Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Avant match

NFL Semaine 6 : la preview de tous les matches du week-end

Le premier tiers de la saison se boucle. S’il n’est pas encore temps de se qualifier pour les playoffs, il ne faut pas se créer de handicaps et laisser filer des matches qui pourraient coûter cher dans deux mois. À ce petit jeu, les Texans devront par exemple s’imposer face aux Rams pour se relancer après trois défaites consécutives.

Du côté des belles affiches, deux des trois derniers champions s’affronteront dès 19 heures à Baltimore. Les Chiefs et les Raiders se retrouveront dans un même horaire pour une affiche beaucoup plus intéressante que l’an dernier.

À 22 heures, les Patriots et les Saints proposeront une opposition où, pour une fois, Tom Brady et ses coéquipiers semblent enfiler le costume d’outsider. L’étrange course de la NFC Est va continuer dans la nuit avec la rencontre Cowboys-Redskins.

Aaron Rodgers va proposer un gros test à la défense des champions en titre.

Aaron Rodgers va proposer un gros test à la défense des champions en titre.

Coup d’envoi dimanche à 19 heures
Baltimore Ravens (3-2) – Green Bay Packers (2-2)
La défense des Ravens parviendra-t-elle à annihiler Aaron Rodgers ? Le petit californien joue à un niveau de MVP cette saison, dans l’ombre de Peyton Manning, et parvient toujours à faire avancer son équipe. Troisième de la ligue, l’attaque de Green Bay parvient maintenant à s’appuyer sur un jeu de course décent grace à Eddie Lacy. C’est donc une équipe complète offensivement mais à la peine défensivement qui se présente à Baltimore. Le négatif exact des locaux: Joe Flacco n’émerge toujours pas de sa gueule de bois post-Super Bowl, et il faudra que Ray Rice et Bernard Pierce montre autre chose pour effrayer une défense plutôt efficace contre la course.

Buffalo Bills (2-3) – Cincinnati Bengals (3-2)
Le jeu de course des Bills, euphorique en ce moment, va pouvoir se mesurer à un vrai adversaire. La défense des Bengals est parvenue à éteindre Tom Brady et commence à effrayer pas mal de monde dans la ligue. La grosse interrogation de ce match est du coté des locaux, qui joueront avec Thaddeus Lewis, donc sans quarterback. Face à une défense discipliné, appeler sans cesse des jeux de courses risque de leur couter cher. La réintégration du capricieux Jairus Byrd sera l’autre point d’interrogation de ce match pourtant primordial à Buffalo pour tenter de retrouver un bilan équilibré.

Cleveland Browns (3-2) – Detroit Lions (3-2)
Le retour de brandon Weeden sera-t-il synonyme de victoire du coté de Cleveland ? Alors que l’ancien back-up de Tom Brady était dans une forme éblouissante, il a eu la mauvaise idée de se flinguer le genou et c’est donc Weeden, incapable de mener l’équipe à la victoire en début de saison, qui récupère la mène. Pour faciliter les choses, ce sera face à à l’impressionnant front seven des Lions, alors que la ligne offensive des Browns est solide comme du papier de soie… La partie ne sera pas pour autant facile pour Detroit, innofensive sans Calvin Johnson (deux field-goal face aux Packers…) et qui jouera une équipe accrocheuse en défense. Tout devrait donc se jouer sur un turnover malvenu, et l’avantage et du coté de Détroit sur ce plan là.

Houston Texans (2-3) – Saint Louis Rams (2-3)
Matt Schaub va-t-il enfin redorer son blason ? Face à la défense ridicule des Rams (23e, mais ils ont joués les Jaguars), cela pourrait être le cas. Alors que sur le papier, son équipe est une machine de guerre avec notamment un jeu au sol bicéphale Arian Foster/Ben Tate qui file des cauchemars à tous les coordinateurs défensifs, les erreurs – certes payées cash à chaque fois – de Schaub plombent son équipe. Leur chance, c’est que les Rams sont à peine moins poissard, et semblent dans le flou complet. Sam Bradford notamment, avec son pourcentage de passe complétée de 58%, ne devrait pas trop faire peur à la défense de Houston…

Minnesota Vikings (1-3) – Carolina Panthers (1-3)
Ce match est un camouflet pour Cristian Ponder. Déclaré apte, le jeune quarterback a tout de même été écarté au profit de Matt Cassel, pas vraiment un pari d’avenir. Qu’est-ce que cela va changer pour les Vikes ? Pas grand chose: l’attaque repose essentiellement sur Adrian Peterson, et cela va juste gommer les turnovers créés par le jeune quarterback. Mais la défense, qui a tout de même autorisé plus de 20 points aux Steelers qui n’en demandait pas tant, devra se régler. Les Panthers sont plus opportunistes et plus complets que Pittsburgh, et surtout ils n’autoriseront pas 30 points à Minneapolis comme les jaunes et noirs l’ont fait.

Le phénomène Terrelle Pryor va avoir un gros défi face à une équipe invaincue.

Le phénomène Terrelle Pryor va avoir un gros défi face à une équipe invaincue.

Kansas City Chiefs (5-0) – Oakland Raiders (2-3)
Quel bilan pour les Chiefs ! En un été, l’équipe s’est totalement relevée et elle affiche un bilan immaculé qui fait oublier le dernier exercice. Il ne faudra tout de même pas se relâcher face à Oakland, car leur défense est efficace – contre toute attente, 16em de la ligue- et que l’attaque avance très bien. Il ne faut pas leur demander de lancer le ballon, mais Terrell Pryor et Darren McFadden courent, et courent bien. Une bonne chose face à un front seven pas si bien organisé que cela…

New York Jets (3-2) – Pittsburgh Steelers (0-4)
Plus personne n’ose dire des jets qu’ils sont un cirque en tournée. Geno Smith vient de sortir une performance de mammouth face aux Falcons (16/20, 199 yards, 3 touchdowns et le drive de la victoire), et rien n’indique que la frêle défense des Steelers – qui aurait dit cela il y a même deux ans?- tienne mieux que celle d’Atlanta. Pire encore, l’attaque des Steelers est apathique voire pathétique, tandis que la défense des Jets est conforme aux attentes de Rex Ryan, deuxième au nombre de yards alloués. Pour les Steelers, le jeu sera donc de ne pas finir fanny…

Tampa Bay Buccaneers (0-4) – Philadelphia Eagles (2-3)
Que va bien pouvoir faire le pauvre Mike Glennon, parachuté dans une équipe de fou sans être préparé ? Face aux Cardinals, il avait tenu une mi-temps, et il faudra faire mieux face aux Eagles d’autant qu’il aura plus le ballon. Vincent Jackson et Mike Williams devraient être reposés, bonne nouvelle pour lui, mais pas sur que cela suffise même si la défense de Philadelphie est un véritable gruyère. En face, c’est Nick Foles qui pourra faire ses preuves sur un match entier. Michael Vick blessé (pléonasme), il avait parfaitement tenu la baraque pour mener les Eagles à la victoire, et tout le monde a hâte de voir ce qu’il peut donner sur un match en entier.

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Denver Broncos (5-0) – Jacksonville Jaguars (0-5)
Boucherie. Boucherie. Boucherie. Il n’y a rien de plus à dire. les Jaguars ne vont pas exister, Peyton Manning va se rapprocher de ses objectifs statistiques sur la saison complète et la seule interrogation est le nombre de touchdown qu’il ajoutera à son compteur. Monter à Denver ne permettra pas aux Jaguars de s’élever dans la hierarchie, et la course au first-pick semble bien entamée.

Seattle Seahawks (4-1) – Tennessee Titans (3-2)
Comment Ryan Fitzpatrick va-t-il se comporter face à la défense des Seahawks ? La seule chose à retenir du quarterback des Titans, c’est qu’il a une belle moustache. Sur le plan du jeu, c’est extrêmement limité, et cela risque de se voir d’autant que le très bon jeu de course du Tennessee aura fort à faire face à la défense des Seahawks. De plus, le front seven des Titans est laxiste contre la course, autorisant une moyenne de 4,3 yards par course (23em dans la ligue). Marshawn Lynch n’en demandait pas tant…

Jimmy Graham risque de torturer la défense de New England.

Jimmy Graham risque de torturer la défense de New England.

Coup d’envoi dimanche à 22h25
New England Patriots (4-1) – New Orleans Saints (5-0)
C’est LE match de la semaine. D’un coté, des Patriots surprenants qui attendent encore le retour de Rob Gronkowski mais qui bricole plutôt bien avec des receveurs rookies. De l’autre, des Saints que l’on n’imaginait pas à pareil fête en début de saison. La défense est bonne, encore 5em au nombre de points autorisés, et le duo Drew Brees/Jimmy Graham fonctionne à plein régime. Les attentes sont autour de Tom Brady, surement vexé de ne pas avoir rejoint son adversaire aux nombres de matchs d’affilés avec au moins un touchdown au compteur. Il aura surement à cœur de se rattraper…

San Francisco 49ers (3-2) – Arizona Cardinals (3-2)
Les Cardinals sont sur courant alternatif depuis le début de saison, mais il leur faudra atteindre un pic pour espérer géner les 49ers à domicile. Certes, Colin Kaepernick est très loin d’être impérial, voir carrément décevant depuis le début de l’année. Mais Frank Gore et sa défense le sauve de bien de situations compliquées, et les Cardinals sont bien trop friable en attaque pour espérer inquiéter les 49ers. 14em défense, les Cardinals sont la 30em attaque de la ligue et cela devrait se voir…

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi à 02h30
Dallas Cowboys (2-3) – Washington Redskins (1-3)
Dans la division des traines-savate, ce match aura son importance. Personne n’est éliminé, mais il est quasiment sur qu’ils n’auront qu’une place tant la course à la wild-card leur semble interdite, à cause de leurs bilans. Avantage aux Cowboys, qui ont fait douter Peyton Manning dans un match légendaire. Si Tony Romo peut marquer 48 points à la défense des Broncos, il devrait facilement battre quelques records face à celle des Redskins, particulièrement nulle depuis le début de l’année. Et un RGIII sur une jambe ne devrait pas être en mesure de résister comme Peyton Manning a pu le faire…

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 02h40
San Diego Chargers (2-3) – Indianapolis Colts (4-1)
Ça y est. Philip Rivers a craqué, et lancé 3 interceptions en un match. Il faudra corriger la mire, mais il est un joueur de série, et tout porte à être pessimiste à son sujet. D’autant qu’en face, Andrew Luck marche sur l’eau et devrait déchirer la défense des Chargers façon confettis. Onzième de la ligue, la défense d’Indianapolis a toutes les armes pour gêner un Rivers même en forme. 27em défense de la ligue, cela devrait être beaucoup plus compliqué pour San Diego de juguler à la fois Luck et Trent Richardson…

Au repos : Falcons, Dolphins

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Preview NFL 2018
Fiches avant-saison
Parier en ligne avec :
21-Oct à 15:30 LAC 1.27 pariez 3 TEN
21-Oct à 19:00 CHI 2.1 pariez 1.55 NE
21-Oct à 19:00 IND 1.25 pariez 3.1 BUF
21-Oct à 19:00 JAX 1.38 pariez 2.5 HOU

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu