Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Minnesota Vikings

Analyse d’avant saison : Minnesota Vikings

Suite de la présentation équipe par équipe de la saison 2013. On continue de remonter le classement de la saison 2012. Au programme aujourd’hui : les Minnesota Vikings.

La saison 2012 des Vikings a principalement été marquée par un joueur : Adrian Peterson. Le coureur a réussi une saison de mutant, revenant d’une blessure aux ligaments du genou tout en passant à 9 yards du record absolu d’Eric Dickerson avec 2097 yards parcouru en 16 matches. A lui tout seul, il a porté son équipe en playoffs, décrochant au passage le titre de MVP.

Mais Peterson semble bien seul en attaque. Une situation qui va devoir changer en 2013.

Christian Ponder doit mieux aider Adrian Peterson si les Vikings veulent aller loin.

Christian Ponder doit mieux aider Adrian Peterson si les Vikings veulent aller loin.

La saison dernière : 10 victoires – 6 défaites. Défaite en wild-card.

Mouvement à l’inter-saison : Pour aider Christian Ponder, plusieurs transactions ont été effectuées par les dirigeants des Vikings. D’abord l’ajout d’un quarterback remplaçant expérimenté, en la personne de Matt Cassell. Détrôné de son poste chez les Chiefs par Alex Smith, Cassell va apporter son expérience à Ponder et un peu de sérénité à son staff en cas de coup dur. Deux receveurs d’envergure ont également été rajoutés à l’effectif. L’ancien Packer et vétéran NFL Greg Jennings est passé chez l’ennemi en signant à Minneapolis pour 5 ans. Et le rookie de Tennessee, Cordarrelle Patterson, a été sélectionné par les Vikes au premier tour de la Draft. Ces arrivées compensent le départ du turbulent Percy Harvin, parti à Seattle.

En défense, le cornerback vétéran Antoine Winfield a été coupé, ce qui a permis aux Vikings de drafter Xavier Rhodes, le rookie de Florida State. La draft a également renforcé la ligne défensive avec les ajouts de Shariff Floyd au poste de tackle défensif et de Gerald Hodges au poste de linebacker. L’ancien Texan Stanford Keglar et l’ancien Packer Desmond Bishop ajoutent de la profondeur chez les linebacker. Enfin, le controversé punter, Chris Kluwe, a été remercié par son staff et est parti du côté d’Oakland.

Arrivées notables : Matt Cassell (QB), Greg Jennings (WR), Seth Olsen (G) Desmond Bishop (LB), Stanford Keglar (LB).
Re-signatures : Jerome Simpson (WR), Phil Loadholt (OT), Erin Henderson (LB), Marvin Mitchell (LB), A.J. Jefferson (CB), Jerome Felton (FB).
Draft : Shariff Floyd (DT), Xavier Rhodes (CB), Cordarrelle Patterson (WR), Gerald Hodges (LB), Jeff Locke (P).
Départs notables : Percy Harvin (WR), Michael Jenkins (WR), Antoine Winfield (CB), Chris Kluwe (P).

Les points forts  : Adrian Peterson. Ces deux mots sont, a priori, suffisants pour résumer le plus gros point fort des Vikings.

Mais MVPeterson n’est pas la seule satisfaction du clan Viking. Car le pass-rush est, à l’image de leur logo, brutal ! Avec 44 sack réussis, les Vikings étaient la 5ème meilleure équipe de la NFL en 2012 au nombre de sacks. Jared Allen (12 sacks), Brian Robison (8.5 sacks) et Everson Griffen (8 sacks) vont faire faire des cauchemars aux quarterbacks adverses. La défense contre la course, 10ème meilleure à ce niveau l’an dernier, promet également de belles choses pour cette année grâce aux nombreux apports au poste de linebacker.

Les points faibles : Dans les airs, personne n’est vraiment en mesure de stopper la progression adverse chez les Vikings. Et lorsque l’on joue dans la division d’Aaron Rodgers et de Matthew Stafford (ou en tous cas de Calvin Johnson), cela peut très vite devenir un énorme problème. L’an dernier, les Vikings n’ont réussi que 10 interceptions (27e en NFL). Le souci, c’est que rien n’a vraiment été fait à ce niveau par le staff du Minnesota. Pire, Antoine Winfield, qui en avait réussi trois, a été coupé. Les futurs adversaires des Vikings auront forcément à cœur d’exploiter cette faiblesse.

Le facteur X : Tous les regards vont être portés sur Christan Ponder et sa capacité à devenir un bon quarterback NFL pour la saison à venir. Mais au-delà de sa réussite personnelle, c’est surtout sa connexion  avec les deux nouveaux receveurs de l’équipe, Jennings et Patterson, qui va déterminer du succès, ou non, des Vikings en 2013. Si le jeu offensif à la passe est aussi ravageur qu’au sol, les Vikings vont poser de très sérieux problèmes à leurs adversaires. C’est donc toute l’escouade offensive aérienne qui est le facteur X dans le Minnesota la prochaine saison.

Calendrier : @Lions, @Bears, Browns, Steelers, Bye, Panthers, @Giants, Packers, @Cowboys, Redskins, @Seahawks, @Packers, Bears, @Ravens, Eagles, @Bengals, Lions.

En résumé : Les Vikings sont déjà une menace sérieuse au sol avec Peterson. Si leur jeu de passe se révèle aussi efficace, ils devraient voir les playoffs pour la deuxième année consécutive. En défense, les dirigeants semblent avoir fait une croix sur la couverture aérienne, un choix plutôt risqué, surtout dans la NFC Nord. Mais si le front-seven parvient à performer aussi bien que l’année dernière, cela devrait suffire à maintenir le drakkar à flot. Skol !

Pronostic : 10 victoires – 6 défaites. Qualifiés pour les playoffs.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une