Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Résumés

NFL semaine 8 (21h) : Terrelle Pryor mène les Raiders à la victoire, les Broncos se font un peu peur

Si vous vouliez du suspense dans cette série de match à 21h, il valait mieux ne pas regarder du côté de Cincinnati ou d’Arizona. Les Bengals s’offrent le carton de la semaine en humiliant les Jets 49 à 9. Quand aux Cardinals, ils ont fait vivre l’enfer à Matt Ryan pour l’emporter à la maison.

Côté surprise (en est-ce vraiment une?), les Raiders battent les Steelers sur le fil après une remontée de ceux-ci pourtant menés 21 à 3. Enfin, Peyton Manning et les quarterbacks des Redskins se sont lancés dans un concours d’interception où la défense des Broncos est sortie victorieuse.

Pittsburgh Steelers (2-5) – Oakland Raiders (3-4) : 18-21

Terrelle Pryor est entré dans le livre des records de la ligue avec sa course folle.

Terrelle Pryor est entré dans le livre des records de la ligue avec sa course folle.

Dès le début, Terell Pryor (10/19, 87 yards, 2 int ; 106 yards au sol, 1 TD) annonce la couleur. Le quarterback traverse le rideau défensif des Steelers pour inscrire un touchdown de 93 yards (record NFL pour un quarterback !) qui donne l’avantage 0-7 aux Raiders après 5 secondes de jeu.

Avant que Pittsburgh ne parvienne à n’obtenir ne serait-ce qu’un first down, Oakland retourne dans la end-zone adverse grâce à une course de Darren McFadden (24 courses, 73 yards, 2 TD), 0-14 pour les locaux. Mais Pryor commet aussi des erreurs. Peu avant la fin du premier quart-temps, il est intercepté par Troy Polamalu. Ben Roethlisberger (29/45, 275 yards, 1 TD, 2 int) ne parvient pas à remonter suffisamment le terrain et les Steelers se contentent d’un field goal, 3-14.
Mais Darren McFadden a encore faim. Et à deux minutes de la pause, il inscrit un deuxième touchdown au sol, renvoyant les deux équipes au vestiaire sur le score de 21-3.

Les choses se tassent en 3e période. Mais au début du dernier quart-temps, Big Ben lance une superbe passe de 50 yards pour… Mike Jenkins, le cornerback adverse. Sauf qu’Oakland gâche cette opportunité avec un fumble recouvert par les Steelers. Et Pittsburgh marque enfin un touchdown lorsque Roethlisberger lance une passe de 9 yards pour Emmanuel Sanders (7 rec, 88 yards, 1 TD). 21-10 pour les locaux.

Les défenses reprennent alors le pas sur les escouades offensives. Celle d’Oakland se distingue même en récupérant un fumble des Steelers. Mais c’est finalement Pittsburgh qui a la balle à 1’30 de la fin. Et les Steelers s’offrent un brin d’espoir en marquant un touchdown grâce à Le’Veon Bell (13 ballons, 24 yards, 1 TD) puis en réussissant la conversion à 2 points. Ils sont alors à 18-21 mais la remontée de 97 yards en 18 secondes n’est tout simplement pas possible.

Denver Broncos (7-1) – Washington Redskins (2-5) : 45-21

Les Broncos commencent sur les chapeaux de roues. Sur sa première possession, Peyton Manning trouve Wes Welker (6 rec, 81 yards, 1 TD) dans la zone d’en-but, 7 à 0. Puis à la moitié de la seconde période, Robert Griffin III (15/30, 152 yards, 1 TD, 2 int) parvient, petit à petit, à remonter le terrain. Et 7 minutes et 95 yards plus tard, RG3 trouve Leonard Henkerson (1 rec, 7 yards, 1 TD) dans la end-zone adverse. Le score est de 7 partout à la mi-temps.

3 secondes. C’est le temps qu’il faut aux Redskins pour faire le break en début de 3e période. Peyton Manning (30/44, 354 yards, 4 TD, 3 int) lâche le ballon en voulant passer. Brian Orakpo parvient alors à le récupérer. Les Redskins lancent alors Alfred Morris (17 ballons, 93 yards, 1 TD) qui donne l’avantage aux siens, 14-7 Washington. Dès l’action suivante, Manning veut trouver Deymarius Thomas (7 rec, 75 yards, 1 TD) mais c’est Deangelo Hall qui intercepte et qui va inscrire un touchdown, 21-7. Sauf que c’est sans compter sur le retour de Manning en fin de match.

Mais sur la possession suivante, il se remet en ordre de marche. En 3 minutes, il remonte 75 yards et lance Monte Ball (11 ballons, 37 yards, 1 TD) qui court 4 yards pour finir dans l’en-but. Les Broncos réduisent l’écart, 14-21.
Au tout début du dernier quart-temps, les Broncos reviennent dans la end-zone. Sur une 4e tentative, Manning se connecte avec Joel Dreessen (2 rec, 9 yards, 1 TD), 21-21. Sur la possession suivante, le punter de Washington dévisse complètement et Manning repart des 35 yards adverse. Il n’a alors qu’à lancer le ballon à Knowshon Moreno (6 rec, 89 yards, 1 TD) pour que celui-ci aille redonner l’avantage aux siens. 28-21 pour Denver.

Manning et Griffin se font alors un petit échange d’interceptions. Echange qui tourne à l’avantage des Broncos puisque Manning lance un 3e touchdown ce soir, cette fois-ci pour Deymarius Thomas. Et les Broncos sont à 38-21. Nouvel échange d’interceptions entre les quarterbacks. Sauf que Kirk Cousins (5/9, 48 yards, 2 int) prend la place de Griffin, touché au genou, après la 3e interception de Manning. Et, pour rester dans l’esprit de son quarterback titulaire, il lance à son tour une interception que Dominique-Roger Cromartie retourne en touchdown. 45-21. 38 points en deuxième mi-temps pour les Broncos, record NFL égalé.

New York Jets (4-4) – Cincinnati Bengals (6-2) : 9-49

MJones

Marvin Jones a sorti la perf’ des matchs de 21h avec 4 touchdowns en 8 réceptions et 122 yards

Soirée détente et opération destruction pour les Bengals ce soir. L’équipe de Cincinnati n’a fait qu’une bouchée des Jets tout au long du match. Après deux drives, les Bengals mènent 14-0 avec deux touchdowns aériens lancés par Andy Dalton (19/30, 325 yards, 5TD, 1INT) pour Marvin Jones et Jermaine Gresham.

La défense des Jets craque complètement ce soir et encaisse 3 touchdowns de plus sur des réceptions de Marvin Jones (8rec, 122 yards, 4TD), grand bonhomme de ce match. En attaque les Jets sont aussi à la ramasse. Ils ne marquent que trois field goals, et surtout Geno Smith (20/30, 159 yards, 2INT) est intercepté 2 fois et à chaque fois l’interception est transformée en touchdown. Tout cela fait que les Jets sont menés 49 à 9 au début du dernier quart. Rex Ryan fait entrer Matt Simms pour la fin du match mais cela ne change rien, les Bengals bloquent l’attaque des Jets et se contentent de faire descendre le chrono pour remporter sans aucun doute ce qui devient le match le plus facile de leur saison.

Atlanta Falcons (2-5) – Arizona Cardinals (4-4) :  13-27

Soirée difficile pour Matt Ryan (34/61, 301 yards, 1TD, 4INT)  sans ses receveurs stars et face à une défense des Cardinals toujours aussi agressive. Une défense d’Arizona bien aidée pour une fois par son attaque. En effet, les locaux marquent  trois touchdowns en première mi-temps. Carson Palmer (13/18, 172 yards, 2TD, 1INT) trouve d’abord Larry Fitzgerald (4rec, 48 yards, 1TD), puis c’est autour d’Andrew Ellington (15 courses, 154 yards, 1TD) de marquer sur une course de 80 yards et enfin un nouveau touchdown sur réception par Malcom Floyd. Entre temps, les Falcons ne marquent que deux field goals, 6-21.

Une performance qui permet à l’attaque de se reposer en deuxième mi-temps en ne marquant que deux field goals qui permettent aux Cardinals de mener 27 à 6. D’autant plus que la défense des Cardinals fait vivre l’enfer à Ryan. Le quarterback des Falcons est intercepté sur 4 de ses 5 drives en seconde mi-temps. Ryan parvient tout de même à trouver Drew Davis (5rec, 77 yards, 1TD) dans la end zone pour revenir à 13-27 à quatre minutes de la fin mais le mal est déjà fait.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Signatures Free agency

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une