Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Avant match

NFL semaine 9 : la preview de tous les matches du week-end

La saison est rentrée dans sa routine et ronronne doucement dans une semaine marquée par les déclarations fracassantes d’un jeune retraité, une deadline des transferts bien dead et un joueur qui boude parce que ses camarades se moquent de lui.

Pour cette floppée de match, beaucoup de rencontre des extrêmes entre leaders et cancres. Mais à y regarder de plus près, ce week-end sera très intéressant avec beaucoup d’oppositions de style. Les matchs Bills-Chiefs, Browns-Ravens et Patriots-Steelers promettent notamment d’être des sommets de football défensif.

Les attaques de feu des Colts et des Saints vont elles se mesurer face à de bonnes défenses, respectivement les Texans et les Jets. Si vous voulez voir des points, les rencontres Cowboys-Vikings, Redskins-Chargers et même Raiders-Eagles sont à enregistrer sur votre zapette.

Enfin, sommet de division lundi soir entre les Packers et les Bears. Dommage que Jay Cutler soit absent cependant…

Attention, cette semaine, les matches reviennent à leur horaire habituel !

Coup d’envoi dimanche à 19 heures
Dallas Cowboys (4-4) – Minnesota Vikings (1-6)

Viré par les Cowboys, Rob Ryan est en état de grâce depuis son arrivée à la Nouvelle-Orléans.

Viré par les Cowboys, Rob Ryan est en état de grâce depuis son arrivée à la Nouvelle-Orléans.

Il faut sauver le soldat Adrian Peterson. Le MVP en titre est méconnaissable cette saison, clairement pas aidé par ses linemen. Lorsqu’en plus ses quarterbacks font des petits tours et puis s’en vont, difficile de trouver une stabilité… Mais, plus grave encore, ce n’est pas leur principal défaut ! La défense est pire, et l’aligner face à Tony Romo, DeMarco Murray ou Dez Bryant risque d’être douloureux. Un match qui s’annonce enlevé, les Cowboys venant de décrocher la peu enviable place de pire équipe de la ligue en défense, autorisant en moyenne 422.5 yards par match. Rob Ryan est pris d’un fou rire, et Adrian Peterson pourrait en profiter pour se rappeler au souvenir des spectateurs.

New York Jets (4-4) – New Orleans Saints (6-1)
Cela pourrait être le match de Geno Smith, qui semble les cocher à l’avance. Un sur deux, et face aux bonnes équipes. Drew Brees représente un joli challenge, son attaque étant énorme (4e au classement des meilleures attaques aériennes, 19 touchdowns, 5 interceptions) et sa défense solide (11e, Rob Ryan repart de plus belle). La défense des Jets est très bonne, l’attaque s’adapte sans Santonio Holmes et Rex Ryan leur a vertement expliqué qu’il ne comptait pas prendre 49 points toutes les semaines. Suffisant pour faire un électrochoc ?

Buffalo Bills (3-5) – Kansas City Chiefs (8-0)
Les Chiefs se présentent donc en leader sur les bords du Lac Erie, une surprise pour tout le monde. Mais, dans un match où les équipes vont allègrement manger le chronomètre, les Chiefs pourrait bien se faire surprendre. Les deux franchises sont parmi celles qui jouent le plus de snaps offensifs depuis le début de la saison (566, 3e de la ligue pour Buffalo, 542, 6e pour Kansas City), et dès lors le moindre stop défensif sera décisif. Avantage aux Chiefs, qui sont à +12 en terme de turn-overs (provoqués – subis), tandis que les Bills sont « seulement » à +2. Mais ils évoluent à domicile, et il est toujours difficile d’aller chez eux en novembre…

Carolina Panthers (4-3) – Atlanta Falcons (2-5)
Le pire est arrivé pour les Falcons, équipe brillante manquant de profondeur. La moitié de l’équipe est sur le flanc, et la recrue de l’été, Steven Jackson, n’apporte pas grand chose lorsqu’il est sur le synthétique. Face à la rude défense des Panthers, il faudra encore que Matt Ryan se dédouble pour compenser sa défense faiblarde (21e de la ligue). Face à la course, ils sont seulement 26e, et cela risque de se voir face à Mike Shula qui use et abuse du jeu au sol aux dépens d’un excellent Cam Newton qui touche peu le ballon mais le touche bien.

Washington Redskins (2-5) – San Diego Chargers (4-3)
Voila un match qui pourrait être flamboyant. Deux quarterbacks talentueux qui n’attendent que l’occasion de faire des stats face à deux défenses moyennes voire limitées. Robert Griffin III a eu une alerte sur son genou gauche (celui qu’il n’a pas reconstruit cet été) et aura à coeur de montrer que cela ne le gêne pas. S’il pouvait aussi démontrer qu’il en a profité pour apprendre à glisser… Philip Rivers est lui plus discret ces dernières semaines après un début de saison de MVP, mais aura l’occasion de performer face à une défense des Redskins très amicale. De quoi voir de très belles actions pour ce match en début de soirée !

Saint-Louis Rams (3-5) – Tennessee Titans (3-4)
Pour les Rams, un seul Bradford vous manque et tout est dépeuplé. Mal récompensé après un match courageux face à Seattle, les Rams voudront montrer qu’ils ont des qualités pour gagner sans leur leader. Du coté des Titans, c’est le deuil après la mort du propriétaire emblématique Bud Adams qui s’investissait totalement pour sa franchise. Equipe basée sur la course (deuxième total de courses tentées cette année), ils peuvent faire mal aux Rams si Jake Locker parvient à rester concentré et à éviter les turnovers idiots.

Coup d’envoi dimanche à 22h05

LeSean McCoy est le coureur le plus prolifique de la ligue cette saison.

LeSean McCoy est le coureur le plus prolifique de la ligue cette saison.

Oakland Raiders (3-4) – Philadelphia Eagles (3-5)
Vous voulez montrer à un néophyte que le football n’est pas qu’un jeu de passe ? Ce match est fait pour vous ! L’attaque de Chip Kelly est la seconde de la ligue au nombre de yards sol avec un LeSean McCoy heureux de ne plus avoir un coach moustachu (meilleur coureur de la ligue, 733 yards…). Coté Raiders, 7e du même classement, c’est bien simple : Terrell Pryor, quarterback, court plus de yards que Darren McFadden (391 contre 340, 53 courses contre 93) ! Cela risque de se joueur au big play ou au stop défensif. Avantage Raiders sur ce plan là, à domicile avec le fantasque Pryor et une défense solide.

Seattle Seahawks (7-1) – Tampa Bay Buccaneers (0-7)
Qui pourra sauver le soldat Schiano ? Peu de chance que cela soit son homologue de Seattle, Pete Carroll. Les Seahawks sont une machine de guerre, à qui il ne manque qu’une ligne offensive et un receveur. Pas de chance, ce ne sont pas des points sur lesquels Tampa Bay pourra appuyer. Les floridiens sackent peu (17, 22e de la ligue) et sont assez moyens contre la course (26e en moyenne de yard par porté laissé à l’adversaire). Pas de quoi inquiéter les Seahawks, même avec Marshawn Lynch diminué.

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Cleveland Browns (3-5) – Baltimore Ravens (3-4)
C’est LE choc défensif du week-end, avec deux attaques menées par des quarterbacks quelconques. C’est évidemment volontairement provocateur en parlant de Joe Flacco, MVP du Super Bowl en titre, mais sa feuille de stats ne parle pas pour lui (1917 yards à 59.5%, 8 touchdowns pour 8 interceptions, 78 de rating). En face, Jason Campbell sort de nul part et a su faire avancer les Browns face aux Chiefs (24/36, 293 yards, 2 touchdowns), mais le point fort de cette équipe reste la défense. Les Browns sont 6e de la ligue, les Ravens seulement 17e mais toujours prompt à réaliser des stops. L’opposition devrait être belle, et pourrait se jouer sur les lignes offensives, à l’équipe qui offrira du temps à son quarterback.

New England Patriots (6-2) – Pittsburgh Steelers (2-5)
Si les Steelers trouvent la même motivation que face aux Ravens, ce match promet d’être dantesque. Alors que électroencéphalogramme de Pittsburgh était desespèrement plat, les pièces se sont brusquements assemblées: Heath Miller et LeVeon Bell ont rejoint Ben Roethlisberger et Troy Polamalu jusque là bien seuls. Mais la défense des Patriots reste un modèle du genre, et Tom Brady retrouve enfin une escouade complète. Il va passer un vrai test face à le seconde défense de la ligue contre passe, menée par un Polamalu énorme depuis le début de saison.

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi à 2h30
Houston texans (2-5) – Indianapolis Colts (5-2)

Case Keenum doit apprendre le métier vite et bien. Il est en mission de sauvetage pour le compte de Houston, qui doivent aller en playoff pour ne pas gâcher un bel effectif...

Case Keenum doit apprendre le métier vite et bien. Il est en mission de sauvetage pour le compte de Houston, qui doit aller en playoff pour ne pas gâcher un bel effectif…

Changer de quarterback en cours de saison est toujours périlleux, et encore plus lorsque l’équipe entame ce dit exercice avec le statut de favori pour accéder aux playoffs. C’est pourtant ce que font les Texans, faisant payer cash ses erreurs à un Matt Schaub veillissant et limité. Mais attention, cette équipe reste dangereuse: Case Keenum profite des certitudes de Houston en attaque pour se montrer (15/25, 271 yards, 1 touchdowns). Il tente peu de jeu, mais Arian Foster (incertain) et Ben Tate font le boulot. Et avec la meilleure défense de la ligue derrière, cela ne peut que faire trembler des Colts sans Reggie Wayne, avec un Darrius Heward-Bey incertain et un Trent Richardson perdu quelque part entre l’Ohio et l’Indiana…

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 2h40
Green Bay Packers (5-2) – Chicago Bears (4-3)
Associer un lutin californien un tracteur de Louisiane, riche idée ! Avec Eddie Lacy à ses cotés, Aaron Rodgers assure l’essentiel et est très propre pour mener l’attaque des Packers en seconde position de la ligue. Des certitudes offensives que les Bears n’ont pas en l’absence de Jay Cutler, et qui pourrait leur coûter cher. Josh McCown aura la lourde responsabilité de mener son équipe dans un match de division crucial, et face à la 10e défense de la ligue, cela risque d’être compliqué. D’autant qu’il est hors de question de laisser la balle à Matt Forte, les Packers étant 4e de la ligue face à la course… Il faudra provoquer des turnovers, ce que les Bears savent faire, face à une équipe des Packers à -2 sur ce plan là. Mais c’était sans Lacy…

Au repos cette semaine : Cardinals, Broncos, Lions, Jaguars, 49ers, Giants

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
22-Oct à 19:00CHI2.15pariez1.47CAR
22-Oct à 19:00CLE2.6pariez1.33TEN
22-Oct à 19:00GB2.4pariez1.37NO
22-Oct à 19:00IND2.2pariez1.45JAX
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu