Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

A la une

Analyse d’avant saison : Miami Dolphins

Suite de la présentation équipe par équipe de la saison 2013. On continue de remonter le classement de la saison 2012. Au programme aujourd’hui : les Miami Dolphins.

L’an dernier les Dolphins ont vécu une saison de transition avec un nouveau quarterback (Ryan Tanehill) et nouveau coach (Joe Philbin). Cela s’est terminé avec des signes positifs pour l’avenir.

Après une intersaison riche et prometteuse, cette deuxième année de reconstruction est attendue de pied ferme par les supporters.

Mike Wallace fait partie des joueurs signés pour faire briller Ryan Tannehill.

Mike Wallace fait partie des joueurs signés pour faire briller Ryan Tannehill.

La saison dernière : 7 victoire – 9 défaites. Pas de playoffs.

Mouvements à l’intersaison : Les Dolphins ont fait partie des grands acteurs du marché. C’est surtout dans le domaine offensif que les arrivées ont été les plus notables. La franchise a fait venir Mike Wallace, Dustin Keller et Brandon Gibson, trois cibles de qualité pour aider Tannehill.
En défense l’équipe a proposé beaucoup d’argent au nouveau champion Dannell Ellerbe. La franchise a gardé Reshad Jones grâce au franchise tag. Côté Draft, les Dolphins sont montés pour aller chercher Dion Jordan, peut-être bien le plus grand talent de la cuvée 2013.

À noter tout de même les départs de l’inamovible homme de ligne Jake Long (OL) et du coureur Reggie Bush, pourtant auteur de deux bonnes saisons à Miami.

Arrivées notables : Mike Wallace (WR), Brandon Gibson (WR), Dustin Keller (TE), Dannell Ellerbe (LB), Philip Wheeler (LB), Tyson Clabo (OL), Brent Grimes (CB).
Re-signatures : Reshad Jones (S), Brian Hartline (WR), Nate Garner (OL).
Draft : Dion Jordan (DE), Jamar Taylor (CB), Thomas Dallas (OT), Davis Will (CB), Jenkins Jelani (OLB), Sims Dion (TE), Mike Gillislee (RB), Caleb Sturgis (K), Don Jones (S).
Pertes notables : Karlos Dansby (LB), Jake Long (OL), Sean Smith (CB), Reggie Bush (RB).

Les points forts : Chasser le quarterback adverse…Voilà le point fort de ces Dolphins en défense. Guidé par un des meilleurs defensive ends de la ligue en la personne de Cameron Wake (15 sacks), le front rush de Miami a enregistré 42 sacks l’an dernier, ce qui l’a classé dans le top 7 de la ligue. Ellerbe devrait améliorer encore un peu cet aspect de l’équipe.

En attaque, l’escouade de receveurs est sur le papier le point fort de la franchise. L’équipe a un très bon receveur numéro 1 en la personne de Mike Wallace. Brian Hartline retrouve un costume de numéro 2 qui lui ira mieux que celui de numéro 1. De son côté, Brandon Gibson sera un excellent troisième receveur. Enfin, l’équipe a signé Dustin Keller. Le tight end a été pendant deux saisons la soupape de sécurité de Mark Sanchez. Keller est une arme redoutable dans la end zone. En quelques mois, les potentielles cibles de Ryan Tannehill sont passées d’un niveau médiocre à une des meilleures escouades de la ligue. Sur le papier en tout cas…

Les points faibles : Les Dolphins vont devoir faire beaucoup mieux que l’an dernier dans le domaine de la défense contre la passe. L’équipe était dans les dix plus mauvaises de la saison dans ce domaine. Avec l’arrivée de Brent Grimes et la présence continue de Reshad Jones, les qualités sont là pour faire mieux.

En attaque, le jeu de course perd Reggie Bush, auteur de deux saisons à plus de 1000 yards. Ses remplaçants (Miller et Thomas) ne sont pas forcément plus faibles mais l’inconnu qui rode autour de leur niveau fait que le jeu de course paraît plus faible que l’an passé. L’autre point d’interrogation offensif sera la capacité de Jonathan Martin à protéger le côté aveugle de Tannehill. Le tackle de deuxième année peine à prendre la succession de Jake Long depuis le début de la présaison.

Facteur X : Le jeu aérien et surtout Ryan Tannehill seront les facteurs X de cette saison. Dans la NFL moderne, le jeu de passe est primordiale. Le jeune quarterback doit donc montrer des progrès. Il doit s’affirmer comme le leader de son attaque. Ses dirigeants ont confiance en lui et lui ont fait savoir en faisant signer Wallace and co. Tannehill doit profiter de ces nouvelles armes pour passer à la vitesse supérieure, celle des quarterbacks qui peuvent prendre un match en main. Si l’alchimie prend entre le lanceur et ses receveurs, alors les Dolphins ne pourront qu’être meilleurs.

Calendrier:@Browns, @Colts, Falcons, @Saints, Ravens, Bye, Bills, @Patriots, Bengals, @Buccaneers, Chargers, Panthers, @Jets, @Steelers, Patriots, @Bills, Jets.

En résumé : Les moyens ont été mis pour améliorer l’équipe. La reconstruction semble en bon chemin pour les Dolphins. Si le jeu aérien répond aux attentes, alors les Dolphins doivent pouvoir faire mieux que l’an passé. Si une place en playoff parait difficile à aller chercher en AFC cette saison, Miami devrait pouvoir jouer les troubles fête de temps en temps.

Le pronostic : 8 victoires – 8 défaites

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
22-Sep à 2:25SF2.05pariez1.52LA
24-Sep à 15:30JAX2.3pariez1.4BAL
24-Sep à 19:00BUF2.1pariez1.5DEN
24-Sep à 19:00CAR1.3pariez2.7NO
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une