Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

A la une

Analyse d’avant saison : Baltimore Ravens

Fin de la présentation équipe par équipe de la saison 2013. On termine le classement avec les champions en titre. Au programme aujourd’hui : les Baltimore Ravens.

Belle histoire des derniers playoffs, les Ravens ont fait taire leurs détracteurs pour offrir à Ray Lewis une sortie au sommet.

Le plus dur commence maintenant puisqu’aucune équipe n’a réussi le doublé depuis les Patriots en 2005.

Torrey Smith doit devenir plus régulier pour être un vrai numéro un.

Torrey Smith doit devenir plus régulier pour être un vrai numéro un.

La saison dernière : 10 victoires – 6 défaites. Vainqueurs du Super Bowl.

Mouvements à l’intersaison : La liste des départs enregistrés par les Ravens donne le vertige. En quelques semaines, Baltimore a perdu des Pro Bowlers, des pass-rushers et son meilleur receveur des playoffs. Et pourtant, les choses se sont éclaircies au fil des mois.
D’abord, Elvis Dumervil est arrivé sur un énorme coup de chance. Chris Canty et Marcus Spears pourraient aussi renforcer la ligne défensive, tandis que Michael Huff va combler le vide laissé par Ed Reed. Ray Lewis, lui, va laisser sa place à un Daryl Smith déjà impressionnant.

La Draft a aussi permis de renforcer la défense avec les arrivées des prometteurs Matt Elam et Arthur Brown. Dans l’ensemble, les Ravens auront clairement moins de patronymes ronflants dans l’effectif cette année, mais l’ensemble n’a pas tant perdu que ça.

Arrivées notables : Chris Canty (DT), Marcus Spears (DE), Elvis Dumervil (LB), Michael Huff (S), Caleb Hanie (QB), A.Q. Shipley (S), Daryl Smith (LB)
Re-signatures : Joe Flacco (QB), David Reed (WR), James Ihedigbo (S), Morgan Cox (LS), Ramon Harewood (OT), Chris Johnson (CB), Arthur Jones (DE), Albert McClellan (LB)
Draft : Matt Elam (S), Arthur Brown (LB), Brandon Williams (DT), John Simon (DE/LB), Kyle Juszczyk (FB), Ricky Wagner (OT).
Pertes notables : Ray Lewis (LB), Anquan Boldin (WR), Matt Birk (C), Paul Kruger (LB), Dannell Ellerbe (LB), Ed Reed (S), Vonta Leach (FB), Bernard Pollard (S), Brandon Ayanbedejo (LB), Cary Williams (CB).

Les points forts : Grâce à ses énormes playoffs (11 touchdowns, 0 interceptions), Joe Flacco a réussi à se placer dans la catégorie des quarterbacks d’élite de la ligue. S’il a été bien aidé par ses coéquipiers, il a aussi réussi à ne pas faire d’erreurs et à être solide dans les moments chauds. La marque des plus forts.

Coup de chance pour Flacco, il sera encore très bien entourré. Avec Bryant McKinnie, Marshall Yanda et quelques autres joueurs solides, il va bénéficier d’une protection solide. Et comme Ray Rice est toujours là, le jeu au sol sera encore une fondation très solide pour l’attaque. Cerise sur le gâteau, Rice est un excellent receveur qui fait une excellente soupape de sécurité.

Les points faibles : Un peu comme Tom Brady à New England, Flacco va avoir la lourde tâche de tirer vers le haut un groupe de receveur très incertain. Torrey Smith est plein de talent mais il lui manque encore la régularité pour être un vrai numéro un. Le problème, c’est que c’est bien le rôle qu’il va devoir tenir. Jacoby Jones a accumulé beaucoup de confiance pendant les playoffs, mais rien n’assure qu’il arrive à devenir un numéro deux solide. Derrière ces deux hommes, il y a le vétéran Brandon Stokley et Deonte Thompson, un joueur de deuxième année qui a tout à prouver.

La tâche de Flacco aurait été plus simple avec Dennis Pitta, mais le tight end est blessé. La pression est donc sur Ed Dickson, un joueur prometteur en 2011 (54 réceptions) qui est retombé l’an dernier (21 rec). L’incertitude est donc grande autour du groupe de receveurs de Baltimore.

Facteur(s) X : Si les stars sont parties, il ne faut pas oublier que la défense des Ravens n’était que la 17e de la ligue l’an dernier. Il y a donc de la place pour la progression. Bonne nouvelle : c’est totalement possible. Haloti Ngata est un monstre au centre de la ligne et il aura des role players solides autour de lui. Chez les linebackers, Daryl Smith va apporter son leadership et Arthur Brown est un jeune plein de talent. Sans oublier le pass rush apporté par Dumervil !

Derrière, Huff et Elam peuvent former un excellent duo. Sur les postes de cornerback, c’est plus précaire, mais Lardarius Webb peut être solide s’il revient bien de sa blessure. Au final, le potentiel est là, mais il faut que les coaches trouvent les bons jeux pour l’exploiter. Les vieux sont partis, mais leurs remplaçants ont les moyens de relancer la machine.

Calendrier : @Broncos, Browns, Texans, @Bills, @Dolphins, Packers, @Steelers, Bye, @Browns, Bengals, @Bears, Jets, Steelers, Vikings, @Lions, Patriots, @Bengals

En résumé : Même si l’effectif des Ravens version 2013 est moins expérimenté, la franchise a quand même réussi à maintenir de la qualité dans presque tous les secteurs de jeu. Si Joe Flacco profite du départ de la légende Ray Lewis pour définitivement s’affirmer comme un leader, les champions devraient être là pour défendre leur couronne.

Le pronostic : 11 victoires – 5 défaites. 1ers de l’AFC Nord.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une