Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

NCAA

Le journal de la NCAA – Semaine 8 : Florida State écrase Clemson et envoie un message !

Cette saison, Touchdown Actu vous propose chaque semaine un récapitulatif complet de la semaine écoulée en NCAA. Match de la semaine, zoom sur un joueur-star du championnat, les futures rencontres à ne pas manquer… tout pour garder un œil sur les futures stars de la NFL.

Le match de la semaine

Kelvin Benjamin a ouvert le score pour Florida State

Kelvin Benjamin a ouvert le score pour Florida State

Clemson (3) – Florida State (5) : 14-51

Ce match choc entre deux cadors de la conférence ACC était impatiemment attendu. Défaits lors des cinq derniers matchs au Memorial Stadium de Clemson, les Seminoles avaient à cœur de montrer ce qu’ils avaient dans le ventre. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les Tigers risquent de s’en souvenir ! Le duel à distance entre deux des meilleurs quarterbacks de leur génération était aussi à suivre avec la plus grande attention. Le match a démarré avec deux potentiels Heisman Trophy et il s’est terminé avec un seul.

Sur la première action du match, Telvin Smith arrache le ballon au tight end Seckinger et Terrence Brooks recouvre le cuir pour les Seminoles. C’est alors que Jameis Winston entre en jeu. Dans un stade particulièrement bruyant, le jeune quarterback ne se déconcentre pas et ouvre les hostilités par un touchdown sur une passe de 22 yards pour Kelvin Benjamin après seulement deux jeux. Le score s’alourdit par la suite, tout d’abord sur un field goal, puis sur un fumble perdu par Tajh Boyd et retourné jusque dans la end zone par Mario Edwards Jr. Le quarterback des Tigers parvient à sauver les meubles juste avant la fin du 1e quart-temps en trouvant Sammy Watkins dans l’en-but. 17-7.
Au cours du deuxième quart-temps, Clemson ne parvient pas à trouver la faille. Pendant ce temps, le playcall des Seminoles est excellent : pour contourner les blitz, Winston lance une passe courte pour Rashad Greene qui s’en va inscrire un touchdown de 72 yards. En fin de second quart, Joyner intercepte Tajh Boyd dans la moitié de terrain de FSU. Aguayo ajoute un field goal juste avant la mi-temps. 27-7.

Au retour des vestiaires, les Seminoles ne lèvent pas le pied. Encore une fois sur une passe courte, Jameis Winston trouve Rashad Greene pour son second touchdown de la soirée après avoir slalomé entre les défenseurs. Quelques jeux plus tard, Tajh Boyd se fait une nouvelle fois intercepter. La sentence sera infligée par le bourreau Jameis Winston lui-même sur une course de 4 yards.
Devonta Freeman ajoute un nouveau touchdown par la course dès le début du dernier quart-temps. 48-7. Le score aurait pu être plus lourd. En effet, à 8 minutes de la fin du match, le quarterback floridien trouve O’Leary pour 94 yards mais se fait stopper juste avant de passer la ligne d’en-but. Cole Stoudt, qui a remplacé Tajh Boyd en fin de match, réduit le score avant le coup de sifflet final sur une course de 2 yards mais cela restera anecdotique. Score final : 14-51.

Jameis Winston (444 yards, 3 touchdowns et 1 interception par les airs, 1 touchdown au sol) a montré au cours de ce match toute l’étendue de son talent. La défense de FSU a effectué un travail remarquable pour limiter Tajh Boyd (156 yards, 1 touchdown, 2 interceptions et 1 fumble), passé complètement au travers.
Grâce à cette victoire, les Seminoles envoient un message entendu de l’Alabama jusqu’à l’Oregon, en montrant qu’il faudra compter sur eux dans la course au titre national cette année.

Autres principaux résultats

En perdant à domicile contre UCF 38-35, Louisville (8) voit ses chances de participer à la grande finale du BCS réduites à néant, malgré un calendrier plus qu’abordable. Par la même occasion, la perspective d’obtenir le Heisman Trophy s’éloigne pour Teddy Bridgewater (341 yards et 2 touchdowns).

Jordan Lynch enregistre 316 yards à la course, record de la division FBS pour un quarterback, et permet à Northern Illinois (23) de s’imposer face à Central Michigan 38-17.

Malgré les 4 interceptions lancées par Stephen Morris, les Hurricanes de Miami (10) parviennent à s’imposer face à North Carolina 27-23 et demeurent invaincus depuis le début de la saison.

Alabama (1) empoche aisément la victoire face à Arkansas 52-0. Si McCarron a maîtrisé (180 yards et 3 touchdowns), c’est le jeu au sol du Crimson Tide qui a déroulé (111 yards et 1 touchdown pour Henry, 104 yards et 2 touchdowns pour Drake, 88 yards et 1 touchdown pour Yeldon).

L’attaque d’Oregon (2) a encore une fois démontré toute sa puissance avec un total de 719 yards dans la victoire face à Washington State 62-38. Marcus Mariota enregistre 327 yards et 2 touchdowns auxquels il faut ajouter 67 yards et 1 touchdown à la course.

Pour sa première titularisation en remplacement de Franklin, blessé, Maty Mauk mène Missouri (14) à la victoire face à Florida (22) 36-17. Les Tigers continuent donc leur parcours sans faute et pointent en haut du tableau dans la très relevée conférence SEC.

Rien ne va plus à Georgia (15) puisque les Dawgs ont encaissé leur 3e défaite de la saison, la seconde consécutive, lors de leur déplacement à Vanderbilt. Les Commodores inscrivent 17 points sans rien encaisser dans le 4e quart-temps et s’imposent finalement 31-27.

Grosse désillusion également pour South Carolina (11) qui s’incline face aux Volunteers du Tennessee 21-23. A noter que le quarterback des Gamecocks, Connor Shaw a quitté ses camarades à cinq minutes de la fin du match à cause d’une blessure au genou.

Ole Miss s’impose sur le fil 27-24 face à LSU (6) grâce a un field goal tardif d’Andrew Ritter à deux petites secondes de la fin du match.

Toujours dans le rayon des défaites surprises dans la conférence SEC, le Texas A&M (7) de Johnny Manziel (454 yards, 4 touchdowns et 2 interceptions) se fait surprendre par Auburn (24) qui s’impose 45-41. Les Tigers ont pu bénéficier, comme très souvent, d’un jeu au sol dévastateur (379 yards au total).

En revanche, tous les voyants sont au vert pour Ohio State (4) qui domine Iowa 34-24. Les Buckeyes ont pu compter sur un Braxton Miller très propre (22/27 pour 222 yards et 2 touchdowns) et sur un Carlos Hyde décisif (149 yards et 2 touchdowns).

Dans le match rivalité de la conférence PAC-12 entre Stanford (13) et UCLA (9), c’est le Cardinal qui s’impose 24-10 grâce à une défense qui a su maîtriser Brett Hundley (192 yards pour 1 touchdown et 2 interceptions).

Arizona State démolit Washington (20) 53-24 grâce en partie à une superbe défense contre la course qui a annihilé le meilleur coureur actuel, Bishop Sankey (22 yards, 1 touchdown).

Les actions de la semaine

Il y a deux semaines, on vous montrait la fabuleuse réception de DeAndrew White, le receveur d’Alabama. Cette semaine, c’est Kodi Whitfield, de Stanford, qui est à l’affiche !

Après son énorme plaquage la saison dernière sur le coureur de Michigan, Vincent Smith, Jadeveon Clowney remet ça cette année face à Rajion Neal de Tennessee !

 Zoom sur : Jadeveon Clowney

Jadeveon Clowney a une place quasi-assurée dans les 3 premiers de la prochaine Draft

Jadeveon Clowney a une place quasi-assurée dans les 3 premiers de la prochaine Draft

Chaque semaine depuis le début de la saison, TouchdownActu vous présente un joueur-star qui a réalisé une belle performance lors du week-end. Au vu de ses tristes prestations jusqu’ici, on vous gardait Jadeveon Clowney bien au chaud jusqu’au jour où il réaliserait un bon match. A défaut d’avoir été excellent, le Gamecock a été très bon et c’est, sans aucune hésitation, qu’on a décidé de vous le présenter au risque de ne plus pouvoir le faire par la suite.

Pour sa première saison à South Carolina, Clowney enregistre 36 tackles dont 12 pour perte de terrain. Il y ajoute également 8 sacks ce qui le classe 8e dans la conférence SEC dans cet exercice. Il est élu dans l’équipe All-Freshman de la conférence. En 2012, le defensive end est déjà perçu comme le meilleur défenseur du championnat. Il termine sa saison sophomore avec 54 tackles dont 23 pour perte de terrain, 13 sacks et 3 fumbles forcés. Il termine 6e dans la course au Heisman Trophy. Les avis sont unanimes : Clowney est un de ces rares défenseurs capables de changer le cours d’un match. A l’aube de sa 3e année, il est attendu par tous. Il déçoit, n’enregistrant que 2 sacks depuis le début de la saison, et sa motivation est pointée du doigt.

Face aux Volunteers du Tennessee, Clowney montre un tout autre visage et, si il n’enregistre aucun sack, il rend une copie de 7 tackles dont 3 pour perte de terrain rien qu’en 1e mi-temps. Et pourtant, sa tâche n’était pas des plus aisées puisqu’il affrontait directement le tackle « Tiny » Richardson, attendu dans le premier tour de la prochaine Draft. Un duel que Clowney a dominé puisqu’il a remporté 22 des 38 faces-à-faces l’opposant au lineman lors de ce match.
Malgré une saison difficile, le junior est attendu dans les trois premières places de la Draft 2014, notamment grâce à ses qualités athlétiques hors-normes. A l’instar de joueurs comme Andrew Luck, Clowney est vu comme une perle rare que l’on trouve une fois tous les dix ans. Et c’est pour cette raison qu’il semblerait que, peu importe la qualité de sa saison, il devrait être sélectionné dans les premières places en mai prochain.

A ne pas manquer en semaine 9

Oregon (2) vs UCLA (9)

Après avoir été dominé face à Stanford en semaine 8, c’est un nouveau match au sommet dans la conférence PAC-12 qui attend les Bruins puisqu’ils se déplacent chez les Ducks d’Oregon, toujours invaincus depuis le début de la saison. Les places étant chères pour les Bowls de fin d’année, une nouvelle défaite pourrait sonner le glas des hommes de Jim Mora. En face, Oregon est plus que jamais en route pour son objectif, à savoir la finale nationale du BCS. Un très beau duel à distance en perspective entre les deux quarterbacks, Brett Hundley et Marcus Mariota.

Alabama (1) vs Tennessee

Après avoir dominé South Carolina, les Volunteers s’attaquent à un plus gros morceau : les doubles-champions en titre, le Crimson Tide. Bien que les choses vont être plus difficile pour Tennessee, Antonio Richardson a déjà lancé les hostilités en déclarant qu’il n’y avait pas à avoir peur d’Alabama. A l’issue de la rencontre, on saura si il avait raison.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Preview NFL 2018
Fiches avant-saison
Parier en ligne avec :
16-Oct à 2:15 GB 1.18 pariez 3.65 SF
19-Oct à 2:20 ARI 2 pariez 1.6 DEN
21-Oct à 15:30 LAC 1.3 pariez 2.85 TEN
21-Oct à 19:00 CHI 2.25 pariez 1.48 NE

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu