Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

A la une

NFL semaine 3 (22h) : les Colts dominent les 49ers, les Dolphins toujours parfaits, le duel des rookies pour Geno Smith

Matches serrés, large victoire, les matchs de 22 heures ont offert tout les scénarios possibles. Les Dolphins continuent de surprendre en s’offrant à domicile les vice-champions de la NFC et sont maintenant à 3 victoire pour 0 défaite.

Les retrouvailles entre Andrew Luck et Jim Harbaugh ont vu le jeune quarterback battre l’équipe de son ancien coach en dominant le match de A à Z. Une défaite des 49ers qui permet aux Seahawks de prendre un peu plus la tête de leurs division après la victoire facile face aux Jaguars.

Enfin, le duel des quarterbacks rookies tourne à l’avantage de Geno Smith qui remporte une deuxième victoire à la maison.

Miami Dolphins(3-0) – Atlanta Falcons(1-2) : 27-23

Dominer n’est pas gagner ! Les Falcons l’apprennent à leurs dépends après avoir mené pendant 59 minutes et 13 secondes. Car à 47 secondes de la fin, Ryan Tannehill (24/35, 236 yards, 2 TD, 1 int) trouve le tight-end Dion Sims pour sa seule réception du match. Les Dolphins prennent la tête pour la première fois du match (27-23) et l’emportent.

Ryan Tannehill continue son beau début de saison

Ryan Tannehill continue son beau début de saison

Le premier quart est maitrisé par les visiteurs. Atlanta garde le ballon grâce au jeu au sol et marque un touchdown grâce à un Jason Snelling multi-tâche (11 courses, 53 yards, 4 rec, 58 yards, 1 TD) et un field goal, 0-10.
En deuxième quart-temps, les locaux ouvrent leur compteur avec une course de Daniel Thomas (5 rec, 21 yards, 1 TD, 1 rec, 16 yards). Un field goal partout plus tard et la mi-temps arrive sur le score de 13 à 10.

Au retour des vestiaires, Matt Ryan trouve le tight end Toilolo pour un nouveau touchdown, 20-10. Il faut attendre un fumble d’Harry Douglas sur un retour de punt pour que les Dolphins se relancent. Tannehill se connecte alors avec Brian Hartline (4 rec, 56 yards, 1 TD) et égalise : 20 partout.

Les Falcons ajoutent un nouveau field goal (23-20) à 4 minutes de la fin, pensant avoir fait le plus dur. Bien conduits par leur quarterback, les Dolphins marquent le touchdown de la victoire sur la réception de Dion Sims.

Indianapolis Colts (2-1) – San Francisco 49ers (1-2) : 27-7

Très gros matchs des Colts qui sont allés chercher une victoire chez les finalistes en titre. L’équipe d’Indiana a dominé dans tout les domaines une équipe des 49ers encore bien pâle offensivement.

Le symbole de cette faillite offensive est le fumble de Colin Kaepernick (13/27, 150 yards, 1 INT) à 4 minutes de la fin du match. Le quarterback des 49ers perd le ballon dans ses 10 yards et donne l’occasion aux Colts de tuer définitivement le match avec un touchdown de 1 yard de Ahmad Bradshaw (19 courses, 95 yards, 1TD), 27-7.

Les Colts dominent ce match dès le début de rencontre avec un touchdown sur une course de 1 yard du petit nouveau, Trent Richardson, 7-0. Les 49ers réagissent assez vite avec une course de 20 yards de Kendall Hunter pour un touchdown, 7-7.

Derrière, les Colts réalisent un excellent match, bloquant toutes les attaques des 49ers et ajoutant 2 field goals et deux touchdowns au sol, l’un par Andrew Luck (18/27, 164 yards, 1TD à la course), l’autre par Bradshaw, 27-7.

New York Jets(2-1) – Buffalo Bills(1-2) :  27-20

Le duel des quarterbacks rookie aura donc tourné à l’avantage de Geno Smith (16/29, 331 yards, 2TD, 2INT, 1TD à la course). Le quarterback new-yorkais, bien que parfois brouillon, a fait le nécessaire en trouvant Santonio Holmes (5rec, 154 yards,1TD) sur une passe de 69 yards convertie en touchdown à 9 minutes de la fin du match, 27-20.  Derrière les deux équipes enchaînent pénalités et stops défensifs empêchant tout ajout de point supplémentaire.

Malgré dexu interceptions, Geno Smith s'est offert une deuxième victoires à domicile

Malgré deux interceptions, Geno Smith s’est offert une deuxième victoires à domicile

La partie commence bien pour les locaux, Geno Smith prend ses responsabilités et marque un touchdown sur une course de 8 yards, 7-0. Les Bills et E.J Manuel (19/41,243 yards,1TD) sont harcelés en attaque par la défense des Jets et doivent se contenter de field goals pour revenir progressivement dans le match, 7-6. Mais Smith est dans un bon soir et lance une passe de 51 yards pour Stephen Hill qui se transforme en touchdown, 14-6.  Les Jets ajoutent même un field goal avant la mi-temps pour mener 17 à 6.

En deuxième mi-temps, les Jets bloquent les Bills en attaquent et prennent le large avec un nouveau field goal, 20-6. Mais il faut croire que le quarterback rookie des Bills se sent plus à l’aise en fin de match. Petit à petit, les Bills enchaînent les stops en défense et gagnent du terrain en attaque. Les visiteurs marquent d’abord deux field goals (20-12). Dans le dernier quart, Manuel trouve Scott Chandler (5 rec, 79 yards, 1TD) sur une passe de 33 yards pour le touchdown et réussi la conversion à deux points, permettant aux Bills de revenir à 20 partout.

On se dit alors que le quarterback des Bills est parti pour faire le même coup que la semaine d’avant mais c’était sans compter sur la magnifique passe de Geno Smith pour Holmes.

Seattle Seahawks(3-0) – Jacksonville Jaguars(0-3) : 45-17

Un massacre était attendu du côté de Seattle et il a bien eu lieu pour les pauvres Jaguars. Et non contents de rouler sur Jacksonville, les Seahawks les ont en plus humiliés, faisant rentrer leur quarterback remplaçant Tarvaris Jackson (7/8, 129 yards, 1 TD ; 3 courses, 2 yards, 1 TD) histoire de reposer Russell Wilson (14/21, 202 yards, 4 TD, 1 int ; 2 courses, 14 yards).

Les Seahawks ne font aucun cadeau à leurs adversaires, en attaque comme en défense. En un quart-temps et 30 secondes, Wilson lance deux touchdowns pour le tight-end Zach Miller (2 réc, 5 yards, 2 TD). Jacksonville ne gagne même pas une nouvelle première tentative avant la 22e minute de jeu.

Même lorsque la défense des Jaguars stoppe Wilson en lui faisant faire un fumble, la balle est perdue sur l’action suivante lorsque Bobby Wagner intercepte Chad Henne avec beaucoup de chance. Wilson marque le touchdown suivant en passant pour Sidney Rice (5 rec, 79 yards, 2 TD) après un drive de 75 yards en 34 secondes. Le score est alors de 24 à 0. Un nouveau fumble des Jaguars permet aux Seahawks de marquer un touchdown supplémentaire par Rice, 31-0.

Finalement, Jacksonville réussit à intercepter le quarterback des Seahawks sur les deux yards adverses et Maurice Jones-Drew(19 courses, 43 yards, 1 TD ; 2 rec, 19 yards) convertit enfin les premiers points des Jaguars, faisant passer le score à 31-7. Entre alors Jackson pour lancer directement un touchdown de 35 yards pour Doug Baldwin (1 rec, 35 yards, 1 TD). 38-7. Jacksonville sauve les apparences en marquant une deuxième fois sur une course de Jordan Todman (2 courses, 5 yards, 1 TD) mais Jackson marque également en courant sur la possession suivante : 17-45, score final et sans appel.

Résumés par Raphael Masmejean et Raoul Villeroy de Galhau

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
22-Sep à 2:25SF2.05pariez1.52LA
24-Sep à 15:30JAX2.3pariez1.4BAL
24-Sep à 19:00BUF2.1pariez1.5DEN
24-Sep à 19:00CAR1.3pariez2.7NO
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une