Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Le journal des Rookies

Le journal des Rookies : Semaine 11

Chaque semaine, Touchdown Actu vous propose un tour d’horizon de ce qu’ont fait les rookies de la NFL avec les rookies offensifs et défensifs de la semaine puis le top 5 des autres. Le journal des rookies sera mis en ligne tous les mercredis.

Alors oui la cuvée 2012 de quarterbacks était absolument magnifique. Oui la cuvée 2013 est d’un niveau inférieur. Mais quand trois quarterbacks rookies sortent du lot durant la même semaine, il est important de le noter ! Surtout si d’autres rookies ont également réalisé de très grosses performances.

Rookie offensif de la semaine
Mike Glennon (QB) – Tampa Bay Buccaneers : 20/23, 231 yards, 2 touchdowns, 1 course, 4 yards
Avec 87 % de passes complétées, Mike Glennon vient de réaliser sa meilleure performance depuis qu’il est entré en NFL. Très bien aidé par un jeu de course imposant, Glennon a su profiter des trous laissés dans la défense d’Atlanta. Il reste maintenant six matches à l’ancien de North Carolina State pour montrer qu’il mérite de garder sa place de titulaire et que les Buccaneers pourront construire avec lui. Même s’il n’est pas très mobile, pour ne pas dire pas mobile du tout, Glennon a démontrer qu’avec une bonne ligne, il pouvait se connecter avec ses cibles de manière régulière et précise. Une très grosse performance pour celui qui a pris la place de Josh Freeman en cours de saison.

Rookie défensif de la semaine

EJ Manuel a été le premier quarterback drafté en 2013 ... On commence à comprendre pourquoi

EJ Manuel a été le premier quarterback drafté en 2013 … On commence à comprendre pourquoi

Sheldon Richardson (DT) – New York Jets : 9 plaquages
Oui l’escouade défensive des Jets s’est faite rouler dessus par des Bills en feu. Mais au sein de la défense de New York, un joueur a réussi à sortir une très, très grosse performance : Sheldon Richardson. Comme très souvent pourra-t-on dire car en effet, depuis le début de la saison, Sheldon Richardson n’a quasiment raté aucune de ses sorties, et s’impose avec Kiko Alonso comme l’un des prétendants au titre de rookie de l’année. Même si cela ne se reflète pas forcément dans ses statistiques, Richardson réalise chaque semaine un travail monumentale, notamment contre la course.

Top 5 des autres rookies de la semaine
1 – EJ Manuel (QB) – Buffalo Bills : 20/28, 245 yards, 2 touchdowns, 7 courses, 9 yards
Pourtant pas aidé par un jeu de course muselé par les Jets, EJ Manuel a tout simplement montré à Geno Smith pourquoi il avait été drafté plus haut au cours de la dernière draft. Beaucoup de sang froid et une très bonne précision sur les jeux courts : voilà la recette pour la réussite d’un quarterback rookie. Mais Manuel s’est également permis d’ajouter un autre ingrédient avec d’excellents jeux longs réalisés pour inscrire des touchdowns. Avec deux jeunes receveurs avec qui il va pouvoir vraiment construire une escouade offensive sur le long terme, EJ Manuel s’impose petit à petit comme le meilleur quarterback de la dernière draft.

2 – Matt McGloin (QB) – Oakland Raiders : 18/32, 197 yards, 3 touchdowns, 3 courses, -3 yards
Et s’il n’y avait pas besoin d’être drafté pour devenir titulaire au poste clé d’une attaque ? Tout juste sorti de l’université de Penn State, Matt McGloin a profité de l’occasion qui lui a été offerte pour se mettre en avant ! Avec trois touchdowns très propres, McGloin s’est totalement démarqué de Pryor, démontrant d’autres qualités. Sa présence dans la poche et son sang froid lui ont permis de rentrer dans la course au poste de titulaire. Il va falloir maintenant confirmer.

19 + 19 + 16 = 54 plaquages en trois matches pour Paul WOrrilow

19 + 19 + 16 = 54 plaquages en trois matches pour Paul WOrrilow

3 – Kiko Alonso (LB) – Buffalo Bills : 13 plaquages
Encore une fois, Kiko Alonso a démontré qu’en terme de couverture, aucun linebacker rookie 2013 ne pouvait faire mieux que lui. Omniprésent, l’ancien d’Oregon a encore enregistré une performance impressionnante, au sein d’une équipe défensive qui avait réellement besoin d’un joueur de son type. Certainement l’une des meilleures pioches de la dernière draft, de loin.

4 – Larry Warford (OG) – Detroit Lions
Comme très souvent depuis le début de saison, Larry Warford a réussi à extrêmement bien protéger son quarterback. Mais lors de la rencontre face aux Steelers, Warford a réussi bien plus que ça, s’imposant tout simplement comme le meilleur joueur de sa ligne offensive. Le rookie donne l’impression d’occuper une palce de titulaire en NFL depuis des années et dégage une sérénité impressionnante à un poste clé comme celui de garde.

5 – Paul Worrilow (LB) – Atlanta Falcons : 16 plaquages
Cela est peut-être du au fait qu’il est constamment ciblé par les courses adverses, mais en l’espace de trois semaines, le jeune linebacker rookie non drafté des Falcons vient d’enregistrer 54 plaquages. En trois semaines ! 54 ! Alors que depuis le début de la saison il en était à 17 plaquages … Alors oui son escouade défensive est à la peine et laisse constamment passer les coureurs adverses au second niveau, mais Worrilow a eu le mérite d’être présent à chaque fois qu’il le fallait. Attention, les Falcons tiennent peut-être là une petite perle qu’il va encore falloir faire travailler sur différents points.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
22-Oct à 19:00BUF1.5pariez2.1TB
22-Oct à 19:00CHI2.05pariez1.52CAR
22-Oct à 19:00CLE2.6pariez1.33TEN
22-Oct à 19:00GB2.3pariez1.4NO
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu