mais la dernière possession n’aura donc pas sourit aux Bears.

Si Rodgers et son attaque ont réalisé deux belles séries pour inscrire les deux premiers touchdowns, ils ont été contenu pendant tout le reste du match par la défense de Chicago. Ils peuvent donc remercier leur défense qui a bien su contenir l’adversaire et réaliser les actions décisives nécessaires.

BJ Raji a réussi une interception décisive dans le dernier quart temps.

Chicago Bears – Green Bay Packers : 14-21

Le film du match
1er quart temps : 0-7
Les Packers donnent le ton du match dès le premier drive. Aaron Rodgers trouve Greg Jennings (8 rec, 130 yards) pour 22 yards sur sa première passe. Le même duo gagne 26 yards sur l’action suivante. Green Bay déroule et achève le drive sur une course de 1 yard pour un touchdown. Seul soucis, Chad Clifton prend un coup à la tête sur l’action du touchdown et doit quitter le terrain pendant quelques minutes. Sur les séries suivantes Rodgers se retrouve bien moins protégé. Sous pression, le quarterback ne peut pas mener son attaque au moindre point. Pendant ce temps, Jay Cutler ne réussit pas grand chose non plus. Les deux premiers drives de l’attaque des Bears ne donnent rien.

2e quart temps : 0-14
Les Packers attaquent le second quart comme ils ont débuté le premier : avec un touchdown sur leur premier drive. Cette fois c’est John Starks (22 courses, 74 yards, 1 TD), excellent au sol, qui entre dans la end zone. Les Bears, eux, sont toujours à la peine en attaque. Alors que Cutler et ses coéquipiers semblent enfin lancés et qu’ils pensent atteindre les 17 yards adverses, leur élan est coupé par une pénalité pour un tenu qui les renvoi sur les 41 yards des Packers. Deux actions plus tard, la série s’achève sur un punt. A 53 secondes de la pause, Chicago semble avoir une nouvelle chance de se relancer lorsque Lance Briggs intercepte Aaron Rodgers après que le ballon ait rebondit sur la chaussure de Donald Driver (1 rec, 9 yards). Mais deux actions plus tard, Culter est intercepté à son tour sur une longue passe envoyée près de la end zone. Les Packers rentrent donc aux vestiaires avec 14 points d’avance.

3e quart temps : 0-14
Les affaires des Bears ne s’arrangent pas au début du troisième quart. La première série se solde par un 3 and out. Surtout, Jay Cutler quitte le terrain après cette série à cause d’une blessure au genou. Sur le drive suivant, les Packers se retrouvent sur les 6 yards adverses avec l’occasion de faire un énorme break. Mais Aaron Rodgers est intercepté par Brian Urlacher. Le quarterback a au moins le bon réflexe de poursuivre le linebacker pour le plaquer avant qu’il s’enfuie inscrire un touchdown. Todd Collins est totalement inefficace sur ses deux drives et manque à chaque fois de se faire intercepter. Lovie Smith le renvoi sur le banc et en appelle à Caleb Hanie, son troisième quarterback.

Caleb Hanie a bien remplacé Jay Cutler mais une interception l'a empêché de mener son équipe à l'égalisation.

4e quart temps : 14-21
Avec Hanie à la barre, les Bears semblent partis pour se diriger vers une cuisante défaite. Pourtant, l’inexpérimenté quarterback mène son équipe à un touchdown dès le début de la dernière période pour réduire l’écart à 14-7. Le match est relancé et la tension monte d’un cran. Sur le drive suivant, Julius Peppers écope d’une pénalité pour un violent choc casque contre casque avec Aaron Rodgers. Les Packers et les Bears calent chacun leur tour. A 6mn12 de la fin, Hanie est intercepté sur les 15 yards de son équipe par BJ Raji ! L’imposant lineman défensif retourne le ballon pour un touchdown qui redonne de l’air à Green Bay : 21-7.
Mais les Bears ne se dégonflent pas. Quelques actions plus tard, Hanie trouve Earl Bennett pour un touchdown de 35 yards qui refait passer l’écart à 7 points. Les Packers sont encore stoppés sur leur drive suivant et Chicago récupère le ballon à  2mn53 minutes de la fin avec l’occasion d’égaliser. Hanie continue de faire des prouesses en évitant la pression pour réussir une passe sur une troisième tentative. Le Bears convertissent ensuite une quatrième tentative et 1 yard sur une course de Chester Taylor. Mais la soirée de rêve de Hanie s’achève à 47 secondes de la fin lorsque, sur une 4e tentative, il est intercepté par Sam Shields sur les 29 yards des blancs et verts. Les Packers n’ont alors plus qu’à poser le genou à terre. Grâce à la défense, Green Bay représentera la NFC au Superbowl.

La stat significative
Réussite sur les troisièmes tentatives :
GB : 2/11 – 18%
CHI : 1/13 – 7%

A noter également
Tim Masthay, le punter des Packers, a fait un exceptionnel travail. Sur ses 8 punts, 5 ont atterrit dans les 20 yards adverses. Il a aussi su trouver beaucoup de longueur lorsque c’était nécessaire avec notamment un coup de pied envoyé à 65 yards. Matshay a toujours forcé les Bears à commencer leurs drives très loin, un paramètre forcément important dans la victoire de son équipe.

Les meilleurs moments en vidéo :

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
26-Nov à 20:00ATL1.16pariez3.55TB
26-Nov à 20:00CIN1.18pariez3.35CLE
26-Nov à 20:00IND2.2pariez1.45TEN
26-Nov à 20:00KC1.15pariez3.65BUF
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une