Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

A la une

Le premier tour de la Draft 2011

La Draft a commencé par une pluie de huées pour Roger Goodell. Si le commisionner voulait l’avis des fans sur le lockout, il l’a. Ensuite, c’est un premier tour animé auquel ces mêmes fans ont assisté.

Comme cela était pressenti depuis plusieurs semaines, Cam Newton a été le premier joueur appelé sur le podium. C’est donc sur ses épaules que Carolina a décidé de poser son avenir.

Après les sélections logiques de Von Miller, Marcel Dareus, A.J Green et Patrick Peterson, les choses se sont agitées. Les Falcons ont donné beaucoup pour monter à la septième place et sélectionner Julio Jones. Deux choix plus tard, les Titans ont crée une grosse surprise en choisissant Jake Locker, un quarterback peu précis et surtout censé être plus faible que d’autres restants sur le tableau.

Les surprises concernant les quarterbacks ont continué avec la sélection de Blaine Gabbert au dixième rang par les Jaguars, une équipe qui ne comptait pas parmi celles considérées comme ayant un besoin urgent de quarterback. A la douzième position, les Vikings ont ensuite décidé de donner les clés de leur attaque à Christian Ponder.

En bas du tableau, les équipes puissantes ont quasiment toutes trouvé moyen de faire des bonnes affaires. Les Colts, Bears et Packers ont renforcé leur ligne offensive. Les Saints ont mis la main sur deux joueurs de talent et les Ravens ont drafté un corner à très gros potentiel.

A noter enfin que Ryan Mallett (QB) et Da’Quan Bowers (DE) devront attendre vendredi pour être sélectionnés.

Voici tous les choix du premier tour :

Considéré par certains analystes comme le meilleur joueur de la Draft 2011, le cornerback Patrick Peterson va renforcer la défense des Cardinals.

1. Carolina Panthers : Cam Newton – QB, Auburn
Le tenant du titre du Heisman Trophy est le premier joueur sélectionné. Les Panthers prennent le quarterback dont ils avaient besoin. Newton a du talent mais il reste à voir s’il peut s’adapter au niveau supérieur. C’est un excellent athlète et il sait faire gagner une équipe mais certains craignent aussi qu’il ait un égo et un caractère trop dur à gérer.

2. Denver Broncos : Von Miller – LB, Texas A&M
Les Broncos adressent leur besoin en terme de pass-rush avec le meilleur linebacker de la Draft 2011. Miller pourrait devenir un des meilleurs sackeurs de la ligue.

3. Buffalo Bills : Marcell Dareus – DT, Alabama
Une grosse présence à l’intérieur de la ligne défensive pour Buffalo. Dareus pourrait faire beaucoup de dégâts s’il est moins gêné par les blessures que lors de son année junior et s’il reste concentré, car il a parfois montré moins de détermination. Le néo-Bills a le potentiel pour dominer.

4. Cincinnati Bengals : A.J Green – WR, Georgia
Avec un T.O sur le départ et un OchoCinco qui ne se sent plus désiré, les Bengals n’allaient pas laissé passer le meilleur receveur de la Draft. Green a toutes les qualités pour devenir un excellent receveur. Reste à voir si sa sélection suffira à convaincre Carson Palmer de rester dans l’Ohio.

5. Arizona Cardinals : Patrick Peterson – CB, LSU
Considéré comme le meilleur joueur de cette Draft, Patrick Peterson va renforcer la défense des Cards’ immédiatement. Si Dominique Rodgers-Cromartie retrouve le niveau de sa saison rookie, Arizona sera blindé au poste de corner. Pour ne rien gâcher, Peterson peut aussi apporter sur les retours de coup de pieds.

6. Atlanta Falcons (après trade avec  Cleveland Browns) : Julio Jones – WR, Alabama
Un choix étonnant de la part des Falcons qui ont décidé de lâcher beaucoup de picks aux Browns en échange du droit de choisir Julio Jones avec ce sixième choix. Atlanta décroche un très bon receveur pour complémenter Roddy White. L’attaque des Falcons prend une dimension supplémentaire mais le prix était-il un peu trop élevé ?

7. San Francisco 49ers : Aldon Smith – DE, Missouri
Pas encore tout à fait poli, Smith devrait devenir un linebacker dans la défense 3-4 des Niners. S’il développe son potentiel, son association avec Patrick Willis pourrait faire très mal avec Smith dans le rôle du pass-rusher.

8. Tennessee Titans : Jake Locker – QB, Washington
Surprise avec le choix de Jake Locker avant Blaine Gabbert. La précision de Jake Locker est suspecte. Le joueur a des qualités en terme de détermination mais pour le reste, il y a du travail.

9. Dallas Cowboys : Tyron Smith – OT, USC
Un lineman offensif à gros potentiel pour protéger Tony Romo, c’est ce dont les Cowboys avaient besoin. Le potentiel est là mais Smith n’est pas assuré de réussir non plus. Des doutes au sujet d’un de ses genoux a aussi été évoqué.

Blaine Gabbert a été sélectionné par les Jaguars. Une des surprises de la soirée.

10. Jacksonville Jaguars (après trade avec les Redskins) : Blaine Gabbert – QB, Missouri
On n’attendais pas les Jaguars pour monter prendre un quarterback mais l’équipe de Jacksonville a été séduite par Blaine Gabbert. La présence de David Garrard dans l’effectif devrait permettre à Gabbert d’observer et d’apprendre pendant une saison ou deux, ce qui n’est pas un mal. Considéré par certains comme le meilleur quarterback de cette Draft, Gabbert pourrait assurer l’avenir des Jaguars à ce poste.

11. Houston Texans : J.J Watt – DE, Wisconsin
Du renfort à l’opposé de Mario Williams sur la ligne défensive de Houston. Considéré comme un choix sûre grâce à son éthique de travail, sa détermination et ses fondamentaux, Watt ne sera pas de trop pour une équipe qui doit affronter Peyton Manning deux fois par ans.

12. Minnesota Vikings : Christian Ponder – QB, Florida State
La 12e place, c’est très haut pour un quarterback qui aurait tout aussi bien pu être sélectionné au second tour. Les Vikings avaient besoin d’un quarterback et ils n’ont pas voulu attendre. Même s’il a été choisit plus tôt que prévu, Ponder peut réussir car il est notamment un bon choix pour la West Coast Offense du coordinateur offensif de Minnesota. Ce joueur n’a par contre pas été épargné par les blessures à la fac. Quoi qu’il en soit, une nouvelle ère commence pour les Vikings.

13. Detroit Lions : Nick Fairley – DT, Auburn
Après Ndakukong Suh l’an passé, les Lions choisissent un nouveau defensive tackle. Le milieu de leur ligne défensive va être difficile à franchir si Fairley atteint son potentiel. Des questions se posent quand même sur son éthique de travail. Avec ce choix, les Lions auraient aussi pu mettre la main sur Prince Amukamara, un excellent corner qui aurait pu largement leur servir.

14. Saint Louis Rams : Robert Quinn – DE, North Carolina
Robert Quinn sera un nouvel atout pour la défense de Steve Spagnuolo en venant compléter la ligne défensive à l’opposé de Chris Long. Il a le talent pour élever le niveau de cette ligne. S’il est peut-être encore physiquement un peu juste contre la course, il peut exploser jusqu’au quarterback adverse. Les Rams avaient besoin d’un joueur comme lui et sont donc heureux de le récupérer à la 14e place.

15. Miami Dolphins : Mike Pouncey – OG, Florida
Le frère de Maurkice Pouncey reste dans l’état ou il a joué sa carrière universitaire. Pour les Dolpins, Pouncey est un choix sûr qui remplit un besoin et devrait aider le jeu au sol.

16. Washington Redskins (après trade avec les Jaguars) : Ryan Kerrigan – DE, Purdue
Kerrigan va venir apporter son aide à une équipe qui a besoin de pass-rush grâce à notamment à sa grosse énergie. Reste à voir s’il sera à l’aise dans le système 3-4 de Washington.

17. New England Patriots : Nate Solder – OT, Colorado
Avec l’âge de Matt Light et les embrouilles de Logan Mankins au sujet de son contrat, les Patriots prennent un joueur capable de protéger Tom Brady. Joueur a gros potentiel, Solder a quand même montré des faiblesses lors du Senior Bowl. Il a encore pas mal de chemin à parcourir pour vraiment atteindre un très haut niveau.

18. San Diego Chargers : Corey Liuget – DT, Illinois
Corey Liuget est un bon lineman mais il semble un peu petit pour le système 3-4 des Chargers. Il reste quand même un joueur de qualité avec peu de gros défauts.

19. New York Giants : Prince Amukamara – CB, Nebraska
Une excellente affaire pour les Giants. Amukamara était attendu bien plus haut. Ce cornerback de grand talent va faire beaucoup de bien aux lignes arrières de la défense New-Yorkaise.

L'ancien vainqueur du Heisman Trophy Mark Ingram va renforcer le jeu au sol des Saints.

20. Tampa Bay Buccaneers : Adrian Clayborn – DE, Iowa
Loin au classement des sacks l’an passé, les Buccaneers ont drafté un joueur dont ils avaient besoin. Calyborn devrait immédiatement devenir titulaire. Il a les capacités pour être un bon sackeur. La seule inquiétude concerne des problèmes de santé au niveau de son épaule qui l’ont limité à la fac.

21. Cleveland Browns (après trade avec Kansas City) : Phil Taylor – DT, Baylor
Les Browns n’avaient pas vraiment besoin d’un defensive tackle. En tout cas pas en priorité… et pourtant ils en ont donc choisit un. En plus, Baylor n’était un talent exceptionnel et immanquable. Si les équipes faibles faisaient des choix logiques, elles ne seraient pas faibles.

22. Indianapolis Colts : Anthony Castonzo – OT, Boston College
A l’inverse des Browns, les Colts sont une équipe intelligente. Avec Castonzo, ils récupèrent un joueur de qualité qui remplit un besoin : celui de protéger Peyton Manning. Catstonzo aurait même pu être sélectionné plus tôt et il devrait vite être titulaire. C’est donc une bonne affaire pour Indianapolis.

23. Philadelphia Eagles : Danny Watkins – OG, Baylor
Un peu de protection supplémentaire pour Michael Vick. Danny Watkins est un lineman très solide et surtout mature puisqu’il a déjà 27 ans.

24. New Orleans Saints : Cameron Jordan – DE, California
Encore une équipe de haut de tableau qui profite des erreurs des faibles du dessus pour récupérer un joueur attendu très haut. Cameron Jordan aurait pu faire parti de la première moitié du premier tour, au lieu de ca, il descend jusqu’à la Nouvelle Orléans ou il va aller combler le vide dans la ligne défensive à l’opposée de Will Smith. Une belle affaire pour Sean Payton et les Saints.

25. Seattle Seahawks : James Carpenter – OT, Alabama
Les Seahawks ont tenté de monter un échange pour descendre mais ils n’ont pas réussi. Alors ils ont choisit un joueur qu’ils auraient pris plus bas avec James Carpenter, un prospect qui était attendu au second tour. Seattle renforce sa ligne offensive même si des joueurs plus talentueux évoluant au même poste étaient toujours disponibles.

26. Kansas City Chiefs : Jonathan Baldwin – WR, Pittsburgh
Avec Baldwin, les Chiefs récupèrent un receveur de talent qui sera une bonne deuxième option pour Matt Cassel après Dwayne Bowe. L’attaque des Chiefs se renforce encore.

27. Baltimore Ravens : Jimmy Smith – CB, Colorado
Une sélection très étrange. Les Ravens devaient choisir à la 26e position mais ils sont allé au bout du temps qui leur était imparti et ont donc du laisser les Chiefs choisir avant eux. Finalement, Baltimore sélectionne Smith, un corner qui a un énorme talent mais dont le caractère a effrayé beaucoup d’équipes. Avec les vétérans Ray Lewis et Ed Reed dans la défense des Ravens, Smith devrait se tenir à carreau.

28. New Orleans Saints (après trade avec les Patriots) : Mark Ingram – RB, Alabama
Décimés par les blessures au poste de running back l’an passé, les Saints mettent la main sur un ancien vainqueur du Heismann Trophy. Ingram a beaucoup de talent et il va apporter encore plus de puissance à l’attaque des Saints. Il aurait pu partir beaucoup plus haut, c’est donc encore un bon coup pour Sean Payton et la Nouvelle Orléans. Pour obtenir ce choix, les Saints ont donné leur choix du premier tour de la Draft 2012 aux Patriots. New England fait donc aussi une bonne affaire.

29. Chicago Bears : Gabe Carimi – OT, Wisconsin
Très bonne opération pour les Bears qui récupèrent un joueur de talent attendu plus haut dans la Draft tout en répondant à leur besoin principal. Gabe Carimi va renforcer la ligne offensive de Chicago. Jay Cutler doit avoir le sourire.

30. New York Jets : Muhammad Wilkerson – DE, Temple
Encore un très bon choix d’une très bonne équipe. Wilkerson est un excellent defensive end qui va venir compléter un des points faibles des Jets.

31. Pittsburgh Steelers : Cameron Hayward – DE, Ohio State
Les Steelers choisissent un des meilleurs joueurs restants. Heyward va pouvoir apprendre pendant quelques saisons derrière les vétérans de Pittsburgh avant de se faire une place de titulaire.

32. Green Bay Packers : Derek Sherrod – OT, Missossippi State
Toujours le même refrain : les bonnes équipes font les bons choix. Green Bay avait besoin de renforcer sa ligne, c’est fait avec Sherrod, un joueur qui aurait pu être sélectionné plus tôt dans ce premier tour et qui devrait à terme pouvoir prendre la relève des vétérans de la ligne offensive du champion en titre.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
29-Sep à 2:25GB1.22pariez3.1CHI
1-Oct à 15:30MIA2pariez1.55NO
1-Oct à 19:00ATL1.18pariez3.35BUF
1-Oct à 19:00BAL2.1pariez1.5PIT
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une