Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

A la une

NFL semaine 11 (22h) : les Saints remportent le choc, les Bears au bout de la soirée, les Giants enchaînent

La vague de matchs de 22 heures a eu la visite d’un intrus avec le match entre les Bears et les Ravens. Commencé à 19h, le match ne s’est terminé qu’après minuit avec une victoire des Bears en prolongation sous la boue et la sueur.

Les Saints eux remportent l’affiche de la soirée en dominant les 49ers, décidément bien malheureux dans ce dôme de la Nouvelle Orléans.

Sinon, les Dolphins se replacent dans la course à une wild-card en AFC tandis que les Seahawks et Giants enchaînent une nouvelle victoire.

Robbie Gould héros de la soirée avec le field goal de la victoire

Robbie Gould héros de la soirée avec le field goal de la victoire

Baltimore Ravens (4-6) – Chicago Bears (6-4) : 20-23

C’est un match dantesque que nous ont offert les Bears et Ravens. Sous des conditions climatiques difficiles et sur un champ de patates, les Bears arrachent la victoire en prolongation sur un field goal de Robbie Gould, 20-23.

Le match commence pourtant bien pour les Ravens qui enchaînent un touchdown au sol par l’intermédiaire de Ray Rice(25 courses, 131 yards, 1TD) et un field goal, 10-0. Puis le match s’arrête quasiment 2 heures. A la reprise, les Bears reviennent dans le match avec un field goal et une interception retournée pour un touchdown de David Baas, 10-10. Mais Joe Flacco (17/31, 161 yards, 1TD, 2INT) réagit bien, il trouve Torrey Smith dans la end zone sur le drive suivant, 17-10. Flacco est de nouveau intercepté à 1 minute de la fin, cela permet aux Bears de mettra un field goal à 3 secondes de la mi-temps de la fin, 17-13.

La deuxième mi-temps est très serrée sur un terrain difficile à aborder pour les joueurs. Il faut attendre 10 minutes avant la fin du match pour voir une équipe marquer. Sur une réception de 17 yards, Matt Forte(18 courses, 83 yards ; 5rec, 42 yards, 1TD) marque un touchdown qui permet aux Bears de passer devant pour la première fois du match, 17-20. Mais Justin Tucker parvient à arracher la prolongation à trois secondes de la fin, 20-20. Une prolongation qui voit donc les Bears gagner et revenir à égalité avec les Lions. Côté Ravens, la course pour une place en wild-card n’est pas terminée, mais elle se complique.

San Francisco 49ers (6-4) – New Orleans Saints (8-2) : 20-23

Fin de match serrée et marquée par les erreurs des deux côtés mais finalement les Saints l’emportent sur un field goal. Drew Brees n’a pas été aussi impressionnant qu’à l’accoutumée (30/43, 305 yards, 1 TD, 1 int) mais il a été aidé par une excellent défense. Colin Kapernick continue de décevoir (17/31, 127 yards, 2 TD, 1 int) et n’a pas réussi à tirer son escouade vers le haut. Seul Anquan Boldin (6 rec, 56 yards, 1 TD) finit à plus de 50 yards.

A la fin du premier quart-temps, Brees parvient à trouver Josh Hill, 7-0. Dans la deuxième période les 49ers doivent punter mais Lance Moore ne maîtrise pas son ballon et San Francisco récupère la balle à 11 yards. Kaepernick trouve Boldin dans le coin de la end-zone, 7-7. A 2 minutes de la pause, Tavaris Cadet retourne un coup d’envoi sur 82 yards. Brees se rapproche et donne le ballon à Jed Collins qui n’a qu’un yard à franchir : 14-10 à la mi-temps pour les locaux.

Au début de la deuxième mi-temps, Brees a dix secondes pour lancer mais il arrive à se faire intercepter par Ahmad Brooks qui remonte 22 yards et repart jusqu’au 22 yards des Saints. Kaepernick se connecte avec Vernon Davis (4 réc, 33 yards, 1 TD) et les 49ers reprennent la tête, 17-14.

Dans le dernier quart-temps, les Saints vont marquer un field goal sur chaque possession. Les 49ers passent tout près de mettre un terme au match quand Brees est sacké à 4 minutes de la fin et lâche le ballon. Mais le placage d’Ahmad Brooks atteint Brees au cou et les Saints gardent le ballon. Les Saints égalisent 20-20 à 2 minutes du terme.
La défense étouffe San Francisco qui rend le ballon avec 1’41 à faire. Kassim Osgood offre 15 yards aux Saints en plaquant Darren Sproles qui avait fait pourtant signe d’une réception sûre. Brees arrive à portée de coup de pied à 2 secondes du terme. Garett Hartley ne tremble pas et offre la victoire aux siens : 23-20, Saints.

San Diego Chargers (4-6) – Miami Dolphins (5-5) : 16-20

Même avec une ultime possession à 25 yards de la end-zone, Philip Rivers (22/34, 298 yards, 1 TD, 1 int) n’a rien pu faire pour gagner.Les Dolphins, menés par un Ryan Tannehill moyen (22/35, 268, 1 TD, 1 int), ont surtout profité des erreurs de leurs adversaires.

Ce sont les Chargers qui marquent le premier touchdown du match en fin de premier quart-temps après une interception de Johnny Patrick. Rivers trouve Antonio Gates (4 rec, 52 yards, 1 TD) qui plonge dans la zone d’en but. San Diego prend la tête 7-3 après un field goal de Miami 9 minutes plus tôt.

Dès la possession suivante, Miami répond par un touchdown de Daniel Thomas (10 ballons, 57 yards, 1 TD) à la course. Les Chargers avaient réussi à reprendre le ballon sur un fumble au niveau des 1 yard juste avant mais le lineman défensif Corey Liuget plaque bêtement Ryan Tannehill alors que celui-ci n’a plus le ballon depuis 2 bonnes secondes. Les Dolphins reprennent la balle et Thomas marque : 10-7 Miami. Un field goal de Nick Novak à 1 minute de la pause et les deux équipes rentrent aux vestiaires, 10 partout.

Après la mi-temps, les Dolphins sont les premiers à frapper. Sur une passe de 39 yards de Tannehill pour Charles Clay, ce dernier parcourt la défense de San Diego, 17-10 Dolphins. Entre la fin du troisième et le début du dernier quart les Chargers ne parviennent qu’à inscrire 2 fields goals et reviennent à 1 point des Dolphins, 17-16.
Miami se met à l’abri avec un field goal au milieu de la dernière période. Ils mènent alors 20-16 et sont hors de portée d’un coup de pied adverse. Les Chargers ne reviendront pas sur leur dernière possession. Avec cette victoire, les Dolphins se placent en 6e position en AFC.

Soirée difficile pour Scott Tolzien avec 3 interceptions

Soirée difficile pour Scott Tolzien avec 3 interceptions

Green Bay Packers (5-5) – New York Giants (4-6) : 13-27

Comme la semaine dernière, la défense des Packers et Scott Tolzien(24/34, 339 yards, 3INT) ont tenu une mi-temps avant de s’effondrer.

Même si les Packers sont menés 10-0 après une réception de 26 yards de Rueben Randle (3rec, 37 yards, 1TD) et un field goal, les Packers rejoignent les vestiaires en étant menés seulement 6 à 10 après deux field goals.

Mais la deuxième mi-temps est trop dure pour les Packers. Tolzien est intercepté par John Beason. Le turnover permet aux Giants d’ajouter un field goal (6-13). Si la défense résiste plutôt bien en encaissant « juste » un touchdown sur une course en puissance de Brandon Jacobs (6-20) durant la deuxième mi-temps, la faillite vient encore de Tolzien.

Les Packers pensent se relancer avec un touchdown d’Eddie Lacy(14 courses, 27 yards, 1TD), 13-20, et en bloquant les Giants sur le drive suivant. Mais sur la première passe qui suit le punt, Tolzien est intercepté par Jason Pierre-Paul qui retourne pour 24 yards et le touchdown, 27-13. Tolzien est une dernière fois intercepté par Antrell Rolle à moins de deux minutes du terme, faisant ainsi subir une deuxième défaite de suite à son équipe. De leur côté les Giants enchaînent un quatrième succès.

Minnesota Vikings (2-8) – Seattle Seahawks (10-1) : 20-41

Les semaines se suivent et se ressemblent pour des Seahawks qui gagnent encore de manière facile en impressionnant des deux côtés du ballon.

La première mi-temps a été un serrée. Après un field goal de chaque côté (3-3), ce sont les Seahawks qui mettent le premier touchdown sur une course de 4 yards de Marshawn Lynch(17 ballons, 54 yards, 2TD au sol, 1TD à la rec), 3-10. Les Vikings répondent avec un touchdown sur une passe de 38 yards de Christian Ponder(13/22, 129 yards, 1TD, 2INT) pour Jarius Wright(3rec, 69 yards, 2TD), 10-10. Mais les locaux mettent un coup d’accélérateur avec deux touchdowns en cinq minutes : une course de Lynch et une sublime passe de Russell Wilson(13/18, 230 yards, 2TD) pour Doug Baldwin dans la end zone. Entre temps les Vikings mettent un field goal et rentrent aux vestiaires en étant menés 13 à 24.

La deuxième mi-temps n’est qu’une formalité pour Seattle. L’attaque ajoute un touchdown par Lynch après une passe flipée de Wilson, 13-31. La défense intercepte deux fois Ponder, une de ces interceptions se finie en touchdown, 13-38. Elle intercepte aussi une fois Matt Cassel (rentré pour faire souffler Ponder après ce carnage) et permet à l’attaque d’ajouter un field goal, 13-41. Les Vikings ajoutent un touchdown en fin de match sur une réception de 21 yards de Wright, 20-41. Score final, les Seahawks sont plus que jamais en tête de leur division.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
17-Oct à 2:30TEN1.27pariez2.8IND
20-Oct à 2:25OAK2pariez1.55KC
22-Oct à 19:00CHI2.15pariez1.47CAR
22-Oct à 19:00GB2.6pariez1.33NO
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une