Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Actu

Le journal de la NCAA – Semaine 5 : Mettenberger a tout essayé, Murray s’est imposé

Cette saison, Touchdown Actu vous propose chaque semaine un récapitulatif complet de la semaine écoulée en NCAA. Match de la semaine, zoom sur un joueur-star du championnat, les futures rencontres à ne pas manquer… tout pour garder un œil sur les futures stars de la NFL.

 

Le match de la semaine

Georgia (9) – LSU (6) : 44-41

Malgré un bon match, Zach Mettenberger n'a pas pu empêcher la défaite de son équipe.

Malgré un bon match, Zach Mettenberger n’a pas pu empêcher la défaite de son équipe.

Pour la quatrième fois seulement depuis les débuts du BCS en 1998, une équipe a rencontré 3 équipes du Top 10 lors des 4 premières journées. Après avoir affronté Clemson (défaite 38-35) et South Carolina (victoire 41-30), Georgia en termine donc avec son début de saison marathon face à LSU. Au coup d’envoi du match, les Tigers sont invaincus et sortent d’une victoire convaincante la semaine passée face à Auburn. Mais l’adversaire du jour n’est encore pas du même calibre.

Ce choc était aussi l’occasion de voir le duel à distance entre les deux anciens coéquipiers, Aaron Murray et Zach Mettenberger. Et on peut dire que l’un et l’autre ont tenu leur rang. Dans une rencontre serrée de bout en bout, c’est le quarterback des Bulldogs qui ouvre les hostilités en trouvant Michael Bennett dans la end zone après 4 minutes de jeu. Mettenberger lui répond rapidement et permet à LSU de passer devant à la marque. En face, l’hydre à deux têtes du backfield fait un carnage. Malheureusement pour Georgia, Gurley se blesse en début de second quart-temps, laissant Marshall assurer la majeure partie des courses de son équipe. C’est d’ailleurs au sol que Murray trouve l’en-but en fin de première mi-temps pour donner l’avantage aux siens: 24-17.

En seconde période, Mettenberger continue son travail de titan et complète une grande partie de ses 3e tentatives. Il trouve le receveur Jarvis Landry (10 receptions, 156 yards et 1 touchdown) et permet à LSU de recoller à 27-27. Il faut attendre la fin du 4e quart-temps pour voir les Tigers passer devant sur une course de 8 yards de Jeremy Hill : 41-37. Il reste alors un peu plus de 4 minutes de jeu. Et c’est beaucoup trop pour un quarterback comme Aaron Murray (298 yards, 4 touchdowns et 1 interception) et son escouade offensive redoutable. Après trois passes rapides, Georgia se retrouve déjà dans la moitié de terrain de LSU. A moins de deux minutes de la fin du match, le quarterback des Bulldogs trouve Justin Scott-Wesley pour le touchdown libérateur et clôture la marque par 41 à 37 en faveur des locaux.

Auteur d’un match impressionnant, Mettenberger (372 yards pour 3 touchdowns) ratera l’occasion de revenir. En face, les Bulldogs jubilent. « On a beaucoup grandi le mois passé », déclare Murray. « Je pense que tout le monde dans le pays sait maintenant ce qu’est le programme football à Georgia. Nous sommes des gars costauds. Nous sommes des guerriers. »

Avec deux victoires sur les trois équipes du Top 10, Georgia s’en tire plus que bien et devrait profiter d’un calendrier beaucoup plus clément pour la suite de la saison. Pour LSU, les choses seront moins amusantes avec, notamment, deux rencontres consécutives contre Alabama et Texas A&M.

Autres principaux résultats

Dans les autres rencontres de la semaine, les trois interceptions subies par Rees font très mal à Notre Dame (22) qui s’incline à domicile face aux Sooners d’Oklahoma (14) sur le score de 35 à 21. En face, Blake Bell a fait le travail (22/30 pour 232 yards et 2 touchdowns). Avec un départ très difficile (3-2), le Fighting Irish n’a plus vraiment le droit à l’erreur si il veut encore espérer quelque chose de sa saison.

La défense monstrueuse d’Alabama (1) limite Ole Miss (21) à 205 yards et permet au Crimson Tide de remporter le match sur un score sans appel de 25 à 0. Les 254 yards parcourus au sol par le tandem Yeldon/Drake ont compensé un jeu aérien moins bien huilé que d’accoutumée pour l’attaque d’Alabama.

Un Tajh Boyd de gala (311 yards, 3 touchdowns à la passe assortis de 69 yards et 1 touchdown à la course) mène Clemson (3) à une victoire écrasante contre Wake Forest 56-7. Le quarterback des Tigers est plus que jamais un prétendant serieux au Heisman Trophy.

Après un début de match difficile, les Seminoles de Florida State (8) l’emportent face à Boston College avec 330 yards et 4 touchdowns du quarterback Jameis Winston.

Pour son retour de blessure, Braxton Miller a brillé et a distribué 4 passes de touchdown dans la victoire de d’Ohio St (4) sur les Badgers du Wisconsin 31-24. Une victoire qui a dû faire plaisir à LeBron James, grand fan des Buckeyes et présent dans le stade.

Suite à la blessure de Connor Shaw, c’est le coureur Mike Davis (167 yards et 3 touchdowns) qui porte South Carolina (12) en seconde mi-temps avec la victoire à la clé face à UCF 28-25. Encore une fois, Jadeveon Clowney n’a pas été particulièrement transcendant.

Duel de coureurs lors de la victoire de Washington (16) sur Arizona 31-13. Bishop Sankey porte le ballon à 40 reprises (record de l’université) pour 161 yards et 1 touchdown tandis qu’en face, le génial Ka’Deem Carey compile 132 yards et 1 touchdown.

Avec un départ canon, les Hurricanes de Miami (15) continuent de monter en puissance et s’imposent face à South Florida sur le score de 49 à 21. Touché à la cheville à l’entraînement en milieu de semaine, le quarterback Stephen Morris (222 yards et 2 touchdowns) a été ménagé dès le second quart-temps et a laissé ses backups Ryan Williams et Gray Crow finir le boulot.

Les Aggies de Johnny Manziel (261 yards et 2 touchdowns s’imposent sur le terrain d’Arkansas 45-33. Cette victoire est la neuvième consécutive en déplacement pour Texas A&M (10).

La surprise de la semaine vient du côté de West Virginia qui s’impose à domicile face à Oklahoma St (11) 30-21, en partie grâce à une bonne défense sur le quarterback J.W. Walsh, coupable de deux interceptions.

Les actions de la semaine

Deux très belles actions cette semaine qu’on a du mal à départager. Du coup, voici les deux !

La première, c’est une incroyable « Hail Mary » du quarterback de FSU Jameis Winston à la fin de la première mi-temps de son match contre Boston College.

 

La seconde, c’est cette incroyable feinte de field goal de Kentucky pour envoyer le kicker Joe Mansour vers un touchdown de 25 yards.

Le raté de la semaine

Dure journée pour le punter d’USF, auteur du raté de la semaine avec ce punt de.. 2 yards.

351041001380430506

Zoom sur : Mike Evans

Mike Evans est dans le viseur des scouts NFL

Mike Evans est dans le viseur des scouts NFL

Pur texan, c’est de manière tout à fait logique que Mike Evans s’engage avec les Aggies à sa sortie du lycée. Lors de sa saison freshman, il démontre une bonne partie de son potentiel, sans forcément réaliser de grands coups d’éclat. Il devient le receveur préféré de Johnny Manziel et finit l’exercice avec un très bon total de 82 réceptions, 1105 yards et 5 touchdowns. La saison 2013 est donc la saison de la confirmation pour le receveur sophomore. Et il ne déçoit pas ! En 5 rencontres, il en est déjà à 22 receptions pour 575 yards et 3 touchdowns. Son principal fait d’armes? Ni plus ni moins que le match le plus attendu de la saison entre Texas A&M et Alabama, durant lequel il compile 7 receptions pour 279 yards et 1 touchdown !

Avec un gabarit impressionnant (1m96 pour 103 kg), qui n’est pas sans rappeler un certain Calvin Johnson, Evans a un avantage naturel s’il est marqué par un défenseur beaucoup plus petit. De même, sa détente lui permet de rester efficace malgré les doubles-couvertures. Il possède également de bonnes mains et sa vitesse, si elle n’est pas exceptionnelle, demeure tout de même plus que correcte. Il sera à surveiller dans les semaines à venir et s’il continue sur ce rythme, il pourrait bien devenir un candidat au Heisman Trophy.

En tout cas, une chose est sûre, si les lumières de la NCAA sont sur son coequipier Johnny Manziel, les yeux de la NFL sont, eux, sur Mike Evans.

A ne pas manquer en semaine 6

Northwestern vs Ohio State

Une semaine après avoir affronté Wisconsin, cette rencontre ressemble en tout point à un match piège pour les Buckeyes. En effet, à la différence d’Ohio St, les Wildcats de Northwestern sortent d’une semaine de repos et ils ont affrontés deux adversaires assez faibles lors de leurs deux dernières rencontres ( Maine et Western Michigan). Ohio State devra donc recupérer du mieux possible avant d’affronter des Wildcats en pleine possession de leurs moyens et qui sont loin d’être des manchots.

Stanford vs Washington

L’an passé, les Huskies ont infligé à Seattle une des deux défaites de Stanford, après les avoir limité à 235 yards en attaque. Washington avait alors remonté un déficit de 10 points en seconde période, scellant leur victoire après un touchdown à 5 minutes du terme. Un match ultra-important dans la conférence PAC-12.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
24-Sep à 15:30JAX2.25pariez1.42BAL
24-Sep à 19:00BUF2.15pariez1.47DEN
24-Sep à 19:00CAR1.3pariez2.7NO
24-Sep à 19:00CHI3.1pariez1.22PIT
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu