Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

NCAA

Le journal de la NCAA – Semaine 1 : Clemson annonce la couleur

Cette saison, Touchdown Actu chaque vous propose chaque semaine un récapitulatif complet de la semaine écoulée en NCAA. Match de la semaine, zoom sur un joueur-star du championnat, les futures rencontres à ne pas manquer… tout pour garder un œil sur les futures stars de la NFL.

Le Match de la Semaine

Clemson – Georgia : 38-35

Tajh Boyd a débuté la saison du bon pied.

Tajh Boyd a débuté la saison du bon pied.

Devant près de 84 000 spectateurs, Tajh Boyd mène Clemson (8) a la victoire face à Georgia (5) et réalise l’exploit d’enregistrer deux succès consécutifs face à deux grosses écuries de la conférence SEC après sa victoire au Chick-Fil-A Bowl face à LSU l’an dernier.

Comme attendu, les Tigers et les Bulldogs ont offert un superbe spectacle ce samedi et se sont rendu coup pour coup pour finir sur le score étriqué de 38 à 35 en faveur des locaux. Malgré une bonne pression exercée par la défense de Clemson, Aaron Murray a manœuvré son attaque avec efficacité. Mais les erreurs ont été beaucoup trop nombreuses pour espérer s’imposer à l’extérieur face à une équipe du Top 10. Parmi ces erreurs, on retiendra le fumble du quarterback des Dawgs dans la moitié de terrain des Tigers qui amènera à un touchdown ou encore ce snap trop haut sur un field goal qui aurait pu corriger la différence mathématique entre les deux équipes au tableau d’affichage final.

Les erreurs offensives de Georgia ont couté cher, mais il ne faut pas pour autant minimiser l’excellente prestation fournie par Tahj Boyd. Avec 270 yards, 5 touchdowns au compteur, 3 par les airs et 2 au sol, le Tiger a donné le tournis à la défense des Dawgs et a fait preuve d’un sang-froid étonnant dans un match particulièrement serré. Il permet à Clemson de commencer de la meilleure des manières et de faire le plein de confiance pour la suite de la saison. Sans aucun doute, les Tigers peuvent espérer atteindre un Bowl du BCS en janvier. Pendant ce temps, Georgia devra se reprendre très vite puisqu’une nouvelle grosse affiche les attend la semaine prochaine contre South Carolina et son phénomène Jadeveon Clowney.

Autres principaux résultats

Dans les autres principaux matches de la semaine, Alabama (1) est allé s’imposer sur le terrain de Virginia Tech 35 à 10. Si la surprise ne vient pas du résultat, elle vient du héros de la rencontre qui ne se nomme ni McCarron, ni Yeldon mais Christion Jones. Le receveur du Crimson Tide totalise 3 touchdowns dont deux sur retour de coups de pied.
Jadeveon Clowney a éprouvé des difficultés lors de la victoire de South Carolina (6) sur North Carolina 27 à 10, ne compilant que 3 plaquages et aucun sack.

Dans l’autre grosse rencontre opposant deux équipes du Top 25, LSU (12) est venu à bout de TCU (20) sur le score de 37 à 27. Avec un jeu offensif agréable et efficace, les débuts de Cam Cameron en tant que coordinateur offensif sont prometteurs.

Dans le Texas Kickoff Classic, Oklahoma St. (13) est venu à bout de Mississipi St. 21-3 grâce à J.W Walsh, le quarterback remplaçant qui a su mener son attaque, contrairement au titulaire Clint Chelf.

Au rayon des surprises, Eastern Washington et Washington ont vaincu deux équipes du Top 25 en surclassant respectivement Oregon St. (25) et Boise St. (19).

Et enfin, le provocateur Johnny “Football” Manziel délivre trois passes de touchdown dans la victoire 52 à 31 de Texas A&M (7) sur Rice, dans lequel il n’a participé qu’à une seule mi-temps. En effet, le quarterback a eu la bonne idée de signer des autographes en échange d’une somme d’argent. La NCAA n’a pas apprécié… Manziel l’a pris avec une dose d’humour et d’impertinence puisqu’il a été vu en train de faire le signe de l’argent au début de son entrée en jeu. Ensuite, il a été vu en train de chambrer ses adversaires en faisant mine de refuser de leur signer des autographes.

original

L’action de la semaine

Cette semaine, il n’y a pas une action, mais deux ! Christion Jones a réalisé cette semaine contre Rice la performance rare de marquer sur un retour de coup de pied d’engagement ET sur un retour de punt. Sur le second, il résiste à plusieurs gros plaquages pour une action de haute volée.

Zoom sur : Tajh Boyd

31 décembre 2012. Chick-Fil-A Bowl, au Georgia Dome d’Atlanta. Il reste 1 minute et 16 secondes à jouer dans le 4e quart-temps. LSU mène 24 à 22 et Clemson prend la possession sur sa ligne des 14, dos au mur. Mais Tajh Boyd ne panique pas. 4e tentative et 16 yards à parcourir, le quarterback de Clemson trouve son receveur DeAndre Hopkins pour un gain de 26 yards. Il mène ensuite l’attaque d’une main de maître et permet à Castanzaro de donner la victoire aux siens sur un field goal de 37 yards, à 2 secondes du coup de sifflet final. Elu MVP de la rencontre, Boyd offre à son équipe une victoire de prestige face à un gros morceau de la conférence SEC.

Être un leader, un joueur décisif, Tajh sait ce que c’est. Déjà au lycée, en playoff, il mène son équipe à la victoire après deux longs drives conclus par deux touchdowns au 4e quart-temps. « Je sais que je peux faire ça pendant longtemps », dit-il après le match. Né à Hampton, en Virginie, Boyd vit dans un quartier difficile. Il pourrait mal tourner s’il s’éloigne trop de la maison, mais il ne pense qu’au football. Son entraîneur loue sa maturité et son désir d’apprendre. Il développe au cours des années la puissance de son bras doit. A l’instar de Michael Vick, une de ses idoles, il est une double menace, capable aussi bien de lancer que de courir. Mais il a appris à utiliser cette qualité à bon escient, pensant à la passe en priorité.

Après une saison 2012 à 3896 yards à 67% pour 36 touchdowns et 13 interceptions, Tajh Boyd peut tout naturellement postuler au Heisman Trophy, mais cela ne l’intéresse pas particulièrement. « Certaines personnes font des choses, non pas parce qu’elles sont dans leur nature, mais pour avoir une bonne publicité. Et ça ne me ressemble pas. »
Non, Tajh veut juste profiter de chaque seconde pour sa dernière année, de chaque snaps avec Clemson en gardant la NFL en ligne de mire, lui qui est souvent annoncé dans le top 5 de la prochaine draft.

À ne pas manquer en semaine 2

Gros test au programme pour Devin Gardner et Michigan.

Gros test au programme pour Devin Gardner et Michigan.

Michigan (17) – Notre Dame (14)

Grosse rencontre entre les deux rivaux que sont Michigan et Notre Dame, qui pourrait être la dernière avant de nombreuses années. Depuis 4 ans, les matches entre ces deux équipes sont sauvages et indécis, se finissant par 7 points d’écart ou moins. Il sera intéressant de surveiller l’apport du nouveau quarterback des Wolverines Devin Gardner et voir comment vont se comporter les Fighting Irish sans Golson et Te’o. Ce match devrait être le révélateur du niveau des deux équipes et de leurs aspirations pour la suite de la saison.

Georgia (5) – South Carolina (6)

Ce match sera l’occasion d’assister au duel qui va opposer Murray, le quarterback des Bulldogs à Jadeveon Clowney, le défenseur le plus dominant de ces dernières années. Si la ligne offensive de Georgia parvient à tenir le defensive end des Gamecocks alors Murray pourrait trouver des solutions dans la profondeur au regard de la qualité relative de la deuxième et troisième ligne de South Carolina. A Las Vegas, il se dit que les Gamecocks devraient remporter toutes leurs rencontres excepté contre Georgia. Clowney et son escouade auront donc à cœur de faire déjouer les pronostics. Un match qui devrait dessiner le visage de la SEC East pour la saison.

Miami – Florida (10)

Cette affiche était jouée chaque année auparavant et le vainqueur obtenait le Seminole War Canoe Trophy. Ce duel sera le 55e et peut être le dernier avant longtemps. Les Gators ont un gros calendrier et ce match devrait être leur premier gros test. De son coté, Miami est sous-estimé mais l’équipe-type n’a quasiment pas changé avec 18 starters de 2012 reconduits pour cette année et une attaque qui pesait 31 points par match la saison dernière. Un match entre deux rivaux qui décidera qui gardera le trophée tant convoité pendant plusieurs années.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
12-Déc à 3:30MIA4pariez1.12NE
15-Déc à 3:25IND1.92pariez1.6DEN
16-Déc à 23:30DET1.27pariez2.8CHI
17-Déc à 3:25KC1.65pariez1.85
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu