Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Houston Texans

Analyse d’avant saison: Houston Texans

Suite de la présentation équipe par équipe de la saison 2013. On continue de remonter le classement de la saison 2012. Au programme aujourd’hui : les Houston Texans.

Après un début de saison régulière effrayant l’an passé (11 victoires en 12 matchs), les Texans se sont effondrés en vue des playoffs. Ils ont finalement fini la saison avec une marque de 12-4 mais l’obstacle Tom Brady était trop haut.

La fin de saison galère correspond à la blessure de Matt Schaub au dos. Celui-ci revient tout neuf, ainsi que le coureur Arian Foster : suffisant pour faire avancer cette attaque et aller au Super Bowl ?

La saison dernière : 12 victoires – 4 défaites. Eliminés au second tour des playoffs.

Mouvements à l’intersaison : Les deux principaux départs sont ceux du linebacker Connor Barwin, parti aux Eagles, et du safety Glover Quin. Le premier partageait déjà sa place avec Whitney Mercilus, qui à l’entame de sa seconde saison en NFL ne devrait avoir aucun mal à combler son absence. Le second est remplacé par Ed Reed, la bague au doigt, qui pourra aboyer dans le vestiaire et sur le terrain lorsque sa hanche sera soignée. Avec la draft, les Texans ont cherchés d’abord à combler les trous: le receveur DeAndre Hopkins arrive tout droit du premier tour, tandis que le safety D.J Swearinger vient du second pour suppléer le vieillissant Ed Reed. Une intersaison sans histoire sur le plan des transferts: les joueurs clefs restent et l’équipe peut se considérer renforcée par cette draft.

Tout juste titré, Ed Reed vient donner un coup de main à une escouade aérienne qui manque un peu de profondeur.

Tout juste titré, Ed Reed vient donner un coup de main à une arrière garde qui manque un peu de profondeur.

Arrivées notables : Ed Reed (S), Greg Jones (FB), Shane Lechler (P).
Draft : DeAndre Hopkins (WR), D.J Swearinger (S), Brennan Williams (OT), Sean Montgomery (OLB), Trevardo Williams (LB), David Quessenberry (OT), Allan Bonner (WR), Chris Jones (DT), Ryan Griffin (TE).
Départs notables : James Casey (TE/FB), Glover Quin (S), Connor Barwin (DE/OLB ), Justin Forsett (RB), Alan Ball (CB), Donnie Jones (P), Kevin Walter (WR).

Les points forts : Les lignes. Qu’elles soient offensives ou défensives, sont effrayantes du coté de Houston !

Défensivement, vous avez… J.J Watt ! Auteur d’une saison ahurissante, le meilleur défenseur de la ligue vise le 20-20-20, pour les sacks, les passe déviées et les plaquages pour perte. L’an passé il était à 20.5, 16 et 23… Comme les équipes adverses doublent ou triplent le marquage sur lui, tout le monde en profite, notamment Bryan Cushing pour son grand retour, lui qui n’avait pas tant manqué… Connor Barwin parti, Whitney Mercilus devrait en profiter pour confirmer.

Matt Schaub est bien protégé derrière sa ligne, n’ayant été sacké que 28 fois l’an passé (7e meilleur total dans la ligue). Seul David Newton manque à l’appel sur la droite, mais le rookie David Quessenberry et le veteran Ryan Harris se bousculent pour le poste. Wade Smith inquiète un peu au centre, mais Ben Jones va en profiter pour prendre du galon tant que la blessure au genou de son vétéran n’est pas soignée.

Les points faibles : Matt Schaub. C’est dur, mais le joueur est passé du mauvais coté de la trentaine et ne semble pas en mesure de faire gagner une véritable machine de guerre. Sa blessure au dos l’an passé, révélée après la saison, a sonné comme une mauvaise excuse pour beaucoup d’observateurs. Et si ses statistiques sont propres, le joueur semble sévèrement plafonner.

Il n’est pas aidé non plus par une escouade de receveurs qui manque de profondeur. Certes, Andre Johnson confirme saison après saison qu’il est brillant et régulier, mais derrière lui c’est le désert. Le second receveur est un tight end, Owen Daniels (716 yards) et enfin Kevin Daniels a reçu trois fois moins de ballon que son leader. DeAndre Hopkins arrive de la draft pour mettre un peu d’émulation dans un groupe qui en a bien besoin…

Facteur(s) X : Plus que toute autre équipe, les Texans sont sensibles aux blessures en attaque. Il n’y a qu’à voir la panique à Houston avec le possible forfait de Foster pour l’ouverture de la saison… Offensivement, derrière Arian Foster, Matt Schaub et Andre Johnson, cela sonne un peu creux. L’attaque aura besoin de ces trois éléments pour avancer en post-season. Il faudra soit éviter les coups dur, soit responsabiliser les rookies pour éviter un essoufflement en fin de saison.

Calendrier : @Chargers, Titans, @Ravens, Seahawks, @49ers, Rams, @Chiefs, Colts, @Cardinals, Raiders, Jaguars, Patriots, @Jaguars, @Colts, Broncos, @Titans.

En résumé : Un match face à Houston est une guerre de tranchée. Deux lignes monstrueuses qui permettent à l’attaque d’avancer. Matt Schaub devrait encore être suffisant pour aller en playoff, mais quel intérêt si c’est pour y être rapidement éliminé ? Il faudra que le quarterback prenne ses responsabilités en fin de saison. Le coup de la blessure au dos ne devrait pas marcher deux années d’affilées…

Le pronostic : 12 victoires, 4 défaites, premier AFC south.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
16-Déc à 23:30DET1.33pariez2.6CHI
17-Déc à 3:30KC1.8pariez1.7
17-Déc à 20:00BUF1.45pariez2.2MIA
17-Déc à 20:00CAR1.55pariez2GB
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu