Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Actu

NFL Semaine 12 : la preview de tous les matches du week-end

Semaine 12, certains matchs commencent déjà à être cruciaux pour la course aux playoffs !

Les Giants vont ainsi jouer leur va-tout. Après avoir entamé la saison sur un pathétique 0-6, ils sont revenus à deux victoires des leaders de la division, et pourraient encore réduire cet écart face aux Cowboys. Même constat mais situation différente pour les Packers: alors que les Bears et les Lions ne lambinent pas en chemin, ils ont encore trois matchs à jouer sans Aaron Rodgers. Il faudra bien en gagner quelques uns…

Les Cardinals doivent eux réaliser une fin de saison de rêve pour dépasser les 49ers, principaux adversaires. Cela commence forcément par une victoire face aux Colts. Enfin, Steelers et Browns s’affrontent en AFC Nord, tandis que les Ravens vont jouer les Jets. Non, vous ne rêvez pas, ces 4 équipes sont placées pour accrocher les playoffs…

Sans enjeu, le match entre Tom Brady et Peyton Manning est un plaisir pour les yeux. Wes Welker est maintenant en orange, mais malheureusement incertain pour un retour en fanfare à Boston…

Coup d’envoi dimanche à 19 heures

Que s'est-il passé dans la tête de cet homme dimanche dernier ?

Que s’est-il passé dans la tête de cet homme dimanche dernier ?

Detroit Lions (6-4) – Tampa Bay Buccaneers (2-8)
Les joueurs devraient peut-être mettre un bâillon à Jim Schwartz pour éviter les jeux incongrus alors que la victoire est quasiment en poche. D’autant plus qu’il ne faudra pas faire d’erreur face à l’équipe de Tampa Bay, qui sort de deux victoires consécutives (oui, il faut relativiser…). La défense aérienne des Lions est très loin d’être géniale (30e de la ligue) tandis que Mike Glennon est assez précis. Reste à voir si le jeu de course sera aussi bon, mais la ligne offensive des Buccs semble capable de bonifier n’importe quel coureur. Donc attention aux Lions, match piège et ce n’est pas le moment d’enchaîner les défaites…

Green Bay Packers (5-5) – Minnesota Vikings (2-8)
Si les Packers perdent celui là, cela commencera à sentir le sapin pour les espoirs de playoffs d’Aaron Rodgers. En effet, ils risqueraient fort de se retrouver à deux victoires de leurs adversaires directs pour la dernière place en NFC, bien trop à 5 matchs de la fin de la saison. Face aux Vikings, il faudra donc trouver des solutions avec Scott Tolzienn: la défense contre la course de Minneapolis est 13e contre la course, et Eddie Lacy ne peut pas faire gagner le match à lui tout seul. Par contre, la couverture est uniquement 29e de la ligue. De quoi espérer pour les verts, en croisant les doigts pour que la défense fasse le boulot face au MVP en titre…

Houston Texans (2-8) – Jacksonville Jaguars (1-9)
Bon, il y a des matchs avec de l’enjeu cette semaine, puis il y a cette affiche. Le seul qui a quelque chose à perdre dans l’affaire, c’est Case Keenum. Mis sur le banc par Gary Kubiak en fin de match face aux Raiders, il revient titulaire. Il devrait pouvoir faire – enfin – gagner les Texans. Déjà, il est loin d’être mauvais, puis l’attaque des Jaguars n’est pas bien difficile à étouffer. S’ils arrivent à éviter les turnovers idiots – c’est plutôt mieux depuis l’arrivée de Keenum justement – ils pourraient s’imposer facilement. S’ils perdent, cela sera une gifle pour Kubiak. Une de plus…

Kansas City Chiefs (9-1) – San Diego Chargers (4-6)
Bonjour tristesse pour des Chargers excitants à voir jouer en attaque mais qui a de trop grosses lacunes: 27e défense, 17e attaque au sol. Quand Rivers va, tout va, mais San Diego joue sans filet, ce qui explique des défaites face à des équipes potentiellement plus faibles (Redskins, Raiders, Texans lorsque l’on voit la suite de la saison…) et de bons matchs notamment face aux Colts. Il faudra sortir une très grosse performance face aux Chiefs, surement vexé de ne pas avoir su toucher Peyton Manning, ils mettront sans doute les bouchées doubles pour empêcher Rivers d’enflammer le match et de semer Alex Smith.

Miami Dolphins (5-5) – Carolina Panthers (7-3)
Les deux équipes font sensations, mais pas dans le même registre…Alors que les Panthers sont la nouvelle coqueluche de la NFL avec 6 victoires consécutives dont deux face à des candidats au titre, les Dolphins ont gâchés leur superbe début de saison en enchainant par un 2-5 qui fait mauvais genre. La victoire pour les Dolphins passera par une bonne ligne offensive: si elle se plante face à cette défense là, ce sera quasiment mission impossible. Il faudra ensuite mettre la pression à Cam Newton et contrôler le jeu de course des Panthers (10e à la course). Si les Dolphins font tout ça, cela pourrait bien se passer, et les relancer totalement en AFC.

Cleveland Browns (4-6) – Pittsburgh Steelers (4-6)
Les Steelers ont du coeur. Dans leurs maillots de bagnards, ils sont allés chercher une victoire au courage face aux Lions, et sont relancés dans la très faible AFC. Ils affrontent justement un adversaire direct totalement imprévisible: 4e défense de la ligue, ils ont décidé de faire un quart-temps « porte ouverte » spécial pour Andy Dalton, qui ne s’est pas gêné pour scorer 31 points. Rideau. Il faudra clairement éviter d’offrir cela à Ben Roethlisberger, qui permet à son attaque de figurer à la 9e place de la ligue à la passe. Une grosse performance vu son escouade…

Saint Louis Rams (4-6) – Chicago Bears (6-4)

Qu'est-ce que Tavon Austin va bien pouvoir inventer cette fois-ci ?

Qu’est-ce que Tavon Austin va bien pouvoir inventer cette fois-ci ?

Les Bears tombent sur le match piège typique, comme l’ont douloureusement expérimentés les Colts avant que Saint Louis n’aille prendre du repos. L’attaque part dans tous les sens avec les rookies Zac Stacy et Tavon Austin, auteur de deux touchdowns en … deux receptions face aux Colts. Et la défense s’est étonnamment réglée. Bon, cela reste 18e de la ligue, mais ils ont tout de même intercepté Andrew Luck trois fois, et n’ont perdu que de très peu face aux Titans et Seattle. Attention Chicago, c’est peut-être – comme pour les Packers – le tournant de la saison…

Baltimore Ravens (4-6) – New York Jets (5-5)
Les équipes avec un bilan de 4-6 en AFC sont légions, et elles peuvent encore espérer – un peu – les playoffs. Chance pour les Ravens: ils jouent les Jets, qui sont justement sur le dernier strapontin de l’AFC. Par contre, les Jets ont perdu la semaine dernière, et ils devraient selon toute logique s’imposer cette semaine…Blague mise de coté, les Ravens ont peut-être une chance s’ils reprennent, comme en début de saison, la décision de tout faire jouer à Joe Flacco. La couverture des Jets est vraiment limitée, et si la ligne offensive arrive à le protéger le temps que la balle parte, cela risque de faire souvent mouche…

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Oakland Raiders (4-6) – Tennessee Titans (4-6)
Les supporters des Raiders vont peut-être pouvoir le voir de leur propre yeux: un touchdown a été marqué par les Raiders en … lançant la balle dans les airs. Matt McGloin a lancé 3 touchdowns en 1 match, quand Terrell Pryor en a jeté 5 en 10 matchs. Par contre, ce n’est pas forcément la meilleure chose de confirmer cela face aux Titans, qui ont parfaitement intégré Bernard Pollard pour désintégrer les attaques aériennes adverses: 6e de la ligue contre la passe. Dommage que la passe manque autant de rendement dans le Tennesse (25e), cette équipe pourrait être beaucoup plus haute.

Arizona Cardinals (6-4) – Indianapolis Colts (7-3)
Match déjà crucial pour les Cards, dont le défi est simple: faire mieux que les 49ers sur cette fin de saison. Leur défense est excellente contre la course (2e de la ligue!) mais un peu juste contre la passe (19e). Problème: pas la peine d’être la seconde meilleure défense contre la course du pays pour arrêter Trent Richardson. Bonne chose par contre: malgré une attaque qui se fait beaucoup intercepter, les Cards arrivent à être en positif dans le ration turnovers provoqués/subis. Preuve que la défense est décisive, et de bonne augure puisque Palmer lance moins d’interceptions ces derniers temps.

Coup d’envoi dimanche à 22h25
New York Giants (4-6) – Dallas Cowboys (5-5)
Les Giants ont leur destin entre leurs mains, et c’est peut-être là que l’on reverra Eli Manning. Catastrophique en début de saison, juste bon maintenant, cette équipe des Giants est remontée grâce à sa défense (14e à la passe, 7e contre la course). Un mot que ne connait justement pas Dallas, qui commence à s’habituer à être le dindon de la farce en NFC East. Tony Romo est maintenant payé pour éviter cela, mais en encaissant en moyenne environ 26 points par match, son équipe ne l’aide pas.

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi à 02h30
New England Patriots (7-2) – Denver Broncos (9-1)

L'action de la semaine est à créditer à Rob Gronkowski. Aurait-il été capable de rattraper cette passe ?

L’action de la semaine est à créditer à Rob Gronkowski. Aurait-il été capable de rattraper cette passe ?

La rencontre entre les deux meilleurs quarterbacks de la décennie est toujours attendue. Malheureusement, le match est quasiment sans enjeu, les places en playoffs étant quasiment assurées pour les deux équipes. On aura tout de même droit à un sommet de football, avec des Patriots qui ont densifiés leur jeu. Depuis quelques saisons, Tom Brady a moins de boulot et est mieux soutenu par son jeu au sol et sa défense, 7e cette saison. Denver est bien plus unidimensionnelle: 1ere attaque à la passe, 4e défense à la course, 28e défense contre la passe et 20e jeu de course. En clair, les Patriots auront le choix des armes en attaque, tout en priant pour limiter Manning au moins sous les 30 points…

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 02h40
Washington Redskins (3-7) – San Francisco 49ers (6-4)
Les deux quarterbacks débutants les plus excitants la saison passée sont cette année en plein doute. La palme revient à Colin Kaepernick qui, s’il a un meilleur bilan, a cette année un rating de 81,8 et semble vraiment à la peine dans la précision. En face, la défense de Washington n’aide pas RGIII, mais le quarterback n’est pas non plus exempt de tout reproche et ses 48% de réussites face aux Eagles font tâche. Opposition de style totale entre la défense fragile et l’attaque de Washington – 6e de la ligue, tandis que les 49ers n’avancent pas vite mais stoppent toutes les avancées de leurs adversaires. Les 49ers semblent tout de même avoir plus de certitudes…

Au repos : Bills, Bengals, Eagles, Seahawks

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
20-Oct à 2:25OAK2.1pariez1.5KC
22-Oct à 19:00CHI2.15pariez1.47CAR
22-Oct à 19:00CLE2.6pariez1.33TEN
22-Oct à 19:00GB2.6pariez1.33NO
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu