Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

New York Giants

Analyse d’avant saison : New York Giants

Suite de la présentation équipe par équipe de la saison 2013 ! Au programme aujourd’hui : les New York Giants

La saison 2012 a été une vraie déception pour les Giants. Champions en titre, Eli Manning et ses coéquipiers n’ont jamais réussi à trouver leur rythme de « croisière », se faisant piquer leur place en playoffs par les jeunes Redskins.

Encore une fois l’équipe new-yorkaise a payé son irrégularité, un problème auquel il va falloir trouver une solution.

Jason Pierre-Paul et le pass rush doivent redevenir dominants pour donner une chance à New York.

Jason Pierre-Paul et le pass rush doivent redevenir dominants pour donner une chance à New York.

La saison dernière : 9 victoire – 7 défaites. Pas de playoffs

Mouvements à l’intersaison : Comme souvent, les Giants ne se sont pas faits remarquer durant l’intersaison. La franchise s’est contentée de prolonger certains éléments dont Victor Cruz. En revanche les Giants ont vu plusieurs anciens champions prendre le large : Ahmad Bradshaw en attaque, Osi Umenyiora et Michael Boley (entre autre) en défense. Côté Draft, Jerry Reese a surpris en draftant Justin Pugh au 1er tour et Ryan Nassib au 4e.

Arrivées : Cullen Jenkins (DT), Ryan Mundy (S), Dan Connor (LB), Brandon Myers (TE),
Départs : Michael Boley (LB), Ahmad Bradshaw (RB), Chris Canty (DT),
Re-signatures : Terrell Thomas (CB), Shaun Rodgers (DT), Will Beatty (OT), Victor Cruz (WR), Aaron Ross (CB), David Carr (QB), Kevin Boothe (OL), Ramses Barden (WR),
Draft : Justin Pugh (OL), Johnathan Hankins (DT), Damontre Moore (DE), Ryan Nassib (QB), Cooper Taylor (S), Eric Herman (OG), Michael Cox (RB)

Les points forts : Le jeu aérien des Giants est le point fort de cette équipe. La paire de receveurs Victor Cruz-Hakeem Nicks fait partie des meilleures de la ligue. Derrière eux, le jeune Rueben Randle sort d’une intersaison très prometteuse et le tight end Brandon Myers (600 yards chez les Raiders) est venu remplacer Martellus Bennett. Tous ces hommes sont servis par Eli Manning. Si le quarterback des Giants fait encore quelques erreurs, il n’en reste pas moins un quarterback du Top 10. Sa capacité à se sortir de situations difficiles (seulement 20 sacks encaissés et trois comebacks dans le dernier quart-temps) devrait encore permettre aux Giants d’arracher quelques victoires.

Sur le papier, le pass rush new-yorkais est un point fort. Jason Pierre-Paul, Justin Tuck ou encore Cullen Jenkins sont capables d’aller chercher le quarterback adverse à tout moment. Même si pour cette saison il va falloir le prouver sur le terrain, notamment avec la blessure qui éloigne Pierre-Paul du camp d’entrainement.
Autre point fort, la capacité des Giants à se sublimer lorsqu’ils sont sous-estimés. Cette saison l’équipe n’est pas attendue, elle pourrait donc en surprendre plus d’un.

Les points faibles : Difficile de savoir sur quel pied danser en attaque. La ligne offensive a semblé progresser au fil de la saison l’an dernier. Va-t-elle confirmer cette tendance pour la saison à venir ou redevenir le point faible de l’attaque ? L’incertitude qui règne autour de la paire de coureurs composée des jeunes David Wilson et Andre Brown peut conduire à se demander si il n’y a pas un point faible de se côté là. A eux de prouver le contraire.

En défense, il y a beaucoup plus de certitudes sur les points faibles. Encore une fois, le groupe de linebackers des Giants semble bien faible. Le problème est aussi du côté des lignes arrières. La défense des Giants a encaissé 254 yards en moyenne par match lors de la dernière saison, la 28e stat de la ligue. Le problème c’est qu’on ne voit pas trop ce qui pourrait aller mieux cette saison : Corey Webster est faible pour un cornerback numéro un, Prince Amukamara ne confirme pas son statut de choix du premier tour de la Draft, Terrell Thomas revient de deux ans d’absence… Seul le safety Stevie Brown, véritable révélation de l’an dernier côté Giants, donne espoir.

Facteur(s) X : Deux éléments seront déterminants cette saison. D’abord, la capacité des Giants à trouver de la régularité, sans quoi leur saison 2014 ressemblera à celle de 2013. Mais aussi et peut être plus primordial, la qualité du pass rush. Les Giants ont construit leurs dernières victoires au Super Bowl sur des lignes défensives impressionnantes qui harcelaient sans cesse le quarterback adverse. C’est le seul moyen pour Big Blue de ne pas trop exposer ses lignes arrières contre la passe.

Calendrier : @Cowboys, Broncos, @Panthers,@Chiefs, Eagles,@Bears,Vikings, @Eagles, BYE week, Raiders, Packers, Cowboys, @Redskins,@Chargers, Seahawks,@Lions, Redskins

En résumé : Encore une fois, on ne sait pas quoi attendre de ces Giants. L’équipe a les armes pour se qualifier en playoffs et l’expérience pour aller loin. Mais pour cela, il faudra essayer d’être régulier et ne pas se relâcher une seule fois. Car la lutte s’annonce encore très intense en NFC Est.

Pronostic : 10 victoires – 6 défaites.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
19-Déc à 3:30TB2.9pariez1.25ATL
23-Déc à 23:30BAL1.08pariez4.7IND
24-Déc à 20:00CHI1.23pariez3CLE
24-Déc à 20:00CIN2.3pariez1.4DET
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une