Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

NCAA

Le journal de la NCAA – Semaine 6 : 18e victoire d’affilée pour Ohio State !

Cette saison, Touchdown Actu vous propose chaque semaine un récapitulatif complet de la semaine écoulée en NCAA. Match de la semaine, zoom sur un joueur-star du championnat, les futures rencontres à ne pas manquer… tout pour garder un œil sur les futures stars de la NFL.

Le match de la semaine

Ohio State (4) – Northwestern (16) : 40-30

Les Buckeyes peuvent remercier Carlos Hyde, auteur de 3 touchdowns samedi.

Les Buckeyes peuvent remercier Carlos Hyde, auteur de 3 touchdowns samedi.

C’est au cours d’une soirée humide que les Buckeyes se déplaçaient dans l’Illinois pour affronter Northwestern pour une rencontre qui ressemblait fortement à un match piège pour Ohio St. Après une victoire face à Wisconsin la semaine passée et la fatigue physique qui l’accompagne, les Buckeyes avaient affaire à des Wildcats plus frais puisqu’ils avaient bénéficié d’un calendrier clément et d’une semaine de repos.

Alors que Ohio St menait 3-0, ce sont les Wildcats qui trouvent la end-zone les premiers avec une passe de Trevor Siemian pour Kain Colter après 7 minutes de jeu. Le très prometteur Bradley Roby remet les pendules à l’heure juste avant la fin du 1er quart-temps en recouvrant un punt bloqué dans la zone d’en-but. L’escouade offensive des Buckeyes est à la peine et en particulier Braxton Miller (203 yards, 1 interception et 2 fumbles) qui subit une très forte pression des défenseurs adverses comme Tyler Scott. Northwestern en profite et pointe en tête à la mi-temps sur le score de 20 a 13.

La note va s’alourdir à 23-13 jusqu’à ce que le coureur Carlos Hyde prenne les choses en main en fin de 3e quart-temps. Sur une course de 4 yards, il ramène les Buckeyes à trois longueurs puis donne l’avantage sur une course de 2 yards après une révision vidéo. Les Wildcats ne comptent pas se laisser faire pour autant et repassent devant sur une réception de Dickerson : 30-27. Mais Northwestern n’a plus battu une équipe du Top 5 depuis 1959. Carlos Hyde (168 yards) leur rappelle alors cette statistique en inscrivant son 3e touchdown de la soirée. Il reste un peu plus de 5 minutes à jouer et les Wildcats ont l’occasion de rattraper leur retard. C’est sans compter sur une défense solide des Buckeyes, auteur de 5 sacks et 1 interception qui bloque Kain Colter sur une 4e tentative et 1 yard à parcourir à moins de 3 minutes de la fin de la rencontre. Les espoirs de Northwestern sont détruits et les Buckeyes n’ont plus qu’à faire tourner l’horloge. Le dernier touchdown est anecdotique et Ohio State s’impose finalement sur le score de 40 à 30.

C’est la 18e victoire consécutive pour Ohio State qui demeure invaincu depuis que Urban Meyer a pris les commandes de l’équipe. C’est également le record national en cours et, hormis Michigan lors de la dernière rencontre de la saison régulière, on a du mal à voir qui peut arrêter cette série.

Quant à Northwestern, il va falloir tourner la page au plus vite puisqu’un nouveau match difficile les attend la semaine prochaine face à Wisconsin.

Autres principaux résultats

Dans les autres rencontres de la semaine, Florida State (8) n’a fait qu’une bouchée de Maryland (25)  63-0 avec, encore une fois, une énorme performance du quarterback freshman Jameis Winston, auteur de 393 yards pour 5 touchdowns.

Un impressionnant Bishop Sankey (125 yards et 2 touchdowns), meilleur coureur actuel du championnat, aura tout tenté pour emmener Washington (15) à la victoire face à Stanford (5). Mais c’est finalement le Cardinal qui s’impose d’un cheveu dans une rencontre serrée 31-28.

Georgia (6) a eu besoin des prolongations pour se défaire des Volunteers du Tennessee 34-31. Après la blessure de Gurley la semaine dernière, c’est Marshall qui a dû quitter ses partenaires au cours du 1er quart-temps après s’être blessé au genou droit. A noter qu’au cours de cette rencontre, Aaron Murray est devenu le quarterback le plus prolifique de l’histoire de la conférence SEC.

AJ McCarron lance 4 passes de touchdowns et permet à Alabama, équipe n°1, de dominer Georgia State 45-3. Pour la 3e fois consécutive, la défense d’Alabama empêche leurs adversaires d’atteindre la end zone.

Malgré 2 interceptions, Tajh Boyd garde ses ambitions individuelles et collectives intactes en lançant pour 455 yards et 5 touchdowns dans la victoire de Clemson (3) sur le terrain de Syracuse 49-14.

En évoluant pour la première fois dans un stade de NFL (au Lincoln Financial Field de Philadelphie), Teddy Brigewater a gardé toute sa sérénité. Il compile 348 yards et 2 touchdowns dans la victoire de Louisville (7) sur Temple 30-7.

Brett Hundley sait tout faire. Et il l’a de nouveau démontré dans la victoire d’UCLA (12) face à Utah 34-27 en lançant pour un touchdown, en courant pour un second et en réceptionnant pour un troisième. Une performance rare ! Il peut remercier aussi sa défense puisqu’elle a intercepté Travis Wilson pas moins de 6 fois.

Sans Jadeveon Clowney, blessé, South Carolina (13) s’impose péniblement face à Kentucky 35-28. Les Wildcats ont tenté le comeback dans le 4e quart-temps en inscrivant 21 points mais Connor Shaw et son équipe assurent l’essentiel.

Après sa défaite la semaine passée face à Georgia, LSU (10) rebondit de belle façon en dominant Mississippi St 59-26. Mettenberger continue d’impressionner avec une copie de 25/29 pour 340 yards, 2 touchdowns et 1 interception.

Toujours en mode rouleau compresseur, Oregon (2) écrase Colorado 57 à 16. Marcus Mariota a été une fois de plus impérial avec 355 yards et 5 touchdowns à la passe assortis de 2 touchdowns à la course. Les choses sérieuses commencent la semaine prochaine pour les Ducks avec un match contre Washington.

A noter les deux victoires importantes de Notre Dame et Auburn sur deux équipes du Top 25. En effet, le Fighting Irish a dominé Arizona State (22) 37 à 34 pendant que les Tigers disposaient de Ole Miss (24) 30 à 22.

Zoom sur : Marcus Mariota

Marcus Mariota pourrait bien être drafté dès 2014.

Marcus Mariota pourrait bien être drafté dès 2014.

Né à Honolulu, Marcus Mariota fait toute sa scolarité a Hawaii. Au lycée, il emmène son équipe, les Crusaders, au titre de champion d’état et récolte les récompenses individuelles. Au moment de choisir son université, il refuse les offres d’Hawaii, Notre Dame, UCLA ou encore USC pour s’engager avec les Ducks de l’Oregon. Assuré de ne pas avoir beaucoup de temps de jeu en première année, Mariota est désigné « redshirt », ce qui l’empêche de participer à toute compétition mais qui lui permet de ne pas perdre une saison NCAA sur le papier. A l’aube de la saison 2012, Mariota est annoncé officiellement comme titulaire. Et Chip Kelly ne regrettera pas son choix ! A la fin de l’exercice, le freshman enregistre une très belle feuille de stats. Véritable double menace, il compile 2677 yards à 68,5%, 32 touchdowns pour 6 interceptions à la passe assortis de 752 yards et 5 touchdowns au sol.

Définit en début de saison 2013 comme le meilleur quarterback du pays par son nouveau coach, Mark Helfrich, Mariota confirme tout son potentiel. Il dirige l’attaque champagne prônée par Oregon de main de maître. Si son pourcentage de passes complétées a baissé en ce début d’exercice, le nombre de ses pertes de balle a lui aussi grandement diminué puisqu’il n’a perdu qu’un seul ballon sur fumble. Toujours très jeune (20 ans ce 30 octobre), la NFL lui fait déjà les yeux doux. Mesurant 1m93 pour 98 kg, Mariota possède les qualités physiques que recherchent les scouts et sa vitesse témoigne de sa dimension athlétique. La question est de savoir si il fera le grand saut pour la NFL en fin de saison. En effet, bien qu’étant sophomore, Marcus Mariota est éligible dès 2014 grâce à son année en tant que redshirt. Déjà annoncé dans le haut de la prochaine Draft, de nombreuses franchises pourraient se laisser tenter…

Les actions de la semaine

Les actions spectaculaires sont nombreuses en championnat universitaire. Et cette semaine, il a été encore difficile de faire un choix. C’est pour cette raison que l’on vous en met trois pour le prix d’une !

La première, c’est cette incroyable conversion à deux points pour SMU dans le match contre Rutgers. A noter qu’il y aura triple prolongations et que Rutgers s’imposera finalement sur un score épique de 55 à 52 !

La seconde est cette fantastique réception en déséquilibre et à une main de DeAndrew White, le receveur d’Alabama, face à Georgia State.

Jamais deux sans trois ! Après son énorme « Hail Mary » la semaine dernière, Jameis Winston remet ça cette semaine avec une nouvelle action de haute volée !

A ne pas manquer en semaine 7

Texas vs Oklahoma (11)

Rencontre annuelle opposant les Longhorns aux Sooners, le « Red River Rivalry Game » va être d’une importance cruciale cette année et tout spécialement pour Mack Brown, le coach texan. Beaucoup pensent que Brown va devoir remporter la conférence Big 12 si il veut conserver son poste pour la saison 2014. Et comme l’histoire le démontre, il faudra certainement passer sur Oklahoma pour y parvenir. Le problème, c’est que les Longhorns n’ont plus battu les Sooners depuis quatre ans…

Washington (15) vs Oregon (2)

Enfin un vrai test pour Oregon et coach Mark Helfrich qui rencontrent pour la première fois de la saison une équipe classée dans le Top 25. Les prochaines semaines vont s’avérer capitales pour les Ducks puisqu’ils affronteront Washington, Stanford et UCLA. En face, les Huskies sont des vrais coupeurs de têtes ! Au cours des quatre dernières annees, ils ont fait tomber cinq équipes classées, dont quatre à domicile. Faîtes vos jeux !

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Signatures Free agency

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu