Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

decathlonjanvier

Green Bay Packers Pittsburgh Steelers Super Bowl

Superbowl XLV – Le face à face poste par poste

Il y aura du talent partout sur le terrain dimanche. Ce talent se situera presque dans les mêmes secteurs du jeu pour deux équipes de Pittsburgh et Green Bay qui partagent beaucoup de similitudes, notamment un quarterback solide et une ligne défensive de très haut niveau. Dans les deux camps, la ligne offensive est aussi le secteur le plus fragile.

Mais il y a également quelques différences. Passée la ligne, les qualités des deux défenses ne se situent par exemple pas tout à fait aux mêmes endroits. Le jeu au sol est également un domaine ou les atouts ne sont pas égaux. Décortiquer les effectifs permet aussi de se rendre compte que dans certains domaines aucune équipe ne semble avoir le dessus. Cela promet un beau Superbowl.

Voici le détail poste par poste des forces en présence.

Déjà MVP d'un Superbowl en 2006, Hines Ward apportera son expérience au groupe de receveur des Steelers.

Quarterback
Pittsburgh Steelers : Pas impressionnant en terme de statistiques, Ben Roethlisberger n’en est pas moins un des meilleurs quarterbacks de la ligue. Très dur à mettre au sol, il est capable de s’échapper de la poche pour se donner du temps et de lancer le ballon en courant. A la peine lors de son premier Superbowl, il a corrigé le tir en menant un drive décisif pour arracher la victoire en 2009. L’expérience de ce type de match est donc de son côté. Son bilan en playoffs est de 10 victoires pour 2 défaites.

Green Bay Packers : Capable de performances au niveau des meilleurs passeurs de la ligue, Rodgers peut, comme Roethlisberger, utiliser ses jambes pour improviser. Il a d’ailleurs gagné 356 yards au sol cette saison. Sur le talent pur, il est au-dessus de son adversaire. Mais il s’est montré moins à l’aise en finale de conférence et n’a jamais connu la pression d’un Superbowl. Attention aussi aux chocs à la tête. Rodgers a déjà souffert de deux commotions cette année.

Avantage : Égalité

Running backs
Steelers : Rashard Mendenhall a signé une belle saison avec 1 273 yards au sol et 13 touchdowns. Surtout, il a réussi à élever son niveau de jeu lorsque son équipe avait besoin de lui. En finale de conférence AFC, il a parcouru 121 yards face à la défense des Jets. Mendenhall peut prendre des coups et fatiguer la défense. Il apporte du solide aux Steelers dans le jeu au sol.

Packers : Privés de Ryan Grant depuis le début de la saison, les Packers ont appris à vivre avec Brandon Jackson puis James Starks. C’est ce dernier qui a gagné la place de titulaire pendant les playoffs. Pour le meilleur (123 yards à 5,3 yards de moyenne) contre Philadelphie et le moins bon (66 yards à 2,6 yards de moyenne) contre Atlanta. John Kuhn apporte un petit supplément de puissance sur les courtes distances. Dans un bon jour, le trio peut faire du dégat mais rien n’est garanti.

Avantage : Steelers

Receveurs
Steelers : Mike Wallace apporte la menace en profondeur pendant que l’expérimenté Hines Ward pose des blocks et capte des ballons. Les rookies Antonio Brown et Emmanuel Sanders apportent aussi d’autres menaces en profondeur tandis que Antawn Randle El en remet une couche pour l’expérience. Ward est moins fringuant cette saison et il pourrait être gêné par les corner très dynamiques des Packers. Heath Miller est un des tight end les plus sous estimés de la ligue.

Packers : Comme Ward à Pittsburgh, Donald Driver est la caution « expérience » de Green Bay. Comme Ward, Driver est sur la pente descendante avec 565 yards cette saison contre 1061 en 2009. Et lui aussi est entouré de receveurs rapides et talentueux avec Greg Jennings (76 rec, 1265 yards, 12 TDs), James Jones et Jordy Nelson. Le groupe manque par contre d’un tight end vraiment solide.

Avantage : Égalité

Ligne offensive
Steelers : Décimée par les blessures, la ligne offensive des Steelers a eu du mal à trouver de la cohésion tout au long de la saison. La blessure de Maurkice Pouncey n’arrange rien et Doug Legursky, son remplaçant, pourrait avoir beaucoup de mal à contenir B.J Raji. Cela pourrait encore forcer Roethlisberger a improviser.

Packers : Les Packers sont bien mieux lotis qu’il y a quelques mois. La ligne a été relativement épargnée par les blessures, Chad Clifton protège bien Rodgers et le rookie Brian Bulaga, sans être encore parfait, a débuté sa carrière NFL solidement cette saison. Le soucis, c’est qu’en face il y aura le puissant front seven des Steelers et que cette ligne ne pourra pas totalement le contenir. Ça sera aussi très dur d’ouvrir des brèches à la course.

Avantage : Packers

B.J Raji pourrait poser de gros problèmes au centre de la ligne offensive des Steelers.

Ligne défensive
Steelers : Casey Hampton est un des meilleurs nose tackle de la ligue et il est entouré de Brett Keisel et de Ziggy Hood. Ce dernier a montré des progrès au fil des matchs. Si Aaron Smith réussi à revenir donner un coup de main à ses coéquipiers, cette ligne sera encore un rempart très difficile à franchir pour les coureurs adverses.

Packers : Le trio de Green Bay a aussi très fière allure. B.J Raji au centre entouré de Ryan Pickett et Cullen Jenkins. Ils attaquent encore plus le quarterback que leurs adversaires et Raji a même montré qu’il peut intercepter le ballon. Comme annoncé plus tôt, Raji pourrait faire passer une longue soirée au remplaçant de Maurkice Pouncey.

Avantage : Égalité

Linebackers
Steelers : Le groupe de linebackers des Steelers est probablement le plus impressionnant de la ligue. James Harrison, James Farrior, Lawrence Timmons, LaMarr Woodley et Larry Foote forment un groupe de très haut niveau. Harrison, défenseur de l’année en 2008, est le moteur de ce collectif. Rodgers devrait souvent voir un des ces hommes courir vers lui pour tenter de l’écraser.

Packers : Clay Matthews est peut-être le défenseur de l’année mais il est un peu esseulé par les nombreuses blessures de ses coéquipiers. Hawk, Walden ou Bishop sont des joueurs corrects mais loin du niveau des linebackers des Steelers.

Avantage : Steelers

Arrières défensifs

Steelers : Troy Polamalu est un des meilleurs safety de la ligue mais et il est bien complété par Ryan Clark. Mais si les safeties sont excellents, Ike Taylor et Williams Gay sont des cornerbacks beaucoup plus moyens.

Packers : Charles Woodson était le meilleur défenseur de la NFL l’an passé. Moins impressionnant cette saison, il reste une valeur sûre. Tramon Williams et Sam Shields sont sur une bonne lancée avec 5 interceptions à eux deux en playoffs. Le groupe de corner des Packers est donc excellent. Les safeties évoluent un niveau en dessous même si Nick Collins a été sélectionné pour le Pro Bowl.

Avantage : Packers

Equipes spéciales
Steelers : Voici la plus mauvaise équipe de la ligue en terme de retour de punt. Sur les kickoffs, c’est mieux avec une 13e position. Ça serait donc une surprise de voir les Steelers faire des étincelles sur les coups de pieds mais la vitesse des rookies comme Emmanuel Sanders peut toujours créer une surprise. Coté field goal, Shaun Suisham en est à 14/15 depuis son arrivée en remplacement de Jeff Reed. Le punter Jeremy Kapinos, qui jouait à Green Bay en 2009, est plutôt bon.

Packers : Et si Mason Crosby était le talon d’Achille des Packers ? Lorsqu’il a tenté des field goal pour donner la victoire à son équipe, Crosby n’a réussi qu’un coup de pied sur 4. Il s’était notamment loupé deux fois lors d’une prolongation contre les Redskins. Leur punter a par contre réussi un match exceptionnel contre les Bears en envoyant 5 coups de pied sur 8 dans les 20 yards adverses et en envoyant un missile de 65 yards. Sur les retours, les Packers sont par contre une équipe moyenne.

Avantage : Égalité

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR