Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Carolina Panthers

Analyse d’avant saison : Carolina Panthers

Suite de la présentation équipe par équipe de la saison 2013. On continue de remonter le classement de la saison 2012. Au programme aujourd’hui : les Carolina Panthers.

Après un départ catastrophique qui a laissé penser que Cam Newton allait exploser en vol, les Panthers ont fini la saison 2012 sur 5 victoires en 6 matches. L’idée va donc être de continuer sur cette lancée.

Ron Rivera a sauvé sa place de justesse. Avec un effectif légèrement renforcé, il va user sa dernière chance.

Star Lotulelei pourrait bien devenir la star de la défense de Carolina.

Star Lotulelei pourrait bien devenir la star de la défense de Carolina.

La saison dernière : 7 victoires – 9 défaites. Pas de playoffs.

Mouvements à l’intersaison : Le printemps a surtout été marqué par la continuité du côté de Charlotte. Les principaux playmakers de l’équipe n’ont pas bougé tandis que des cornerbacks médiocres ont remplacé d’autres cornerbacks médiocres.
C’est en fait la Draft qui a permis aux Panthers d’enregistrer leurs arrivées les plus marquantes. Avec le 14e choix, la franchise a récupéré Star Lotulelei, un defensive tackle qui avait un temps figuré dans la conversation pour le premier choix général et qui pourrait devenir la star de la défense. Et pour s’assurer de vraiment renforcer sa ligne défensive, le nouveau GM Dave Gettleman a doublé la mise avec Kawann Short, un autre defensive tackle talentueux, dès le second tour.

Arrivées notables : Drayton Florence (CB), D.J Moore (CB), Captain Munnerlyn (CB), Ted Ginn (WR), Chase Blackburn (LB), Domenik Hixon (WR)
Re-signatures: Derek Anderson (QB), Dwan Edwards (DT)
Draft : Star Lotulelei (DT), Kawann Short (DT), Edmnd Kugbila (OG), A.J. Klein (LB).
Pertes notables : Chris Gamble (CB), James Anderson (LB), Ben Hartstock (TE), Kenny Onatolu (LB)

Les points forts : Lotulelei et Shorts ne sont peut-être que des rookies, mais leur arrivée va permettre aux Panthers d’aligner un des front seven les plus impressionnants de la ligue. Grâce aux deux nouveaux, les defensive ends Charles Johnson (12,5 sacks) et Greg Hardy (11 sacks) vont avoir encore plus d’espace, ce qui est assez terrifiant. Le pass rush de Carolina devrait donc envoyer du lourd.

Derrière cette ligne, Luke Kuechly (103 plaquages, 2 int) est désormais le leader d’un excellent groupe de linebackers dans lequel il est accompagné par les expérimentés – et enfin en bonne santé – Jon Beason et Thomas Davis. Entre la ligne et ces linebackers, il va être difficile de courir face aux Panthers.

Les points faibles : Heureusement que le front seven des Panthers est solide. Car la ligne arrière de la défense est une catastrophe ! Le groupe de cornerbacks est mené par le valeureux Captain Munnerlyn qui, malgré son excellent prénom, n’a largement pas l’étoffe d’un cornerback numéro un. Tous les autres sont aussi au mieux des numéros deux, mais il n’y a vraiment aucun joueur rassurant et régulier. Même chose avec les safeties Charles Godfrey et Haruki Nakamura.

Dans une division qui héberge Drew Brees, Matt Ryan et Julio Jones, les Panthers risquent de passer de très longues soirées si leur pass rush a le moindre coup de mou.

Facteur(s) X : Cam Newton a donc très bien fini 2012 avec 10 touchdowns pour 2 interceptions sur les six derniers matches de la saison. S’il tient ce genre de forme, les Panthers seront capables de toutes les surprises. Le problème, c’est que son niveau (et son humeur !) ne sont pas les seules inconnues de la saison. À 34 ans, Steve Smith pourrait commencer à décliner. Et le problème, c’est qu’en dehors de Greg Olsen, il n’y a pas vraiment de cibles de qualité derrière lui.

Les autres soucis, c’est que la ligne offensive est en dessous de la moyenne et les coureurs payés à prix d’or sont souvent blessés ou inefficaces. En clair : l’attaque des Panthers a énormément de potentiel. Et il faut que Newton la tire vers le haut avec lui.

Calendrier : Seahawks, @Bills, Giants, @Cardinals, @Vikings, Rams, @Buccaneers, Falcons, @49ers, Patriots, @Dolphins, Buccaneers, @Saints, Jets, Saints, @Falcons.

En résumé : Avec un Cam Newton qui semble avoir trouvé le bon état d’esprit l’an dernier, les Panthers devraient encore progresser. Si le premier match de la saison sera difficile, il y a un coup à jouer pendant les semaines suivantes. La couverture aérienne devrait coûter quelques matches à cette équipe et la division semble injouable. Mais les Panthers ont de quoi provoquer quelques surprises.

Le pronostic : 8 victoires – 8 défaites

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
16-Déc à 23:30DET1.33pariez2.6CHI
17-Déc à 3:30KC1.75pariez1.75
17-Déc à 20:00BUF1.47pariez2.15MIA
17-Déc à 20:00CAR1.55pariez2GB
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une