Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Actu

NFL semaine 1 : ce qu’il faudra surveiller ce week-end

Première fournée de match ce week end. Pour le plus grand bonheur des Français, la majorité a lieu à 19 heures !

Il y aura du choix au moment d’allumer son écran : les Vikings se déplacent à Detroit au sein d’une division si dense qu’une défaite lors de ce premier match sera déjà un handicap au moment de faire les comptes. Autre grosse affiche de division, les Saints accueillent les Falcons dans un match où les points vont pleuvoir. Ces deux là devraient se battre pour la tête de la division et là aussi, la défaite n’est pas une option.

Enfin, les Cardinals reçoivent les Rams: les deux équipes veulent rester en vie dans la division de la mort, et une éventuelle surprise en fin de saison passe par une victoire ce dimanche.

Pour le reste: Darrelle Revis est de retour à New York et les Colts, Seahawks et Patriots vont se rôder face à des équipes supposées plus faible. La définition même du match piège…

Danny Amendola va débuter son aventure avec les Patriots.

Danny Amendola va débuter son aventure avec les Patriots.

Coup d’envoi dimanche à 19h
Buffalo Bills (0-0) New England Patriots (0-0)
On aura cru à Jeff Tuel, mais E.J Manuel est finalement revenu à temps. Pas sur que cela change grand chose. C.J Spiller devra enchainer les miracles face à une défense des Patriots efficace scontre la course. En face, Tom Brady devrait dérouler et travailler sa connexion avec Danny Amendola tant qu’il est en pleine forme. Il sera aidé dans cette tâche par l’absence du safety capricieux Jairus Byrd, blessé au pied. Bill Belichick pourra aussi en profiter pour alterner avec du jeu au sol et torturer la défense de Buffalo. Au bord du lac Erie, le coach demandera du sérieux à l’extérieur à ses joueurs pour lancer leur saison de la meilleure des manières.

Cleveland Browns (0-0) – Miami Dolphins (0-0)
Deux équipes qui ont beaucoup bougé cette saison. Le pass-rush, principal chantier de l’intersaison à Cleveland, devra être efficace tout de suite. Une fois la balle partie des mains de Tannehill, elle se dirigera vers des cibles fiables. La ligne offensive des Dolphins étant complétement détruite, cela sera la clef du match, même sans Barkevious Mingo. A l’opposé de Tannehill, Brandon Weeden a été performant en août alors qu’il n’est pas l’arme principale de son équipe. À 28 ans, le quarterback pourrait enfin confirmer en s’appuyant sur le coureur Trent Richardson, lui aussi très attendu. Il y a un an, les Browns avaient tout de la victime idéale. Mais le nouveau staff technique a très bien travaillé et Cleveland vient à South Beach pour lancer sa saison sur de bonnes bases.

Carolina Panthers (0-0) – Seattle Seahawks (0-0)
Le match des extrêmes ! D’un coté, une défense de fer promise aux honneurs lors des playoffs. De l’autre une équipe lymphatique qui traîne dans le milieux du tableau sans vraiment voir le jour. Et pourtant, l’espoir existe pour l’équipe de Charlotte ! Car son front seven ahurissant devrait particulièrement gêner la read option menée par Russell Wilson. Pour créer la surprise, il faudra que Cam Newton confirme sa belle fin de saison passée. Rien de facile face à une arrière-garde menée par Richard Shermann, qui n’hésitera pas à prendre Steve Smith au marquage. Si le cornerback bavard se bloque un quart du terrain pour lui tout seul, le reste sera un joyeux no man’s land vu les receveurs alignés par Carolina…

Chicago Bears (0-0) – Cincinnatti Bengals (0-0)
Ce match devrait enfin en montrer plus sur les plans de Marc Trestman. Arrivé de Montréal dans une équipe capable d’accéder aux playoffs, on ne sait pas grand chose de ses systèmes et le secret a été bien gardé pendant la présaison. L’après Brian Urlacher commence par une la reception peu évidente des Bengals. Geno Atkins tout juste re-signé aura à cœur de s’amuser face à la ligne offensive de Chicago perméable, même si l’intersaison semble avoir apporté des solutions. Andy Dalton a les moyens d’aller chercher une victoire à l’extérieur dans ce qui s’annonce de toute manière être une rencontre serrée.

Detroit Lions (0-0) – Minnesota Vikings (0-0)
Pour les Lions, l’objectif est simple: ne pas déjouer. Habitués des flags idiots et des pénalités débiles, il leur faudra se tenir à carreau pour  faire la différence sur le plan du jeu : le front seven est solide avec Ndamukong Suh et Nick Fairley, et il ne faudra rien de moins pour gérer Adrian Peterson. En attaque, Matthew Stafford pourra trouver non seulement Calvin Johnson, mais aussi Reggie Bush, qui alternera le slot et la course derrière une ligne poreuse visiblement sortie traumatisée des entrainements face à Suh et Fairley. Coté Vikings, peut-être que Cristian Ponder se permettra la fantaisie de passer la balle à Greg Jennings…

Débuts probablement tranquilles pour Andrew Luck cette saison.

Débuts probablement tranquilles pour Andrew Luck cette saison.

Indianapolis Colts (0-0) – Oakland Raiders (0-0)
Andrew Luck commence sa saison de la confirmation en douceur face à des Raiders qui entament une reconstruction assumée : nouveau quarterback et Darren McFadden qui, enfin débarrassé des systèmes qui ne le convenaient pas, devra montrer qu’il méritait la tête de l’ancien coordinateur offensif. En attendant, leur point fort reste les équipes spéciales, et cela devrait être un peu juste pour résister à l’armée de receveurs d’Andrew Luck. Sa ligne offensive pourra se réveiller en douceur tandis que le duo Charles Woodson – Tyvon Branch semble bien léger pour empêcher les Colts d’avancer.

Jacksonville Jaguars (0-0) – Kansas City Chiefs (0-0)
La situation a bien changé à Kansas City avec l’arrivée de Andy Reid : affiche pitoyable l’an passé, ce match sera intéressant ne serait-ce que pour voir si Jamaal Charles a le droit de toucher le ballon. Alex Smith et ses coéquipiers sont revanchards et devraient avoir à cœur de montrer que la saison 2012 était une exception. Problème : les Jaguars enregistrent le retour de Maurice Jones-Drew, un coureur élite qui va jouer face à une défense contre la course très perméable. Mais avec comme principale recrue estivale un nouveau jeu de maillot, les Jaguars vont devoir lutter pour s’imposer à domicile…

New Orleans Saints (0-0) – Atlanta Falcons (0-0)
La fête prévue pour le retour de Sean Payton dans son stade chéri pourrait bien être gâchée par les Falcons. Atlanta s’est habitué à la première place de la division et voudra marquer son territoire d’entrée. En défense, le supplément d’âme apporté par Sean Payton et les changements tactiques de Rob Ryan ne suffiront pas à gommer les absences de Victor Butler et Jonathan Vilma. Coté Atlanta, Roddy White devrait tenir sa place pour martyriser les Saints qui vont, une fois de plus, s’en remettre à Drew Brees. Attaques de feu contre défenses poreuses, cela promet des points !

New York Jets (0-0) – Tampa Bay Buccaneers (0-0)
C’est le retour de Darrelle Revis au Met Life ! L’ancienne star des Jets passé à l’ennemi ne devrait pas avoir trop de boulot pour son retour. En face, l’attaque aérienne est inexistante. Geno Smith est lancé dans le grand bain sans réels receveurs en dehors de Santonio Holmes et sans coureurs. Tout sauf un cadeau… Pour Tampa Bay, tout dépend de quel Josh Freeman sera revenu de vacances : celui capable de sortir plusieurs excellents matches ou celui qui enchaine les interceptions ? La défense impressionnante des Jets ne devrait pas l’aider à redorer son blason sur ce coup là, dans un match qui sera surement pingre en points marqués…

Pittsburgh Steelers (0-0) – Tennessee Titans (0-0)
La NFL offre aux Steelers un match d’ouverture loin d’être évident à négocier cette année. Les Titans se sont construits un mur de fer devant Jake Locker, avec les arrivées d’Andy Levitre et de Chance Warmack. La chance des Steelers pourrait être l’imprécision chronique de Locker, conjuguée à leur bonne défense pour créer des turnovers. Les Titans vont tenter de jouer la montre avec leur très bon jeu de course, et Roethlisberger devra bien utiliser ses cartouches, d’autant que le jeu de course est inexistant sans Le’Veon Bell. Cela tombe bien car ses receveurs n’ont pas encore eu le temps de se blesser. Par contre, ils vont jouer face à Bernard Pollard…

Humiliés par les Niners en janvier dernier, Clay Matthews et sa défense ont une revanche à prendre.

Humiliés par les Niners en janvier dernier, Clay Matthews et sa défense ont une revanche à prendre.

Coup d’envoi dimanche à 22h25
San Francisco 49ers (0-0) – Green Bay Packers (0-0)
Durement battus en janvier avec notamment un record de 181 yards (!) à la course pour Colin Kaepernick, rien n’indique que les Packers feront mieux cette fois-ci malgré l’espionnage industriel. Les hommes sont les mêmes, et à part un énorme sursaut d’orgueil, la défense contre la course devrait encore plomber la franchise du Wisconsin. Eddie Lacy saute dans le grand bain face à une énorme défense et son apport risque d’être limité pour son premier match. Il faudra que les 49ers déjouent : Colin Kaepernick entame l’année de la confirmation, et sans Michael Crabtree. Suffisant pour le faie douter ?

Saint Louis Rams (0-0) – Arizona Cardinals (0-0)
Premier match pour Bruce Arians, brillant coach qui a beaucoup aidé Andrew Luck à se développer. Il a fait venir Carlson Palmer. Est-ce que son bras puissant sera suffisant pour utiliser Larry Fitzgerald au maximum de ses possibilités ? Il sera donc intéressant de voir comment ce duo se forme. Pour les Rams, la défaite à domicile est quasiment interdite tant ils se doivent d’engranger des victoires pour espérer les playoffs dans une division de fous furieux. Sam Bradford aura enfin une ligne offensive digne de ce nom. Avec un Jake Long en forme, il n’a plus le droit à l’erreur, et pourra viser la puce Tavon Austin, qui a eu droit à un joli teasing de Jeff Fischer

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi à 2h30
Dallas Cowboys (0-0) – New York Giants (0-0)

Remake de l’ouverture de la saison passée mais à Dallas, les deux équipes reviennent avec des joueurs qui ont des choses à montrer. Tony Romo à littéralement braqué Jerry Jones et devra marquer son territoire dans cette division serrée, de manière à justifier son contrat. Victor Cruz a aussi prolongé coté Giants, et Eli Manning pourra compter sur lui et Hakeem Nicks pour mettre le feu. Problème, le pass-rush se fera sans Osi Umenyiora, et il faudra voir comment ce pass-rush se comportera face à une ligne des Cowboys remaniée avec le rookie Frederick Travis pressenti au centre. Deux belles attaques aériennes l’une en face de l’autre, cela promet un match très agréable.

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 01h10
Washington Redskins (0-0) – Philadelphia Eagles (0-0)
Le brillant ex-coach d’Oregon Chip Kelly va donc découvrir les « pelouses » (le match se déroule à Washington…) de la NFL. Son équipe est l’énigme de ce début de saison, avec une attaque qui combine jeu au sol et jeu aérien trés efficacement. Cependant, Michael Vick n’aura pas trop intérêt à tenter de partir avec le ballon car en face, Brian Orakpo l’attendra de pied ferme après une excellente présaison. L’autre inconnue sera, évidemment, le niveau de RGIII. Alfred Morris sera là pour l’aider, tandis que l’arrière-garde toute neuve des Eagles devra encore se régler. L’élément à surveiller sera l’utilisation, ou non, de la read option par Shanahan père et fils.

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 04h20
San Diego Chargers (0-0) – Houston Texans (0-0)
Pauvre Philip Rivers ! Lui qui veut entamer la saison de la rédemption, il va confronter sa ligne offensive malingre au meilleur pass-rusher de la ligue. J.J Watt devrait s’amuser si la ligne des Chargers continue de se déliter à la vitesse de l’éclair. En plus de cela, l’escouade de receveur de Rivers est déprimante sans Danario Alexander et Malcolm Floyd, ce qui aura au moins le mérite de nous permettre de voir Keenan Allen sur le terrain. Et pour finir, la défense aérienne de San Diego risque d’être limitée face à Matt Schaub, toujours bon en début de saison. Rivers aimerait bien être un quarterback élite, mais pour une fois ce n’est pas complètement de sa faute…

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
24-Sep à 15:30JAX2.25pariez1.42BAL
24-Sep à 19:00BUF2.15pariez1.47DEN
24-Sep à 19:00CAR1.3pariez2.7NO
24-Sep à 19:00CHI3.1pariez1.22PIT
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu