Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Tableau noir

Tableau noir : Panthers – Buccaneers

Les Buccaneers sont en train de voir leur saison se transformer en un véritable cauchemard. Entre le « fiasco Josh Freeman » et autres soucis bactériens, le head coach Greg Schiano commence à perdre son vestiaire. Alors qu’ils ont au sein de leur défense l’un des meilleurs cornerbacks de la ligue, Darrelle Revis, les Buccaneers utilisent des schémas de couvertures pour le moins étranges, offrant de grandes opportunités à leurs adversaires. Pour ne citer qu’un exemple des consignes étranges de couverture, Greg Schiano semble avoir demandé à son linebacker le plus athlétique, Lavonte David, de couvrir le coureur adverse en un contre un sur pratiquement tous les jeux adverses. Pendant que David suit le coureur adverse comme son ombre, il crée également un trou dans la couverture défensive qui doit être comblé mais que ne l’est pas à chaque fois … C’est en comprenant ceci et en remarquant le manque de discipline défensive des Buccaneers que les Panthers ont pu inscrire l’un des touchdowns les plus simples depuis ce début de saison.

Carolina Panthers @ Tampa Bay Buccaneers, 1er Quart-Temps, 4 minutes 52 à jouer

Sur une 3e-&-goal, les Panthers se sont placés en « heavy formation » (formation sans receveur écarté, avec 2 tightends, un fullback et un coureur) laissant entrevoir une course en force. Même si cette formation permet très souvent d’engranger quelques yards à la course, la défense se devait d’envisager une passe et offrir une couverture aérienne dans ce cas.

TN Panthers 1

Alors qu’il n’y avait aucun receveur écarté dans cette formation, les Panthers ont quand même envoyé quatre cible différentes pour Cam Newton. Il est même possible d’en voir une cinquième avec le coureur Mike Tolbert qui a réalisé une route « hook » (une route en ligne droite avec un crochet vers le quarterback) sur la ligne de scrimmage sans avoir eu à bloquer qui que ce soit sur la feinte de course. Aussi surprenant que cela puisse paraître, les Buccaneers ont réussi à laisser trois des cinq cibles complètement démarquées, offrant l’une des pires couvertures de la saison.

TN Panthers 2

Le premier souci rencontré par la défense de Tampa Bay est le temps de réaction à la « play action » (feinte de transmission au coureur pour finalement un jeu de passe). Le milieu du terrain a été complètement attaqué par la défense des Buccaneers, mais qui ont mis trop de temps avant de se rendre compte de la feinte. Pendant que Lavonte David s’occupait de couvrir le fullback parti sur une route « flat » (course à plat longeant la ligne de scrimmage), trois défenseurs avaient été assignés à la couverture de Mike Tolbert, laissant la end-zone terriblement vide défensivement parlant.

Darrelle Revis a du rester en couverture profonde au fond de la end-zone , comme si toute la couverture aérienne lui était confiée, résumant un peu son début de saison au sein de sa nouvelle franchise. La manière dont Mark Barron, Maon Foster et Jonathan Casillas ont défendu sur les tightends adverses a été plus qu’étrange en les laissant totalement filer seuls dans la end-zone. C’est un peu comme si les défenseurs pensaient qu’il y avait un douzième et un treizième défenseurs derrière eux.

Malgré cette couverture désastreuse, les Bucs ont failli réussir à obtenir quelque chose de ce jeu. Le « six-man rush » (blitz avec six défenseurs) a permis a Daniel Te’O-Nesheim de blitzer Cam Newton sans opposition. Le quarterback n’a néanmoins eu qu’à repousser assez facilement son adversaire puis se connecter avec son tightend Greg Olsen pour un touchdown.

Peu importe à quel point la défense de Tampa Bay a été proche d’un sack ou non. La couverture était réellement pauvre dans sa conception, et encore plus dans sa mise en pratique. Soit le staff a uniquement compté sur son « overload blitz » (blitz asymétrique visant un des deux côtés de la ligne offensive) pour bloquer le jeu adverse, soit la couverture n’a pas du tout été respectée par les joueurs. L’expression « offrir sur un plateau » représente bien la manière dont les Buccaneers ont donné le touchdown aux Panthers. Le pire dans tout ça, c’est que ce touchdown n’a été que le premier de trois touchdowns « cadeaux » offerts par l’équipe de Tampa Bay au cours de la rencontre.

TN Panthers 3

On peut décemment parler de point de non-retour pour Greg Schiano, qui en plus de s’être mis les fans à dos, n’a pas su trouver de réponse pour les difficultés rencontrées. Des erreurs de coaching et d’assignement défensif tels que celui vu plus haut sont trop flagrants pour être corrigés en cours de saison.

Alors qu’ils ont en leur sein l’un des meilleurs cornerbacks de la ligue, capable de sortir un receveur de la fiche statistique, les Buccaneers et leur staff se sont contentés d’offrir de tels espaces à divers receveurs que Darrelle Revis n’a rien pu faire.

Au passage, sur les treize dernières rencontres des Buccaneers, douze se sont soldées par des défaites.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Preview NFL 2018
Fiches avant-saison
Parier en ligne avec :
21-Oct à 15:30 LAC 1.27 pariez 3 TEN
21-Oct à 19:00 CHI 2.1 pariez 1.55 NE
21-Oct à 19:00 IND 1.25 pariez 3.1 BUF
21-Oct à 19:00 JAX 1.38 pariez 2.5 HOU

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu