Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Dallas Cowboys

Analyse d’avant saison : Dallas Cowboys

Suite de la présentation équipe par équipe de la saison 2013 ! On continue de remonter le classement de la saison 2012.  Au programme aujourd’hui : les Dallas Cowboys.

En 2012, les Cowboys ont encore raté les playoffs après une saison marquée par l’irrégularité. Capables du meilleur comme du pire à l’image de leur quarterback Tony Romo, ils ont pourtant décidé de continuer dans la même voie en confirmant coach et joueurs.

Romo est désormais un quarterback à plus de 100 millions de dollars. La pression sur ses épaules est plus forte que jamais.

Tony "100 millions" Romo a plus de pression que jamais.

Tony « 100 millions » Romo a plus de pression que jamais.

La saison dernière : 8 victoires – 8 défaites. Pas de playoffs.

Mouvements à l’intersaison : Une intersaison surtout marquée par le prolongement de contrat de Tony Romo. Le quarterback a fait sauter la banque avec un nouveau deal de 6 ans et 108 millions. Un contrat qui fait des sceptiques… Les Cowboys avaient une marge salariale assez faible et n’ont donc pas pu s’attacher les services de grands noms du marché. Côté staff le bruyant Rob Ryan a été renvoyé et a laissé son poste de coordinateur défensif à Monte Kiffin. A noter aussi la retraite de Josh Brent après le drame de décembre dernier.
Lors de la draft, les Cowboys ont décidé de choisir au premier tour le lineman Frederick Travis, un choix peu flashy comparé à ce que les Cowboys avaient l’habitude de faire. Une draft qui a dans l’ensemble servi à ajouter des éléments de tous les côtés du terrain.

Arrivées notables : Dante Rosario (TE)
Re-signatures : Tony Romo (QB), Phil Costa (C), Louis-Philippe Ladouceur (LS)
Draft: Frederick Travis (C), Gavin Escobar (TE), Terrance Williams (WR), J,J Wilcox (S), B.W Webb (CB), Joseph Randle (RB), DeVonte Holloman (LB)
Départs notables : Gerald Sensabaugh (S, retraite), Dan Connor (LB), Anthony Hargrove (LB), Lawrence Vickers (FB), Josh Brent (DT),

Les points forts : En attaque, les Cowboys ont l’une des escouades de receveurs les plus fortes de la ligue. Tony Romo peut lancer la balle à des joueurs tels que Dez Bryant, Milles Austin ou encore le tight end Jason Witten. Bryant a explosé l’an dernier (92 rec, 1382 yards, 12 TDs) et devrait encore progresser cette saison. Les Cowboys étaient troisième de la ligue l’an dernier à la passe. Encore une fois, l’équipe se basera sur ce point fort cette saison.

En défense, il y a plus de points forts individuels qu’un collectif. Sean Lee ou DeMarcus Ware, leader incontestable de la défense, sont des joueurs sur qui celle-ci se reposera. Enfin le duo de cornerbacks composé de Brandon Carr et Morris Claiborne est prometteur. L’an dernier les deux joueurs étaient nouveaux dans l’effectif mais ont laissé une impression de pouvoir dominer dans le futur. L’arrivée du coordinateur Monte Kiffin devrait aussi re-dynamiser la défense.

Les points faibles : C’est en attaque que l’on trouve les points faibles de cette équipe. Les Cowboys ont des soucis au niveau du jeu de course. Même si DeMarco Murray semble talentueux, ses nombreux pépins physiques et le manque de talent chez ses remplaçants ont conduit les Cowboys à finir avant derniers de la ligue au nombre de yards gagnés à la course l’an dernier. Le problème c’est que cette saison, on ne voit pas trop pourquoi cela changerait…

D’autant que la ligne offensive est en morceaux. Non seulement les hommes de ligne vont avoir du mal à ouvrir la route pour les coureurs, mais ils risquent surtout de laisser souvent Tony Romo en grand danger.

Du coup toute l’attaque repose sur les épaules de Tony Romo. Dire du quarterback des Cowboys qu’il est le point faible de son équipe est extêmement dur. Parfois brillant, Romo a aussi lancé 19 interceptions cette saison, coulant plus d’une fois son équipe dans la course aux playoffs. La capacité du quarterback à s’écrouler dans les grands moments (3 interceptions dans le dernier match de la saison 2012 avec une place en playoffs en jeu) est surtout le point faible.
Le coaching des Cowboys peut aussi poser question. Jason Garett est-il vraiment l’homme de la situation ?

Facteur X : Quel visage de Tony Romo va-t-on voir ? Après son méga contrat, le quarterback n’a d’autre choix que d’être plus régulier et, surtout, de briller dans les moments chauds. Il faudrait que ce nouveau contrat soit perçu par Romo comme un gage de confiance de sa franchise et que cela le débloque psychologiquement. Parfois brillant, Romo a aussi lancé 19 interceptions cette saison, coulant plus d’une fois son équipe dans la course aux playoffs. La capacité du quarterback à s’écrouler dans les grands moments (3 interceptions dans le dernier match de la saison 2012 avec une place en playoffs en jeu) sera cruciale.

Calendrier : Giants, @Chiefs, Rams, @Chargers, Broncos,Redksins, @Eagles, @Lions,Vikings, @Saints, BYE week, @Giants, Raiders,@ Bears, Packers,@Redskins, Eagles

En résumé : Les Cowboys ont des armes solides pour aller chercher une place en playoffs. Reste encore pour cela à trouver plus de régularité dans leurs performances. Cela ne sera pas simple dans une NFC Est qui s’annonce encore très indécise cette saison. Comme d’habitude, Dallas entame la saison avec plein d’espoirs…

Pronostic : 8 victoires – 8 défaites. Pas de playoffs.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
16-Déc à 23:30DET1.33pariez2.6CHI
17-Déc à 3:30KC1.75pariez1.75
17-Déc à 20:00BUF1.47pariez2.15MIA
17-Déc à 20:00CAR1.55pariez2GB
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une