Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Actu

NFL Semaine 1 (22h) : les 49ers et les Rams d’un rien

Deux matches aux allures similaires à 22 heures. Autant à Saint Louis qu’à San Francisco, les équipes ont eu du mal à se détacher de leurs adversaires. Finalement, ce sont les deux équipes locales qui ont réussi à se démarquer mais à chaque fois de très peu.

San Francisco 49ers (1-0) – Green Bay Packers (0-1) : 34-28

Colin Kapernick a guidé les 49ers vers une victoire difficile face aux Packers.

Colin Kapernick a guidé les 49ers vers une victoire difficile face aux Packers.

Pour commencer la saison, Colin Kaepernick (27/39, 412 yds, 3 TDs) s’est livré à un beau duel de quarterback avec Aaron Rodgers (27/37, 333 yds, 3 TD, 1 int). Et à ce petit jeu, le quarterback des 49ers à été le plus efficace.

Les deux hommes ont pourtant distribué de manière similaire au cours des trois premières périodes, lançant chacun trois touchdowns. Dans le premier et dans le troisième quart-temps, Kaepernick s’est connecté avec Vernon Davis (6 rec, 98 yds, 2 TDs) pour faire avancer les 49ers au tableau d’affichage. Le deuxième touchdown est à l’actif d’Anquan Boldin. L’ex-Raven a effectué un match hallucinant avec 208 yards en 13 réceptions pour un touchdown. L’alchimie avec son quarterback est déjà particulièrement efficace. Côté Packers, Rodgers s’est servi de Randall Cobb, Jermichael Finley et Jordy Nelson pour marquer les trois premiers touchdowns.

Après trois quart temps bouclés sur le score de 21 partout, tout s’est joué dans la dernière période. San Francisco s’est détaché grâce à un field goal (24-21). Eddie Lacy (14 courses, 41 yds, 1 TD) a ensuite mis les Packers devant (24-28). Trois minutes plus tard c’est Frank Gore (21 courses, 44 yds, 1 TD) qui trouve la end zone pour reprendre la tête du match (31-28). Avec un peu plus de 5 minutes à jouer, les Niners tuent le match en stoppant les Packers puis en alignant un long drive pour ajouter trois points à 26 secondes du terme et porter le score à 34-28. Il reste alors trop peu de temps à Rodgers pour aller au bout.

Même s’ils ont été en réussite les quarterbacks des deux équipes n’ont pas pour autant passé une soirée tranquille. La tension entre Clay Matthews et l’attaque adverse a été palpable tout au long du match. Le linebacker des Packers a même déclenché une bagarre générale digne d’un match de NHL en plaquant « Kaep » hors des limites du terrain. Le problème, c’est qu’au lieu de donner un 4e et 2 yards à San Francisco suite à la réponse musclée des lineman des Niners, le corps arbitral a autorisé les 49ers à rejouer le 3e down qui a conduit à un touchdown. Rodgers n’a pas été épargné non plus avec 2 sacks d’Aldon Smith. Le linebacker de San Francisco lance sa saison de la meilleure des manières.

Saint Louis Rams (1-0) – Arizona Cardinals (0-1) : 27-24

Il valait mieux avoir le cœur bien accroché pour suivre cette rencontre entre deux locataires de la NFC Ouest. Tout s’est joué dans les derniers instants sur un field goal de Greg Zuerlein (4/4) à une minute de la fin du match. Sam Bradford  (27/38, 299 yards, 2 TD, 1 int) a prouvé qu’il était d’attaque pour cette nouvelle saison et les Cardinals, malgré la défaite, ont montré de belles choses.

Les choses ont pourtant mis du temps à se décider du côté de St. Louis. Les Rams ont failli ouvrir le score mais Tyrann Mathieu a réussi à dégager le ballon des mains de Jared Cook (7 rec, 141 yds, 2 TD) qui courait au touchdown. Finalement c’est Carson Palmer (26/40, 327 yards, 2 TD, 1 int) qui a frappé le premier dans le deuxième quart-temps grâce à Larry Fitzgerald (8 rec, 80 yds, 2 TD) pour un touchdown de 44 yards (0-7).

Mais les Rams ont poussé, Sam Bradford a eu une bonne série offensive et il a réussi à égaliser 32 secondes avant la fin de la mi-temps. Sur l’action, Jared Cook s’est complètement étiré pour réussir à passer le bras au dessus de la ligne avant d’être sorti du terrain.  Les deux se sont séparées sur le score de 10 partout à la mi-temps.

Le troisième quart temps a été plus animé avec une interception pour chaque quarterback, celle de Sam Bradford étant retournée en touchdown (13-17). Les Cardinals ont alors pris une avance conséquente avec un nouveau touchdown de Carson Palmer pour Larry Fitzgerald, ce qui a laissé les Rams à 24-13, soit 14 points à rattraper en une période.

Mais dans le dernier quart-temps, Bradford a prouvé que les Rams pouvaient avoir confiance en lui cette année. Il a mené une nouvelle fois Jared Cook au touchdown (21-24) avec une conversion à deux points. Puis il a réussi a placer son kicker, Greg Zuerlein, à 38 yards pour égaliser grâce à un field goal réussi (24-24). La défense a alors muselé complètement les Cardinals, grâce à un Robert Quinn (3 sacks, 2 fumbles forcés) des grands jours. Les Rams ont alors marqué le field goal de la victoire dans les derniers instants.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu