Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Actu

Course au MVP – Semaine 3

On peut dire que Peyton Manning rend le classement plutôt facile à réaliser. En effet, sans le quarterback des Broncos, leader indiscutable (et indiscuté…), la place de premier pourrait échoir à plusieurs des suivants sans que l’on puisse réellement crier au scandale.

Les autres équipes invaincues de la ligue propose un candidat valable sans qu’il ne puisse être considéré comme un choix unanime.

Après ces 3 premiers matches, on voit mal comment les Broncos vont pouvoir être ralentis sous les ordres du Sheriff. Mais, évidemment, la course est encore longue et l’on en atteindra que le quart la semaine prochaine.

Aaron Rodgers aura eu du mal à se dépêtrer de la défense des Bengals, mais il monte au classement.

Aaron Rodgers aura eu du mal à se dépêtrer de la défense des Bengals, mais il monte au classement.

1. Peyton Manning () Quarterback – Denver Broncos (3-0)
1143 yards à 73 % de réussite – 12 touchdowns pour 0 interception, 134,7 d’évaluation.
Un début de saison assez hallucinant par le #18 des Broncos. A la veille de la diffusion par ESPN du documentaire « The Book Of Manning » à propos de l’histoire d’une des familles les plus importantes du football américain, le quarterback a une nouvelle fois disséqué la défense adverse, celle des Raiders cette semaine. C’est un duel de division qui a tourné court puisque, à la mi-temps, les Broncos menaient déjà 27-7 et que Peyton avait déjà envoyé 3 touchdowns. Au bout du compte, une victoire et une performance de choix (374 yards à 32/37 – 86,5%) qui confirme que Manning va être très dur à deloger de cette première place, lui qui est sur les bases d’une saison à  64 touchdowns (le record étant de 50 par Tom Brady en 2007).

2. Aaron Rodgers (-) Quarterback – Green Bay Packers (1-2)
1057 yards à 66,4 % de réussite – 8 touchdowns pour 3 interceptions, 105,1 d’évaluation.
La défaite a été plus que malheureuse puisqu’il ne s’en ait fallu que d’un fumble à 3’47 du terme par le running-back rookie, Johnathan (sic) Franklin, alors que les Packers n’étaient qu’à 30 yards de l’en-but des Bengals et qu’ils drivaient pour prendre 6 points d’avance. On considèrera donc cette semaine comme un accident de parcours alors que le Packer avait effectué deux superbes prestations lors des Semaines 1 et 2 (102 et 146 d’évaluation) et c’est à la moyenne des 3 qu’il conserve sa 2e place.  Le bye qui arrive ce weekend va sûrement remettre les coureurs de Green bay d’aplomb et l’on pourra voir ce que cela donnera contre la défense aerienne des Lions (classée en milieu de tableau au nombre de yards encaissés) dès la Semaine 5. Sa place sur le podium pourrait néanmoins être menacée d’ici là…

3. Jamaal Charles (+4) Running-back – Kansas City Chiefs (3-0)
224 yards pour 2 touchdowns à la course, 151 yards pour 1 touchdown en réception.
3 matches, 3 victoires pour l’équipe ayant fini en bas du classement lors de la dernière saison régulière. Mais si Alex Smith continue à être un excellent « game manager » (4 touchdowns, 0 interception), c’est encore Jamaal Charles qui a fait bouger les chaînes du côté du Lincoln Financial Field, en même temps que la défense des Chiefs faisait progresser le score. 92 yards à la course pour 1 touchdown, 80 en réception, Charles est reparti sur les mêmes bases que la saison dernière, où il avait atteint la barre des 1500 yards mais où il n’était rentré dans l’en-but qu’à 5 reprises (contre déjà trois fois cette saison). L’accueil de Giants assez pathétiques, avec leur défense contre la course classée dans les 6 plus mauvaises de la ligue actuellement, dans un stade d’Arrowhead chaud bouillant devrait permettre à Charles de tenter de subtiliser une place au classement et se rapprocher de son rival de division, Peyton Manning.

4. Philip Rivers (-1) Quarterback – San Diego Chargers (1-2)
798 yards à 70 % de réussite – 8 touchdowns pour 1 interception, 116,2 d’évaluation.
La défaite des Chargers contre les Titans à Nashville a été l’une des plus amères du weekend puisqu’elle s’est décidée sur une dernière passe de 60 yards de Jake Locker. Néanmoins, le match du quarterback a encore été superbement maîtrisé, avec une précision remarquable (20/24 à 83% sans interception), bien qu’il n’ait pu lancer que pour 184 yards, bien loin des 419 de la Semaine 2. Il ne vole pourtant pas sa place dans ce Top 5, avec une évaluation de 116,2, la deuxième de la ligue derrière l’intouchable marque de 134,7 affichée par Peyton Manning.

5. Ryan Tannehill (+4 ) – Quarterback – Miami Dolphins (3-0)
827 yards a 66,4 % de réussite – 4 touchdowns pour 2 interceptions, 94,3 d’évaluation.
On avait bien remarqué sa superbe épouse l’an dernier mais, cette année, c’est le côté « elite » du quarterback des Dolphins qui ressort. Il est encore trop tôt pour l’affubler de cet épithète mais la façon dont il a mené son équipe à la victoire face aux Falcons en aura étonné plus d’un. Le dernier drive de 75 yards et de plus de 4mns de jeu avec, au bout, le touchdown gagnant réceptionné par Don Sims aura démontré au monde de la NFL que Tannehill est prêt pour entamer son ascension vers les sommets. Les Dolphins invaincus en tête de l’AFC Est, en compagnie des Patriots, après 3 journées, ça méritait bien le Top 5 pour Ryan.

6. Marshawn Lynch (-1 ) Running-back – Seattle Seahawks (3-0)
210 yards pour 2 touchdowns à la course, 46 yards pour 1 touchdown en réception.
Un bon petit entrainement que ce match face à des Jaguars destinés au Pick #1 de la prochaine draft. Difficile donc de juger la performance de Beast Mode sur cette semaine et sa descente au classement est plus due à l’ascension de ses rivaux qu’à un match moyen de sa part. Pete Carroll n’avait sans doute aucun intérêt à pousser la machine contre une équipe qui était déjà bien occupée à essayer de défendre contre les passes de Russell Wilson (sans y parvenir d’ailleurs…). 210 yards et 2 touchdowns, 46 yards en réception pour un touchdown, ces chiffres sont l’une des raisons de l’excellent début de saison des Seahawks, invaincus en 3 rencontres.

Les Rams auront couru après Tony Romo pendant toute la rencontre

Les Rams auront couru après Tony Romo pendant toute la rencontre

7. Tony Romo (Nouvel Entrant) Quarterback – Dallas Cowboys (2-1)
771 yards à 72,2 % – 6 touchdowns pour 1 interception, 103,9 d’évaluation.
C’est bien Demarco Murray qui a sorti la grosse artillerie face aux Rams ce weekend mais Tony Romo n’est pas en reste sur ce début de saison. Plus sûr qu’à l’habitude (seulement 1 interception), il est aussi bien plus précis (72% de réussite contre 65% en carrière, dont 69% en 2010, sa meilleure marque) et nous sort une évaluation de 103,9, alors qu’il n’a dépassé 100 sur une saison qu’en 2011 (102,5). Même s’il reste encore 13 matches à disputer, on sent que les Cowboys ont une belle carte à jouer dans cette confuse Division NFC Est. Le niveau affiché par Tony Romo depuis le début de l’année devrait les y aider.

8. Jay Cutler (Nouvel Entrant) Quarterback – Chicago Bears (3-0)
693 yards à 67,3 % de réussite – 6 touchdowns pour 3 interceptions,  94,2 d’évaluation.
Lui aussi semble s’être assagi ou bien est-ce seulement le fait que les dirigeants aient enfin daigné lui offrir une ligne offensive digne de ce nom, avec le Pro Bowler Jermon Bushrod et le rookie Kyle Long. Celui qui n’est plus The Human Sack Machine (seulement 3 encaissés en 3 matches) peut se concentrer sur la fait de lancer la balle efficacement au lieu de regarder à droite et à gauche si un adversaire ne va pas venir le découper. Il affiche donc son plus beau pourcentage de réussite depuis ses débuts à Chicago en 2009, et même depuis ses débuts en NFL en 2006 (sa plus belle marque reste de 63,6% en 2007 à Denver). Une vraie clé dans l’excellent début de saison des Bears!

9. Michael D Johnson (Nouvel Entrant) Defensive End – Cincinnati Bengals (2-1)
8 plaquages, 2 sacks, 5 QB Hit, 9 QB Hurries, 15,6 d’évaluation sur PFF.
Marvin Lewis l’a dit, les Bengals possédent des stars comme toutes les autres équipes de la Ligue (on reste sceptique sur celles des Jaguars…). Auteur du plaquage qui a amené le fumble de Johnathan Franklin, provoqué et retourné pour un touchdown par son coéquipier Andrew Quarless Terence Newman, Michael D Johnson sort un énorme début de saison qui lui vaut la 3e meilleure évaluation défensive de la ligue, selon ProFootballFocus. Dans une AFC Nord un peu dévastée cette saison (aucune équipe invaincue et les Steelers derniers avec 3 défaites en 3 matches), c’est surement la meilleure assurance pour aller chercher un billet pour les playoffs.

Déjà 4 dunks pour Jimmy Graham cette saison!

Déjà 4 dunks pour Jimmy Graham cette saison!

10. Drew Brees (Retour) Quarterback – New Orleans Saints (3-0)
1021 yards à 63,8 % – 6 touchdowns pour 4 interceptions – 94,3 d’évaluation.
10 bis.  Jimmy Graham (Nouvel Entrant) Tight-End – New Orleans Saints (3-0)
358 yards pour 4 touchdowns.
Premier écart à la règle de « seulement 10 joueurs dans un Top 10 », il était difficile de dissocier les deux joueurs des Saints tant ils semble être l’attaque de La Nouvelle-Orléans à eux tous seuls. Si Peyton Manning possède pléthore de receveurs à gaver de ballons, Drew Brees peut se contenter de lancer le ballon dans la zone de Jimmy Graham et les qualités athlétiques exceptionnelles de l’ex-basketteur font le reste. Derrière le monstrueux Julio Jones (373 yards), Jimmy Graham tient tête aux receveurs extérieurs comme Desean Jackson (359 yards) ou Antonio Brown (324 yards) au classement des yards accumulés. Sauf que, de ces quatre là, il est le seul a afficher 0 défaite pour 3 victoires en 3 matches. Pour cela, un quarterback qui lance pour plus de 1000 yards en 3 matches, ça peut aider…

 

 Mentions Spéciales:

Russell Wilson  (664 yards à 64,4% – 6 touchdowns pour 2 interceptions – 54 yds à la course) a bien lancé 4 touchdowns mais l’opposition était tellement faible qu’il lui faudra démontrer cette aisance face à une meilleure équipe pour rentrer dans le Top 10. Matt Ryan (909 yards à 68,1 % – 6 touchdowns pour 2 interceptions) réalise un début de saison très correct mais des défaites comme celle de dimanche, contre les Dolphins, font le lit des déceptions de début janvier. Andrew Luck (663 yards à 65,6 % – 3 touchdowns pour 1 interception – 2 touchdown et 100 yards a la course) était à la porte du Top 10 avec la victoire impressionnante des Colts à San Francisco. Il y reviendra sans aucun doute avec de telles performances. Andy Dalton (797 yards à 67% – 5 touchdowns pour 3 interceptions) fait du bon boulot du côté de Cincinnati tandis que Matthew Stafford (1022 yards à 63,6% – 6 touchdowns pour 2 interceptions) est parti sur de nouvelles bases individuelles de folie.

LeSean McCoy (395 yards à la course pour 2 touchdowns – 119 yards en réception) possède plus de 100 yards d’avance sur son dauphin au classement des « yards depuis la ligne d’engagement » (additionnant les courses et les réceptions). Il faudrait que les victoires suivent maintenant. Son dauphin, c’est Demarco Murray (286 yards à la course pour 1 touchdown – 116 yards en réception) qui semble prendre un malin plaisir à démolir les Rams à chaque fois que l’équipe de St Louis fait le déplacement dans le Texas. Doug Martin (297 yards pour 1 touchdown – 19 yards en reception) court, court, court mais les Bucs ne gagnent pas. C’est également le cas d’ Adrian Peterson (281 yards à la course pour 3 touchdowns – 52 yards pour 1 touchdown en réception) qui doit commencer à se dire que la saison va êre très longue du côté de Minneapolis. Enfin, Bilal Powell (226 yards à la course pour 1 touchdown – 66 yards en réception) donne l’impression que les dirigeants des Jets font parfois de bons choix.

La liste des tight-end ayant bénéficié de la science du jeu de Peyton Manning compte un membre de plus en la personne de Julius Thomas (194 yards pour 4 touchdowns). Wes Welker (190 yards pour 4 touchdowns) n’est pas en reste et, si ce n’était la couleur des maillots, pourrait toujours se croire à New England, vu la facilité avec laquelle les touchdowns lui arrivent. Des physiques différents mais la même capacité à accumuler les yards en grande quantité, Julio Jones (373 yards en réception pour 2 touchdowns) et Desean Jackson (359 yards pour 2 touchdowns) doivent maintenant trouver les moyens d’apporter des victoires à leurs équipes respectives. Calvin Johnson (268 yards pour 3 touchdowns), lui, a déjà plus marqué de touchdowns en 3 matches que pendant toute la saison passée.

JJ Watt (12 plaquages, 3 sacks, 4 QB Hits, 7 QB Hurries, 3 passes défendues, 20,8 d’évaluation sur PFF) réalise un excellent début de saison individuel mais son équipe des Texans encaisse bien trop de points pour espérer aller loin. Cameron Jordan (4 plaquages, 3 sacks,2 QB Hits, 12 QB Hurries, 12,9 d’évaluation sur PFF) est la pièce maîtresse d’une défense des Saints qui n’encaisse que 12,6 pts de moyenne. Cameron Wake (2 plaquages, 3 sacks, 4 QB Hit, 9 QB Hurries, 5,7 d’évaluation sur PFF) et les Dolphins arrivent à tenir leurs adversaires à portée en attendant que Tannehill ne les crucifie sur le fil. Justin Houston (10 plaquages, 7 sacks, 1 QB Hit, 8 QB Hurries, 10,9 d’évaluation sur PFF) ne pourra sans doute pas tenir la distance mais est actuellement sur les bases d’une saison à 37 sacks et a participé au démantelement des Eagles par la défense des Chiefs. Robert Quinn (8 plaquages, 4 sacks, 6 QB Hits, 8 QB Hurries, 2 fumbles forces, 18,5 d’évaluation sur ProFootballFocus) a, lui, réalisé un match anonyme lors de la défaite des Rams. Il en faudra un peu plus de sa part pour que l’équipe de Jeff Fisher puisse prétendre à un quelconque bon résultat face aux 49ers lors du Thursday Night Football de cette semaine.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
24-Sep à 15:30JAX2.15pariez1.47BAL
24-Sep à 19:00BUF2.15pariez1.47DEN
24-Sep à 19:00CAR1.33pariez2.6NO
24-Sep à 19:00CHI3.1pariez1.22PIT
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu