Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

NCAA

Le journal de la NCAA – Semaine 7 : Hécatombe dans le Top 25!

Cette saison, Touchdown Actu vous propose chaque semaine un récapitulatif complet de la semaine écoulée en NCAA. Match de la semaine, zoom sur un joueur-star du championnat, les futures rencontres à ne pas manquer… tout pour garder un œil sur les futures stars de la NFL.

Le match de la semaine

Oklahoma (12) vs Texas: 20-36

Le soulagement marquait le visage de Mack Brown au terme de la rencontre

Le soulagement marquait le visage de Mack Brown au terme de la rencontre

15 ans. Mack Brown est le coach des Texas Longhorns depuis 1998. Et pourtant, avant ce match, il était plus que jamais sur la sellette. Selon ses principaux détracteurs, Brown a toujours eu sous la main un effectif de grande qualité, pouvant nourrir les plus grandes ambitions et il semble que l’entraîneur n’ait jamais satisfait complètement l’opinion public. A l’heure actuelle, il n’a plus le choix et il doit remporter la conférence Big 12. Pour réussir cet objectif, il fallait remporter le match annuel de la « Red River Rivalry » au Cotton Bowl face aux redoutables Sooners de l’Oklahoma.

Et tout a commencé de la meilleure des manières pour les Longhorns qui ouvrent le score en premiers sur un field goal après 5 minutes de jeu. Ce qui n’est pas anodin puisque c’est la première fois que Texas ouvre le score dans ce match rivalité depuis 2009, date de leur dernière victoire. Malgré tout, les Sooners les rejoignent rapidement au score. Mais en fin de premier quart-temps, le lineman Chris Whaley intercepte Blake Bell et retourne le ballon dans la end zone pour offrir 7 longueurs d’avance à Texas. Un avantage que les Longhorns ne lâcheront plus ! En second quart-temps, Case McCoy se connecte avec Marcus Johnson pour un touchdown de 59 yards. Le kicker Anthony Fera rajoute deux fields goal dans l’escarcelle. Les Sooners parviennent tant bien que mal à marquer grâce à Damien Williams mais c’est bien Texas qui pointe logiquement en tête à la pause 23 à 10.

En seconde période, les coureurs texans continuent le travail de sape entamé au début de match. Johnathan Gray enregistre 123 yards alors que Malcolm Brown y ajoute ses 120 yards. Mais c’est Daje Johnson qui va enflammer encore plus un public déjà très animé grâce à un fantastique retour de punt de 85 yards. Dans les tous derniers instants du 3e quart-temps, Case McCoy (190 yards, 2 touchdowns et 1 interception) trouve Mike Davis qui creuse l’écart 36-13. Dans le dernier quart-temps, Geneo Grissom marque pour les Sooners sur interception mais il est déjà bien trop tard. A 5 minutes du terme, Jackson Jeffcoat sacke Blake Bell (133 yards et 2 interceptions) sur une 4e tentative et scelle la victoire des Longhorns sur le score de 36 à 20.

Texas remporte donc le « Red River Rivalry Game » pour la première fois depuis 2009. Mack Brown peut souffler pour le moment mais sa place pour 2014 est loin d’être assurée. Il va falloir confirmer dans deux semaines contre TCU.
Pour Oklahoma, ca se passe dès la semaine prochaine avec une rencontre contre Kansas.

Autres principaux résultats

Dans les autres résutats, Clemson (3) s’impose face à Boston College 24 à 14 avec, comme toujours, un très bon Tajh Boyd (334 yards et 1 touchdown). Avec cette victoire, Les Tigers se préparent de la meilleure des façons avant d’affronter Florida State le week end prochain.

Un jeu au sol dominateur permet à Alabama (1) de s’imposer facilement face à Kentucky 48-7. T.J. Yeldon court pour 124 yards et 2 touchdowns tandis que Kenyan Drake ajoute 106 yards et 2 touchdowns.

Oregon (2) domine Washington (16) 45 à 24 dans leur premier gros test de la saison et démontre qu’il faudra compter sur les Ducks dans la course au titre national. Mariota, lui, affiche ses prétentions pour le Heisman Trophy en rendant une magnifique copie de 366 yards et 3 touchdowns à la passe assortis de 88 yards et 1 touchdown au sol.

Texas A&M (9) a eu chaud aux étiquettes ! Les Aggies s’imposent de justesse face à Ole Miss sur un field goal dans les toutes dernières secondes 41-38. Pour sa part, Johnny Manziel enregistre une feuille de stats de 346 yards et 1 interception par les airs et 124 yards et 2 touchdowns au sol.

La défense de LSU (10) limite Florida (17) à 240 yards et permet aux Tigers d’empocher la victoire sur le score de 17 à 6. Pour la première fois cette saison, LSU empêche leurs adversaires du jour de franchir la end zone.

Jadeveon Clowney (1 tackle), toujours aussi transparent, n’a pas beaucoup pesé dans la large victoire de South Carolina (14) sur Arkansas 52-7. Connor Shaw (219 yards, 3 touchdowns) et Mike Davis (128 yards, 1 touchdown) ont fait l’essentiel du travail pour l’attaque des Gamecocks.

Pour la première fois depuis le début de la saison, les Bears de Baylor (15) ont marqué moins de 69 points, mais ils assurent l’essentiel en s’imposant sur le terrain de Kansas State 35-25. Encore une fois, Bryce Petty a été excellent en compilant 332 yards et 3 touchdowns.

Moins dominant qu’à son habitude, Teddy Bridgewater (310 yards, 2 touchdowns et 1 interception) a eu besoin de l’aide de sa défense pour permettre à Lousiville (8) de gagner face à Rutgers 25-15. Gary Nova a été sacké à huit reprises, intercepté par 4 fois et le jeu au sol des Knights a été limité à 12 petits yards de gain.

Les surprises ont été nombreuses cette nuit et les joueurs de Stanford (5), Georgia (7), Michigan (18) et Northwestern (19) vont certainement se lever avec la gueule des bois !
La défense d’ Utah a tenu bon dans le dernier quart-temps et s’offre le luxe d’infliger au Cardinal sa premiere défaite de la saison 27-21. Pour la première fois de leur histoire, les Utes s’imposent à domicile face à un programme du Top 5.
Dans le même temps, les Dawgs se sont inclinés à domicile 26-41 face à la surprenante équipe de Missouri (25) qui enregistre jusqu’à présent un bilan parfait de 6-0. Les erreurs d’Aaron Murray, coupable de 3 pertes de balle (2 interceptions et 1 fumble) ont couté très cher à Georgia.
Les Wolverines s’inclinent au bout de 4 prolongations face à Penn State 40-43. Bill Belton est le héros de la soirée puisque c’est son touchdown de 2 yards qui permet aux Nittany Lions de s’imposer.
De leur côté, les Wildcats de Northwestern ont à peine existé dans la défaite face à Wisconsin 6-35. Une victoire des Badgers qui récompense un très bon travail défensif ainsi qu’un jeu au sol très efficace (286 yards dont 172 pour Melvin Gordon).

Les actions de la semaine

Les joueurs de Missouri n’ont pas fait que gagner contre Georgia. Ils l’ont fait avec la manière !

Et puis qui a dit que les linemen ne sont pas athlétiques ? La preuve avec Chris Whaley, le defensive tackle de Texas.

Zoom sur : C.J. Mosley

CJ Mosley est un des grands favoris pour le Butkus Award.

CJ Mosley est un des grands favoris pour le Butkus Award

Depuis le début de la saison, les louanges pleuvent lorsqu’il est question de la défense du Crimson Tide. Mis à part Texas A&M, aucune équipe n’est parvenue à leur inscrire plus de 10 points. Les talents sont partout dans l’escouade défensive d’Alabama, de Clinton-Dix à Hubbard en passant par Stinson. Mais le leader incontesté n’en reste pas moins le linebacker senior C.J. Mosley. Des son année freshman, il devient vite un élément indispensable à Nick Saban. Au cours de ses trois premières années, il forme une escouade de linebackers effrayante avec Nico Johnson, Courtney Upshaw et Dont’a Hightower.

Ses trois compères partis pour la grande ligue, Mosley a pris la défense d’Alabama à son compte. Bien qu’il ne possède pas encore la renommée de ses ex-camarades, son potentiel NFL semble être bien supérieur. A l’aise dans la défense contre la course, il excelle dans la couverture grâce à son intelligence, sa lecture du jeu et sa rapidite d’exécution. Sans aucun doute, Mosley ne bénéficie pas du respect qu’il mérite, notamment à cause du calendrier peut-être trop facile du Crimson Tide. En tout cas, il est certainement le meilleur défenseur de la conférence SEC et un des meilleurs du pays. A coup sûr, son nom se trouvera dans la discussion pour le Butkus Award, récompensant le meilleur linebacker du pays, mais aussi dans le haut de la Draft 2014.

A ne pas manquer en semaine 8

Clemson (3) vs Florida State (6)

Cette rencontre est de loin LE match à suivre lors de cette semaine 8. Evidemment, le vainqueur de la conférence ACC sera désigné en décembre mais comme on a pu le voir au cours des saisons précédentes, ce duel est souvent révélateur de l’issue finale. Proposant un style de jeu léché grâce en partie aux deux quarterbacks ultra-talentueux, Tajh Boyd et Jameis Winston, le spectacle devrait être au rendez-vous samedi prochain.

Stanford (5) vs UCLA (11)

Stanford n’avait certainement pas prévu de perdre face aux Utes de Utah et il a certainement déjà grillé son joker dans la course à un Bowl du BCS. La victoire sera donc impérative face au UCLA de Brett Hundley, toujours invaincu. Les joueurs du Cardinal auraient certainement préféré rencontrer un autre adversaire dans l’optique de relancer une bonne dynamique. Un match de conférence qui devrait valoir son pesant de cacahuètes.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Signatures Free agency

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu