Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Super Bowl

Suberbowl XLV – L’histoire des Pittsburgh Steelers

Six titres, 24 joueurs, coachs ou dirigeants au Hall of Fame, pas de déménagement et une base de fan fidèles. C’est en une phrase l’histoire des Steelers, l’équipe la plus titrée de l’histoire de la NFL.

La dernière victoire de Pittsburgh au Superbowl ne remonte qu’à 2009. De nombreux joueurs de l’effectif actuels étaient déjà présent, tout comme lors du titre précédant en 2006. Cette année, Ben Roethlisberger, Hines Ward et certains de leurs coéquipiers seront à la recherche d’une troisième bague, la septième de l’histoire de leur club.

Terry Bradshaw a mêné les Steelers à quatre victoires lors du Superbowl.

Pittsburgh, toujours Pittsbugh
Le 20 septembre 1933, les Pittsburgh Pirates jouent leur premier match NFL contre les New York Giants. La rencontre se solde par une défaite des Pirates. Des défaites, l’équipe va en connaître beaucoup au cours des années 30. Pendant cette décennie, les Pirates ne vont pas réussir une seule saison à plus de 50% de victoires.

Les Pirates deviennent les Steelers avant la saison 1940. A la fin de cette même saison, un étrange déménagement a lieu. Art Rooney vend les Steelers à Alexis Thompson et part à Philadelphie ou il a acheté 50% des Eagles. Oui mais voilà, Rooney a le mal du pays. Et Thompson a finalement envie d’être plus prêt de ses affaires sur la cote est. Du coup, les deux équipes vont échanger leur place. Rooney ramène toute son équipe et son organisation à Pittsburgh, Thompson et son équipe font le chemin inverse. Seuls les noms des équipes ne bougent pas. Les Steelers qui commencent la saison 1941 sont donc en quelques sorte les Eagles de la saison précédente et vice versa. La famille Rooney est toujours propriétaire des Steelers.

Pour l’anecdote, pendant la guerre, les Steelers fusionnent deux fois avec une autre équipe, faute d’effectif suffisant. Avec les Eagles en 1943, ce qui donne vie aux « Steagles » pendant une saison. L’année suivante, la fusion a lieu avec les Chicago Cardinals ce qui donne les « Card-Pitt », pendant une saison également.

Avant la naissance de la grande NFL en 1970, les Steelers n’ont joué qu’un seul match de playoffs.

Stabilité et draft réussies sur le chemin du titre
En 1969, Chuck Noll devient le coach de Pittsburgh. C’est un tournant dans l’histoire du club. Pendant les années 70, Noll réussit des choix d’une exceptionnelle qualité lors de la draft. En 1974, il sélectionne quatre joueurs qui sont depuis entrés au Hall of Fame. Une prouesse jamais égalée. Tous les joueurs drafté forment le socle d’une équipe qui va remporter quatre titres en six saisons. Les Steelers remportent le Superbowl en 1974, 1975, 1978 et 1979. Ils sont alors emmenés par le quarterback Terry Bradshaw, drafté avec le premier choix en 1970. Pendant cette période glorieuse, Pittsburgh se base aussi sur une très grosse défense. Un force qui va devenir une des caractéristiques de l’équipe tout au long de son histoire.

Les années 80 sont moins fastes. Les légendes de la décennie précédente prennent leur retraite et des blessures perturbent aussi la bonne marche de l’équipe. Terry Bradshaw prend sa retraite en 1983. Et en 1985, les Steelers vont même connaître leur première saison à moins de 50% de victoire depuis… 1971.

Un deuxième coach… enfin
Chuck Noll est resté le coach des noirs et jaunes pendant 23 ans ! C’est en 1992 qu’il décide de partir. Il laisse sa place à Bill Cowher qui va rester en place pendant 15 ans. Le nouveau n’est pas moins doué que son illustre prédécesseur. Cowher mène son équipe en playoffs lors de cinq de ses six premières saisons. En janvier 1996, les Steelers atteignent même le Superbowl. Une de clé du succès de l’équipe ? Une grosse défense bien-sûr, qui est alors surnommée « Blitzburgh ». Malgré cette défense, les Dallas Cowboys de Troy Aikman et Emmit Smith l’emportent.

La revanche viendra dix ans plus tard pour  Cowher. En 2006, son équipe remporte tous ses matchs de playoffs à l’exterieur avant de battre les Seahawks lors du Superbowl. Pittsburgh s’adjuge son cinquième titre et égal au palmarès les Cowboys et les 49ers. Le coureur Jerome Bettis part alors à la retraite sur un titre.

Ben Roethlisberger, Hines Ward et Troy Polamalu faisaient parti de l’équipe titrée en 2006. Mike Tomlin, lui, n’était pas là. En janvier 2007, il remplace Bill Cowher et devient le troisième coach des Steelers depuis que le Superbowl existe. Et il ne lui faut que 2 ans pour ramener le titre en Pennsylvanie et faire de la franchise la plus titrée de la ligue avec 6 trophées Vince Lombardi dans la vitrine. Toujours armés d’une très grosse défense, les noirs et jaunes se présenteront dans quelques jours à Dallas pour tenter de glaner un septième titre et de s’imposer un peu plus dans la légende de la NFL.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
23-Nov à 19:30DET2.05pariez1.52MIN
23-Nov à 23:30DAL1.8pariez1.7
24-Nov à 3:30WAS1.22pariez3.1NYG
26-Nov à 20:00ATL1.17pariez3.45TB
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une