Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Avant match

NFL semaine 2 : ce qu’il faudra surveiller ce week-end

Au programme de cette deuxième semaine de la saison en NFL, le très attendu Seahawks-49ers. Les deux équipes enchaînent les séquences trash-talk depuis le mois de mars, et il sera temps d’assumer sur le terrain. Ce match mérite à lui tout seul une caméra isolée sur Richard Sherman.

Pour le reste, les Redskins et les Packers vont se rencontrer, et l’équipe perdante sera à la limite de la crise avec un bilan de 0-2 et des attentes de playoffs en fin de saison. Les Vikings enchaînent un deuxième sommet de division face aux Bears, tandis que les Giants vont défier Peyton Manning. Une seule erreur de New York sera rédhibitoire vu le niveau auquel le quadruple MVP s’est affiché en première semaine…

Enfin, les Chiefs veulent confirmer face aux Cowboys, tandis que les Lions vont défier les Rams dans un duel d’équipes jeunes et excitantes. Les Raiders vont essayer de confirmer leur bon match face aux Colts. Ils reçoivent les Jaguars, qui semble prêt à laisser leurs adversaires confirmer tout et n’importe quoi cette année…

Adrian Peterson n'a pas été inoubliable face aux Lions et doit se racheter.

Adrian Peterson n’a pas été inoubliable face aux Lions et doit se racheter.

Coup d’envoi dimanche soir à 19h00:
Chicago Bears (1-0) – Minnesota Vikings (0-1)
L’ours est de retour, et il a faim ! L’attaque unidimensionnelle des Vikings devrait souffrir face à une défense resserrée capable de créer des turnovers à tout moment. Christian Ponder est visiblement friable, et lancer sur Greg Jennings ne devrait donc pas être une (bonne) solution. Adrian Peterson a soigné ses stats la semaine dernière avec une course de 78 yards qui a caché une prestation très moyenne, tandis que les Bears se sont rassurés face aux Bengals, pourtant reconnus en défense. Comme Jay Cutler semble enfin avoir le temps de lancer, il faudra que les Vikes trouvent des solutions en attaque pour exister.

Baltimore Ravens (0-1) – Cleveland Browns (0-1)
Ridiculisés par Peyton Manning, les Ravens ont envie de se racheter et les Browns semblent être la victime idéale. Sacké 6 fois par les Dolphins, Brandon Weeden devrait en voir de toute les couleurs avec notamment Elvis Dumervil, tandis que Trent Richardson devra faire mieux, mais sera attendu par Haloti Ngata. Joe Flacco n’aura peut-être pas beaucoup de cible ni de temps pour lancer, mais avec Ray Rice et Bernard Pierce, les Browns n’ont pas intérêt à trop se lancer dans des pass-rush kamikazes, sous peine de se faire confisquer le ballon.

Kansas City Chiefs (1-0) – Dallas Cowboys (1-0)
Quel est le réel niveau de l’armada d’Andy Reid ? Ils ont administré une fessée à des Jaguars (déjà) démotivés, mais en face c’est Tony Romo et ses receveurs cinq étoiles qui se présentent. Jamaal Charles sera affaibli, et Alex Smith est donc déjà au moment où il doit montrer des choses. Ce qui devrait le rassurer, c’est que même en offrant 6 ballons aux Cowboys, les Giants sont restés dans le match. Défensivement, Dallas a été saignant mais incapable de tuer le match offensivement. Donner quelques ballons de plus à DeMarco Murray, énorme face aux Giants, pourrait être une bonne idée face à une équipe moyenne contre la course.

Green Bay Packers (0-1) – Washington Redskins (0-1)
Les Packers ont étonné tout le monde en bloquant la course des 49ers, et ce n’est pas une bonne nouvelle pour les Redskins. Eddie Lacy devrait avoir du mal à exister, mais Aaron Rodgers devrait encore se régaler face à une défense arienne fragile. Problème : sa propre escouade a souffert du premier match, et Jermichael Finley est incertain. Reste à voir le niveau de Robert Griffin III, qui sera cantonné dans un rôle de quarterback de poche qu’il n’apprécie guère. S’il revient bien, il peut très bien rendre ce match serré à lui tout seul.

Houston Texans (1-0) – Tennesse Titans (1-0)
Une duel de ligne qui ne devrait pas être beau à voir. Les Titans ont surpris les Steelers en semaine 1, mais leur jeu fait de petites courses devrait avoir du mal face au front seven des Texans, et Jake Locker aura la pression. En face, la machine s’est rodée face aux Chargers et sort même avec les honneurs. Ben Tate et Arian Foster partagent, bon gré mal gré, les snaps à la course et c’est bien le seul nuage dans le ciel bleu du Texas, même si Matt Schaub aura un peu plus de responsabilité vu la défense contre la course des Bills.

LeSean McCoy a trouvé le bonheur avec Chip Kelly.

LeSean McCoy a trouvé le bonheur avec Chip Kelly.

Philadelphia Eagles (1-0) – San Diego Chargers (0-1)
L’attaque effrénée de Chip Kelly rentre dans la cité de l’amour fraternel. LeSean McCoy est mort de faim après l’ère Reid où il n’avait pas le droit de même regarder le ballon, et Michael Vick adore le rythme imprimé par son coach. Mais attention, car les Chargers ont été plutôt bon face aux Texans, ne retombant dans leur travers qu’en fin de match. Philip Rivers a retrouvé du ballon (sur trois quarts-temps), et lorsque l’attaque de San Diego avance, les Chargers sont une très belle machine. S’ils ne mènent pas au début du quatrième quart-temps, ils ont tous les outils pour s’imposer même à l’extérieur.

Indianapolis Colts (1-0) – Miami Dolphins (1-0)
Attention Andrew Luck ! Les Dolphins ont fait subir une pression monstre à Brandon Weeden la semaine dernière, et la ligne offensive des Colts étant souvent à la limite (et du mauvais coté), cela pourrait coûter cher. Cameron Wake va chercher à titiller les cotes d’Andrew Luck, et avec deux jeux très orientés vers la passe (20 yards à la course pour les Dolphins en semaine 1 !), cela sera serré si Ryan Tannehill répond à son jeune adversaire. La capacité à sacker l’adversaire débloque souvent bien des situations. De plus, le Dolphins Caleb Sturgis, bien que rookie, enfile les field goals. Match piège donc pour les Colts à domicile, surtout si Mike Wallace obtient les ballons qu’il demande.

Atlanta Falcons (0-1) – Saint Louis Rams (1-0)
Opération rachat pour Matt Ryan et les siens qui ont souffert face aux Saints. Problème: Julio Jones et Roddy White jouent sur une jambe, tandis que Steven Jackson n’a pas apporté grand chose. Atlanta étant dépendante de son attaque, cela risque d’être difficile face à une escouade aérienne redoutable. Bradford et Jared Cook ont soignés leur entente face dans le premier match et l’expérience de la fin de match serrée a été prometteuse. Julio Jones et Roddy White peuvent surprendre à tout moment: c’est le propre des grands joueurs, et ce que tous les fans de fantasy attendent…

Buffalo Bills (0-1) – Carolina Panthers (0-1)
Même combat des deux cotés : battus de justesse face à des favoris pour les playoffs, ils doivent maintenant démarrer. La tâche sera plus dure pour E.J Manuel et ses Bills, car le quarterback doit aussi assurer à titre personnel. Carrément excellent sur certaines séquences, il faudra enchaîner. Cam Newton semble lancé sur ses bases de la fin de saison dernière, et la défense des Bills n’est pas celle des Seahawks, il aura donc plus d’espaces. De plus, le front seven de Carolina est énorme et forcera Manuel à jouer la passe, ce qui n’est pas son point fort…

Coup d’envoi dimanche soir à 22h05
Arizona Cardinals (0-1) – Detroit Lions (1-0)
Bruce Arians a changé sa ligne offensive, mais peut-elle résister aux monstres de Détroit ? Toute la question est là, car le binôme Palmer-Fitzgerald sera létal si jamais le quarterback survit au snap. Ndamukong Suh n’a pas vraiment promis de se tenir à carreau, et s’en est limite effrayant. En attaque, le jeu est varié du coté de Detroit, et le surprenant Tyran Mathieu entame son premier vrai test face à Calvin Johnson et Reggie Bush. Un Johnson limité à 35 yards dans le premier match, et qui aura très faim…

Tampa Bay Buccaneers (0-1) – New Orleans Saints (1-0)
Traumatisés par la fin de match cauchemardesque face aux Jets, les Buccaneers ne vont pas avoir le temps de se lamenter. Ils remettent le couvert face au négatif de leur adversaire précédent: attaque de feu, défense poreuse. Darrelle Revis n’a pas encore tout montré et devrait profiter de ce match pour faire son grand retour face à Drew Brees. Josh Freeman est contesté et n’a pas été flamboyant la semaine passée, mais son irrégularité est légendaire et il va devoir sortir le grand jeu pour prouver à Greg Schiano qu’il est incontestable en numéro 1. Quand à Lavonte David, il lui faudra apprendre à refréner ses ardeurs….

Manning-Bowl, acte III ! Peyton mène 2-0.

Manning-Bowl, acte III ! Peyton mène 2-0.

Coup d’envoi dimanche soir à 22h25
New York Giants (0-1) – Denver Broncos (1-0)
Peyton Manning lancera-t-il pour 7 passes de touchdowns à nouveau ? Rien n’est moins sur face à des Giants toujours dans la réaction. Le match sera débridé, mais le pass-rush des Giants a montré qu’il était solide, ce qui devrait ennuyer une ligne offensive qui a tout de même encaissé trois sacks en ouverture. Les deux frères auront leurs cibles préférées sous la main, et l’attaque devrait prendre le pas sur la défense. Le match risque de se jouer sur des approximations: si les Giants se règlent – comme ils le font souvent face aux cadors – ils pourront lutter jusqu’au bout.

Oakland Raiders (0-1) – Jacksonville Jaguars (0-1)
Est-ce que des téléspectateurs choisiront – sans contrainte – de regarder ce match ? Deux des pires équipes de la ligue s’affrontent, et pourtant il y a des éléments intéressants à observer. Tout d’abord, Blaine Gabbert sera absent et Chad Henne se voit offrir un occasion en or de prouver qu’il peut être le numéro 1. Ensuite, Maurice Jones-Drew a déçu en ouverture, et il aura à cœur de prouver que sa courte saison 2012 n’a pas eu d’incidence sur son niveau. Enfin, Terrell Pryor a montré de belles choses et voudra confirmer devant son public, en prouvant qu’il n’est pas uniquement bon à courir.

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi, 2h30:
Seattle Seahawks (1-0) – San Francisco 49ers (1-0)
C’est le moment de voir ceux qui parlent, et ceux qui agissent. Prédédée par le trash-talk dans la presse, cette affiche reste avant tout un choc sur le terrain. Deux défenses monstrueuses, deux quarterbacks sophomores et deux favoris pour le titre dans un duel de division. Avantage 49ers sur le premier match, puisqu’ils ont disposés plutôt facilement – et sans abuser de leur jeu de course – des Packers. Mais les Seahawks vont avoir le soutien du potentiel public le plus bruyant de monde, et Richard Sherman aura à cœur de s’occuper personnellement d’Anquan Boldin. Il n’est jamais aussi bon que dans ces cas là. L’attaque des Seahawks a patiné face aux Panthers, et il leur faudra se rassurer face à un Patrick Willis qui marche sur ses adversaires, au propre comme au figuré.

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 02h40
Cincinnati Bengals (0-1) – Pittsburgh Steelers (0-1)
Quels arguments les Steelers vont bien pouvoir apporter face aux Bengals ? Apathiques en ouverture, sèchement battus par les Titans et les blessures malgré un baroud d’honneur lorsque tout était joué, les jaunes et noirs n’ont gère plus que Ben Roethlisberger et Troy Polamalu pour les faire rêver. Le’Veon Bell est toujours blessé, ce qui signifie qu’Isaac Redman débutera à la course. Du coté des Bengals, le front seven va martyriser la ligne orpheline de Maurkice Pouncey, et le tandem A.J Green – Andy Dalton devrait être trop fort pour des Steelers en panne de solution.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
15-Déc à 3:25IND2pariez1.55DEN
16-Déc à 23:30DET1.33pariez2.6CHI
17-Déc à 3:25KC1.8pariez1.7
17-Déc à 20:00CAR1.5pariez2.1GB
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu