Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Actu

NCAA : la grande Preview de la saison

Véritable mythe dans de nombreuses zones des Etats-Unis, le championnat NCAA reprend ses droits ce jeudi 29 août. L’occasion pour Touchdown Actu d’inaugurer sa rubrique universitaire avec une grande preview de la saison à venir.

Au total 125 équipes, réparties en 11 conférences vont s’affronter pour obtenir une place pour le BCS (Bowl Championship Series), qui réunit les cinq Bowls les plus réputés du pays. Touchdown Actu vous propose un tour d’horizon sur les principales forces en présence qui tenteront d’atteindre la grande finale nationale le 6 janvier prochain.

Tous les dimanche sur Touchdown Actu, vous retrouverez ensuite un point hebdomadaire sur la vie du championnat universitaire et ses futurs joueurs NFL.
 

LES FAVORIS

aj_mccaron

A.J. McCarron et Alabama visent le doublé.

Alabama Crimson Tide
Double-champion en titre, vainqueur à trois reprises sur les quatre dernières années… n’en jetez plus ! Alabama fait encore une fois figure d’épouvantail à l’entame de cette nouvelle saison.

L’escouade offensive, menée par A.J. McCarron, Amani Cooper et une ligne solide, devrait être en mesure de donner des migraines à bon nombre de défenses. Le départ d’Eddie Lacy, drafté par les Packers, est évidemment une grosse perte mais il faudra rester attentif au développement de T.J. Yeldon, auteur d’une bonne saison freshman.

Bien sûr, la défense n’est pas en reste. Exit Dee Milliner, Jesse Williams ou encore Nico Johnson, mais le talent est toujours présent dans les rangs du Crimson Tide. C.J. Mosley est un des favoris pour le Butkus Award et, accompagné par Hubbard et Clinton-Dix, il aura à cœur de maintenir cette équipe au niveau de jeu impressionnant qu’elle avait la saison dernière.

Ohio State Buckeyes
Privés de Bowl la saison dernière suite à une sanction, les Buckeyes ne se sont pas démotivés et ont bouclé l’exercice avec un bilan remarquable de 12-0. Avec une détermination sans faille et une finale accessible cette année, Ohio State peut rêver.

L’attaque des Buckeyes dépend essentiellement de son quarterback. La star de l’université Braxton Miller et la double menace qu’il génère sera donc un facteur déterminant. A la vue de la qualité de sa ligne offensive, nul doute qu’il sera protégé efficacement des assauts adverses.
Défensivement, avec le départ de huit titulaires, c’est un gros chantier qui attend le coach Urban Meyer. Heureusement, le linebacker junior Ryan Shazier est toujours là et ce sera à lui d’assumer le leadership d’une escouade qui a tout à prouver.

Stanford Cardinal
Vainqueur du dernier Rose Bowl face à Wisconsin, l’équipe de Stanford est perçue par beaucoup comme capable d’aller titiller les plus gros morceaux du championnat et de s’offrir une place en finale nationale.

Pour cela, elle pourra toujours compter sur un jeu offensif efficace mais pas très glamour, basé sur un jeu au sol fourni dans lequel la ligne offensive tient un rôle essentiel. Et ça tombe bien, elle est certainement la meilleure de tout le pays.

Mais au-delà de l’attaque, c’est bien la défense qui est le véritable point fort de Stanford. Les linemens sont puissants, la troisième ligne propose une couverture de qualité et deux des meilleurs linebackers de la NCAA sont dans leurs rangs : Murphy et Skov.
 

LES OUTSIDERS

Marcus Mariota va tenter de mener Oregon à son premier titre national.

Marcus Mariota va tenter de mener Oregon à son premier titre national.

Oregon Ducks
Après une très bonne saison, ponctuée par une victoire dans le Fiesta Bowl contre Kansas State, les Ducks ambitionnent désormais une apparition au BCS. Ce sera sans Chip Kelly, parti entraîner les Eagles et remplacé par le coordinateur offensif Mark Helfrich.

Le fantastique quarterback Marcus Mariota sera le fer de lance d’une attaque bien huilée, classée cinquième au niveau national à l’issue de l’exercice précédent avec plus de 537 yards par match. Kenjon Barner et ses 1767 yards et 21 touchdowns a quitté la NCAA, mais de gros espoirs sont fondés sur l’explosif et le polyvalent De’Anthony Thomas.

En défense, les Ducks ont subi une grosse perte avec le départ de Dion Jordan pour les Dolphins de Miami et des doutes existent sur la solidité de la première et deuxième ligne. Heureusement, la défense anti-aérienne sera solide avec le cornerback Ekpre-Olomu entre autres.

Clemson Tigers
En 2012, les Tigers ont battu des records en termes d’efficacité offensive avec 41 points par match en moyenne, la quatrième marque de l’histoire de la conférence ACC. C’est donc tout naturellement qu’ils se présentent cette année comme de potentiels participants à l’un des Bowls du BCS.

Tajh Boyd, le quarterback senior, est le principal moteur de cette attaque prolifique. Ses 3896 yards à la passe et 36 touchdowns ainsi que 514 yards à la course parlent pour lui. Épaulé par une ligne offensive fiable, il est déterminé à emmener Clemson au sommet avant de rejoindre la grande ligue.

Si l’attaque fait merveille, il est difficile d’en dire autant de la défense qui est inconstante depuis quelques saisons. Une des seules valeurs sûres semble être le safety Travis Banks. Les linebackers semblent être également légèrement meilleurs qu’en 2012. Mais cela sera-t-il suffisant ?

LSU Tigers
La saison dernière n’a pas été des plus faciles pour les Tigers, finalistes pour le titre national l’année précédente. Touchés par les blessures, ils ont dû se contenter d’une apparition dans le Chick-fil-A Bowl, match qu’ils ont perdu face à Clemson. Mais 2013 pourrait sonner comme l’année de la rédemption.

Offensivement, LSU pourra compter sur le retour du talentueux running back Alfred Blue, blessé pendant la quasi-totalité du dernier exercice. Le quarterback Zach Mettenberger devrait avoir des responsabilités élargies cette année avec l’arrivée de Cam Cameron, ancien de la maison Chargers.

De l’autre côté du ballon, c’était du solide en 2012 mais les pertes ont été importantes à l’intersaison. Minter, Mingo, Reid ou encore Logan ont tous rejoint la NFL et Lamin Barrow aura la lourde tâche de maintenir la défense à un bon niveau.

A surveiller : Florida State, Florida, Oklahoma State, Louisville, Notre Dame, Texas A&M.
 

LES JOUEURS À SUIVRE

Jadeveon Clowney va tenter de devenir un des rares défenseurs à inscrire son nom au palmarès du Heisman Trophy.

Jadeveon Clowney va tenter de devenir un des rares défenseurs à inscrire son nom au palmarès du Heisman Trophy.

Johnny Manziel – Quarterback, Texas A&M, sophomore
2012 a été une saison tout à fait exceptionnelle pour « Johnny Football » puisqu’il est devenu le premier freshman de l’histoire à remporter le Heisman Trophy. Il sera donc, en toute logique, un des favoris cette année. Pour être son propre successeur, il devra faire encore mieux cette saison et cela passera certainement par porter son équipe jusqu’à un Bowl du BCS. En effet, les votants pour le Heisman rechignent à le donner à deux reprises au même joueur. Ce n’est même arrivé qu’une seule fois avec Archie Griffin en 1974 et 1975. Manziel sait donc à quoi s’en tenir.
Ses stats 2012 : 3706 yards à 68%, 26 TD, 9 INT à la passe – 1410 yards et 21 TD au sol

Jadeveon Clowney – Defensive end – South Carolina, junior
Considéré comme un potentiel numéro un lors de la prochaine draft, le defensive end des Gamecocks sort d’une saison 2012 fantastique ponctuée par le titre de meilleur defensive end du pays et la sixième place du classement pour le Heisman. Remporter cette récompense s’annonce toutefois difficile puisque peu de joueurs défensifs l’ont obtenu, le dernier en date étant Charles Woodson en 1997. Mais l’espoir est permis pour un joueur réputé pour être l’un des rares défenseurs à pouvoir changer le cours d’un match.
Ses stats 2012 : 54 tackles dont 23 pour perte de terrain, 13 sacks, 3 fumbles forcés.

A.J. McCarron – Quarterback, Alabama, senior
A.J. est un joueur fantastique, un quarterback à l’ancienne, aimant rester au chaud dans sa poche de protection. Mais il a un gros problème : il est peut-être trop bien entouré pour rivaliser avec d’autres dans la course du Heisman Trophy. Il est à la tête d’une escouade qui est un vrai rouleau compresseur et il peut s’avérer difficile de briller aux côtés de joueurs comme Amani Cooper et T.J. Yeldon. Une chose est certaine, s’il veut pouvoir soulever le trophée de meilleur joueur, McCarron va devoir emmener le Crimson Tide au titre national pour la troisième fois en autant d’années, ce qui n’a pas été fait depuis 1936 !
Ses stats en 2012 : 2933 yards à 67%, 30 TD, 3 INT

Marcus Mariota – Quarterback, Oregon, sophomore
Comme A.J. Mc Carron, Mariota est un quarterback exceptionnel, le meilleur du pays selon son coach. Et comme son homologue d’Alabama, le niveau de son équipe et de ses coéquipiers pourraient lui couter le Heisman Trophy. Évidemment, évoluer au côté d’un joueur à tout faire comme De’Anthony Thomas n’aide certainement pas. Mais au-delà de ça, Oregon évolue à un niveau qui lui permet régulièrement d’achever leurs adversaires bien avant le quatrième quart-temps. De ce fait, coach Chip Kelly avait tendance à reposer son maître à jouer pour la fin de match. Difficile donc de faire des comebacks de folies et des actions qui marqueront les mémoires. Mais avec l’arrivée d’un nouveau coach en la personne de Mark Helfrich, les choses seront peut-être différentes.
Ses stats en 2012 : 2677 yards à 68,5%, 32 TD, 6 INT à la passe – 752 yards, 5 TD au sol

Marqise Lee – Receveur – USC, junior
Auteur de la meilleure saison de l’histoire pour un receveur dans la conférence PAC 12 et quatrième au dernier scrutin du Heisman Trophy, Marqise Lee peut espérer encore mieux pour la saison à venir. La grande question qui se pose se situe autour de son entente avec le nouveau quarterback (Max Wittek ou Cody Kessler) puisque Matt Barkley a fait le grand saut pour la NFL. En tout cas, au regard du peu d’enthousiasme des votants pour les receveurs (seulement Troy Brown en 1987 et Desmond Howard en 1991 ont été récompensés), il lui faudra au moins emmener son équipe au titre de champion de conférence. Une tâche ardue attend donc le receveur des Trojans, mais pas impossible.
Ses stats en 2012 : 118 réceptions, 1721 yards, 14 TD
 

LES MATCHES À NE PAS RATER

Après un été agité, Johnny Football va tenter de faire à nouveau parler son jeu.

Après un été agité, Johnny Football va tenter de faire à nouveau parler son jeu.

1. 14 septembre 2013 : Texas A&M vs Alabama
Quelle affiche plus palpitante que celle qui opposera le dernier vainqueur du Heisman Trophy aux doubles champions en titre ? Johnny Manziel a certainement gagné l’ultime récompense individuelle universitaire en battant Alabama chez eux l’année dernière. Quelle sera la réaction des joueurs de Nick Saban lors de ce match revanche ? Johnny Football est-il capable de rééditer son exploit et de se positionner en force pour un second Heisman Trophy consécutif ? Réponse le 14 septembre.

2. 7 novembre 2013 : Stanford vs Oregon
La NCAA est un championnat intense et palpitant puisque, malgré une bonne saison, une équipe peut avoir ses ambitions de titre national réduites à néant en subissant une seule et unique défaite. Les joueurs des Stanford et d’Oregon sont bien placés pour en parler ! Il y a deux ans, les Ducks détruisaient les espoirs d’Andrew Luck et des siens alors qu’au cours de la saison précédente, c’est Stanford qui infligeait l’unique défaite d’Oregon, les privant de finale. Sans aucun doute, la tension sera à son comble le 7 novembre prochain.

3. 9 novembre 2013 : Alabama vs LSU
Alabama et LSU entretiennent certainement la plus grosse rivalité de tout le pays ces deux dernières années. Les Tigers sont considérés comme les principaux responsables des deux dernières défaites du Crimson Tide. En effet, ils les ont battus en 2011 après prolongation et les ont émoussés l’année suivante avant la rencontre contre Texas A&M, match qu’ils ont perdu. Inutile d’en rajouter. Un duel qui sent la poudre.

4. 31 août 2013 : Clemson vs Georgia
Clemson est de plus en plus respecté après leur victoire dans le Chick-fil-A Bowl la saison dernière contre LSU. En pleine confiance, ils vont pouvoir se tester face à un des gros morceaux de la conférence SEC, la plus relevée de la NCAA. Pour Georgia, il sera important de démarrer sur de bonnes bases avant d’enchaîner avec des rencontres compliquées contre South Carolina et LSU en septembre. De plus, ce sera l’occasion d’observer les deux quarterbacks seniors, Aaron Murray et Tajh Boyd, avant leur passage en NFL la saison suivante.

5. 30 novembre 2013 : Michigan vs Ohio State
Les Buckeyes d’Ohio State ont les moyens, comme la saison précédente, de boucler leur calendrier invaincus et ils pourront empocher une finale nationale de la BCS qui leur avait été refusé l’année dernière. Mais ils devront passer sur le grand rival Michigan lors de la dernière journée. Une tâche qui s’annonce difficile, d’autant plus que les Wolverines pourraient nourrir certaines ambitions. Dans ces conditions, il n’y a pas grand-chose de mieux dans le football universitaire qu’une bonne rencontre musclée Michigan-Ohio State.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
22-Sep à 2:25SF1.85pariez1.65LA
24-Sep à 15:30JAX2.3pariez1.4BAL
24-Sep à 19:00BUF2.1pariez1.5DEN
24-Sep à 19:00CAR1.3pariez2.7NO
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu