Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Pittsburgh Steelers Super Bowl

Superbowl XLV – Portrait : Ben Roethlisberger, entre succès et polémiques

Ben Roethlisberger n’est pas un quarterback comme les autres. A 23 ans, il était en 2006 le plus jeune quarterback a remporter un Superbowl. Il aussi faillit être le premier quarterback à se tuer en moto l’été suivant un titre. Entre polémiques et victoires, il courre déjà derrière un troisième titre.

De star des terrains universitaires à la NFL, Big Ben n’a pas eu besoin de beaucoup de temps pour réussir la transition. Depuis son arrivée dans la ligue en 2004, mène les Steelers dans un style pas flashy mais toujours efficace. Roethlisberger n’est pas un quarterback de stats. C’est un quarterback qui gagne des matchs.
Et ce leader, les Steelers l’aiment. Début 2008, il a signé pour 8 ans et 102 millions de dollars. Le patron des jaunes et noir ce devait être lui pour longtemps. Plusieurs polémiques ont pourtant faillit lui couter sa carrière.

Ben Roethlisberger a déjà soulevé deux fois le trophée Vince Lombardi. La première fois, il avait 23 ans.

La logique aurait presque voulu que Roethlisberger soit drafté par les Browns de Cleveland. Big Ben est un pur produit de l’Ohio. Né là bas, il lance ses premiers ballons au lycée. Il passe en fait ses deux premières années au poste de receveur car le coach préfère attribuer le poste de quarterback à … son fils. Et ca marche. Le duo apporte le titre de ligue à son équipe. La troisième année, Roethlisberger prend finalement les rênes de l’attaque et fait exploser les compteurs avec 54 touchdowns pour 6 interceptions ! C’est à l’université de Miami que l’aventure se poursuit. Mais pas le Miami des plages. Non, l’université de Miami située à Oxford, dans l’Ohio. Là aussi, le succès est au rendez vous. A tel point que l’équipe retirera son numéro quelques années après son départ. En 2004, après trois années de fac, il se lance dans le grand bain. Les Steelers le choisissent avec le 11e choix. Ils ne seront pas déçus.

Le succès instantané

Troisième quarterback au début de la pré-saison, Roethlisberger est propulsé titulaire dès le troisième match de la saison suite aux blessures de ses collègues. Il ne tremble pas. Du haut de son mètre quatre vint seize, il orchestre l’attaque et les Steelers remportent les 13 matchs de saison régulière que débute le rookie. Un quarterback débutant qui gagne ses 13 premiers matchs, c’est une première dans l’histoire du jeu. Et surtout Roethlisberger sort de très gros matchs contre les plus grosses équipes de la ligue. Capable d’échapper aux placages grâce à sa force et à ses jambes, il fait le bonheur des fans. Cette première saison de rêve n’est stoppée que par les Patriots en finale de conférence AFC. C’est la première défaite du numéro 7.

Après son entrée fracassante dans la ligue, Big Ben sait qu’il va confirmer. Après la défaite contre les Patriots, il réussi à convaincre Jerome Bettis de repousser sa retraite en lui promettant qu’il va l’emmener jusqu’au titre la saison suivante. Il tient son pari. En 2006, les Steelers sont donc au Superbowl après des playoffs ou ils ont remporté tous leurs matchs à l’extérieur. Et ils l’emportent. Roethlisberger n’a que 23 ans. Et il a tenu sa promesse à Jerome Bettis.

De l’hôpital aux interrogatoires de police

Le quarterback des Steelers paraît parti pour un destin exceptionnel. Mais ce destin devient presque tragiquement exceptionnel le 12 juin 2006. Big Ben est fauché par une voiture alors qui roule sans casque sur sa moto de sport. Il est gravement touché au visage et, selon ce qu’il explique lui même, les secours stoppent l’hémorragie au niveau de sa gorge juste à temps pour le sauver. Le quarterback va passer 7 heures sur la table d’opération, notamment pour réparer les fractures au niveau de son visage. Il sera remis pour la saison.

Le 3 septembre, le sort frappe une nouvelle fois. Roethlisberger est opéré en urgence de l’appendicite. Il commence sa saison avec le deuxième match de son équipe. Là, c’est un tout autre joueur qui est sur le terrain. Big Ben accumule les erreurs. Les interceptions s’accumulent, 23 en tout au cours de la saison contre seulement 18 passes de touchdown.

Le creux ne dure qu’un an. En 2007, Ben redevient Big. En 2009, son grand sang froid et un joli coup de main de Santonio Holmes offrent un nouveau titre à son équipe. Mais le succès est encore une fois suivit de la polémique. Cette fois, pas question de moto sans casque. Pendant les intersaisons 2009 et 2010, deux femmes l’accusent d’agression sexuelle. A chaque fois, aucune charge n’est retenue contre le joueur mais la ligue frappe et suspend Roethlisberger pour les 4 premiers matchs de la saison 2010. Son image de marque en prend un énorme coup. Certains journalistes disent même que le quarterback n’est pas apprécié par ses propres coéquipiers. Qu’on aime le personnage ou pas, les résultats sont là sur le terrain. Big Ben démarre la saison en expliquant qu’il va changer son mode de vie en dehors du terrain. Sur la pelouse, il mène encore son équipe jusqu’au Superbowl. En cas de victoire le 6 février, il pourra déjà porter une troisième bague à seulement 28 ans.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
23-Nov à 19:30DET2.05pariez1.52MIN
23-Nov à 23:30DAL1.75pariez1.75
24-Nov à 3:30WAS1.23pariez3NYG
26-Nov à 20:00ATL1.17pariez3.45TB
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une