Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Tableau noir

Tableau noir : Eli Manning

Très souvent, dans le tableau noir, ce sont des jeux positifs, voire de grosses performances qui sont mis en avant et décryptés. Et si pour une fois le tableau noir s’attardait quelques instants sur une performance d’un autre genre ? Mettre en avant la très bonne lecture d’un jeune rookie, l’excellent travail d’un lineman offensif, c’est bien. Mais s’intéresser à un joueur réputé qui craque totalement, c’est intéressant également.

En lançant trois nouvelles interceptions, Eli Manning semble vouloir suivre le rythme des touchdowns lancés par son frère. Les trois interceptions ont d’ailleurs des causes bien différentes, montrant que le jeune Manning a bien des soucis en ce début de saison.

En NFL, une partie des interceptions sont dues à des mauvaises communications entre le quarterback et son receveur. Il est donc temps de s’intéresser à l’une des trois interceptions lancées par Eli Manning, et plus précisément celle qui a été retournée pour un touchdown.

Encore une fois, cette chronique se fait avec l’aimable autorisation de ProFootballFocus.com.

Un très grand nombre d’attaque utilisent en NFL des routes de type « option » pour certains de leurs receveurs. L’exemple souvent mis en avant est Stevie Johnson des Bills qui a une forte capacité à courir ces routes. Le concept d’une route option, est qu’elle va dépendre de la couverture mise en place par la défense. En clair, le quarterback lit la défense, son receveur fait de même, et il faut que les deux aient eu la même lecture pour que le jeu fonctionne. Si les deux joueurs offensifs ne font par contre pas la même lecture … gare à l’accident.

New York Giants @ Chicago Bears, 1er Quart-Temps, 10 minutes 01 à jouer.

Les Giants utilisent régulièrement des routes de type option lorsqu’ils sont en attaque. Malheureusement, cela met actuellement en avant qu’Eli Manning n’est pas sur la même longueur d’onde que ses receveurs.

Sur le jeu étudié, le problème de communication entre Manning et Reuben Randle a notamment été causé par un excellent Tim Jennings. En effet, le cornerback des Bears s’était aligné avec sa défense sous une certaine formation pré-snap, mais a défendu différemment une fois le jeu lancé. Randle l’avait remarqué et s’était adapté, contrairement à Manning qui ne l’avait pas vu.

1306AN1

Avant le snap, la défense des Bears ont clairement montré une formation de type cover-3 (ce qui signifie que le safety ainsi que les deux cornerback sont en couverture de zone en profondeur). Pour contrer ce type de défense, les attaques utilisent régulièrement des route de type hith ou hook (qui sont des routes où le receveur s’arrête après quelques pas et s’oriente vers son quarterback) et c’est ce qu’avaient mis en place les Giants. Le seul problème de ce jeu est que Jennings avait « menti » sur sa couveture. A la place de partir en profondeur afin de couvrir les route de type go, fade et autre, Jennings a cherché à contrer la route hitch de Randle en gardant les yeux rivés sur Eli Manning de bout en bout.

1306AN2

Alors qu’en bas du schéma, le cornerback Zackary Bowman a ouvert ses épaules afin de partir en profondeur, Manning a cherché à se connecter avec Randle en face de qui se trouvait Jennings. Ce dernier était d’ailleurs posté de manière à couvrir les routes courtes, ce qui aurait du mettre Manning en état d’alerte. Il s’agissait d’une lecture relativement simple qu’Eli Manning n’a pas su faire contrairement à Randle qui a alors cherché la profondeur. En effet, pour le receveur, il était tout à fait clair qu’en contournant le cornerback et en allant chercher la profondeur, il aurait été possible de filer au touchdown. Néanmoins, Manning a forcé sa passe malgré sa mauvaise lecture.

1306AN3-1024x555

Manning est en très grande partie responsable  de cette interception, car dans un schéma de type option, il est très dangereux de n’envisager qu’une seule route. Dans cet exemple, Manning n’a pas un seul instant cherché à lancer autre chose qu’une passe pour une route hitch. Même si le manque d’agrésivité et de réaction de Randle a facilité le travail de Jennings et peut être reproché au receveur, le quarterback a clairement fait une mauvaise lecture et a transformé ce qui aurait pu être un touchdown pour les Giants en touchdown pour les Bears.

Cet exemple permet d’illustrer comment les défenses peuvent truquer leur couverture pour semer le doute dans la tête du quarterback adverse, et comment il est possible de contrer des jeux de type option. Cela permet également de mettre en évidence que la connexion entre un quarterback et ses receveurs est primordiale, tant sur le timing que sur la lecture des défenses adverses.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Signatures Free agency

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu