Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Declarations Pittsburgh Steelers

James Harrison en veut à Goodell et balance sur Roethlisberger (MAJ: Reponse de Cushing)

MAJ 13/07, 22h35 : Invité par une radio et un journal de Houston à réagir aux accusations de dopage de Harrison, Brian Cushing a simplement répondu : « Je vais prier pour lui. » Le joueur des Texans a donc décidé de ne pas entrer dans la polémique.

MAJ 13/07, 20h35 : Selon Adam Schefter (ESPN), Harrison aurait déjà expliqué à Roethlisberger que le journaliste du Men’s Journal aurait « déformé » certains de ses commentaires et qu’il ne voulait pas le critiquer. En gros : c’est la faute du journaliste. Roethlisberger aurait choisit de s’en tenir à la version de son coéquipier et on imagine donc que l’incident est clos.

James Harrison n’a jamais peur de dire ce qu’il pense mais cette fois le linebacker des Steelers est allé très loin. Trop loin ? Dans une interview accordée au magazine Men’s Journal, Harrison s’en est très violemment pris à Roger Goodell mais aussi à d’autres joueurs, dont certains de ses coéquipiers.

Les prestations de Ben Roethlisberger et Rashard Mendenhall lors du dernier Super bowl sont notamment visées. Le running back est qualifié de « machine à fumble » mais c’est le quarterback qui prend aussi très cher.

« Hey, au moins essayer de lancer une interception de leur côté du terrain au lieu de demander à la défense de te sauver encore une fois, explique Harrison au sujet de Big Ben lors du Big Game. Ou alors donner le ballon au coureur et arrête d’essayer de jouer comme Peyton Manning. Tu n’es pas lui et tu le sais. Mec, tu es juste payé comme lui. »

Harrison est énervé contre la politique de la ligue en matière de chocs violents qui lui a valu plusieurs amendes. Et comme Goodell est le boss de la ligue, Harrison en veut à Goodell. Au fil de l’interview, il qualifie le commissioner de « diable« , « marionnette« , « escroc » et de « dictateur. » L’Associated Press, qui a été la première a avoir vent de l’interview, rapporte que Harrison aurait également utilisé une insulte homophobe pour qualifier Goodell (Michael Irvin appréciera…).

« Si cet homme était en feu et que je devais pisser sur pour l’éteindre, je ne le ferais pas, a déclaré le linebacker au sujet de Goodell. Je le déteste et je n’aurais jamais de respect pour lui », s’est il ensuite senti obligé de préciser.

Brian Cushing est « dopé comme un fou. »

Roger Goodell et les Steelers ne sont pas les seuls à en prendre pour leur grade dans les pages du Men’s Journal. Visiblement très en forme, Harrison en a profité pour traiter Teddy Bruschi et Rodney Harrison de « clowns. »

Le numéro 92 pense aussi que Brian Cushing est « dopé comme un fou. »

Du côté de la ligue, on a déjà annoncé qu’aucun commentaire ne serait fait au sujet des attaques portées à Roger Goodell. Reste à voir les réactions du côté des joueurs ciblés et de ses coéquipiers. Harrison ne s’est sûrement pas fait que des amis.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Preview NFL 2018
Fiches avant-saison
Parier en ligne avec :
21-Oct à 15:30 LAC 1.27 pariez 3 TEN
21-Oct à 19:00 CHI 2.1 pariez 1.55 NE
21-Oct à 19:00 IND 1.25 pariez 3.1 BUF
21-Oct à 19:00 JAX 1.4 pariez 2.45 HOU

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une